Archives par mot-clé : DEP

groupe-de-personnes-affichant-leur-metier

61 métiers où ça bouge en techniques

groupe-de-personnes-affichant-leur-metierTiré du livre 350 métiers où ça bouge, voici des métiers techniques reliés à la fabrication, l’installation, la réparation et l’entretien de machines. Vous aimez vous déplacer et être physiquement actif ?  Ces métiers sont faits pour vous. Qui a dit qu’il faut faire de longues études pour être bien rémunéré ? Les métiers des formations professionnelles et techniques offrent une rémunération et des avantages sociaux compétitifs et devinez quoi?  Ils sont en pénurie de personnel!

On dénombre 42 métiers exigeant une formation générale (DEP) et 19 métiers de niveau collégial. Voici des détails sur 4 métiers de cette catégorie.

Scaphandrier

Vous hésitez entre les métiers de soudeur, charpentier, électricien ou plombier et êtes passionné de la plongée sous-marine ? Le métier de scaphandrier est pour vous ! Il combine tous ces métiers à pratiquer sous l’eau.  Comme dans les autres professions présentées dans l’ouvrage des 350 métiers où ça bouge, il faut être en forme pour pouvoir supporter la pression des profondeurs de l’eau. Il faut aussi du sang-froid, car il peut arriver qu’on soit sollicité pour retrouver le corps d’une victime disparue. Ce métier demande d’être capable de travailler autant en équipe que seul, car l’équipe est sur le bateau, mais le travail s’effectue seul sous l’eau.

Technicien en robotique : des techniques à la fine pointe

Dans ce métier, il faut non seulement être manuel, mais aussi créatif ! Le technicien en robotique doit pouvoir concevoir un robot utile aux humains et avoir l’habileté de diagnostiquer les problèmes techniques d’ordre mécanique et informatique. Il peut être appelé à assembler, nettoyer et changer les composantes du robot. Il contribue ainsi à l’évolution technologique et à rendre la vie plus simple, comme c’est le cas pour les personnes ayant un handicap physique.

Calorifugeur

Le calorifugeur est le spécialiste des techniques de l’isolation. Après avoir interprété les plans, il mesure et coupe les matériaux pour ensuite les installer aux endroits recommandés. Il doit être souple et en bonne forme physique, car il doit se déplacer et grimper dans les escabeaux pour accéder aux fixations des tuyaux.

 Électromécanicien

Pouvant réparer différents types de machines, l’électromécanicien est très prisé au sein des entreprises de production. Il doit faire preuve d’une bonne tolérance à la pression, car on compte sur lui pour réparer un bris rapidement. Plus il réparera rapidement, plus vite les employés pourront retourner à leur poste et assurer la fluidité de la production. Il doit être flexible et avoir une bonne dextérité manuelle pour atteindre les endroits exigus.

L’un de ces métiers vous intéresse et vous souhaitez valider votre profil auprès d’un spécialiste de la carrière?  Contactez Marie-Josée De Roy au 450.492.5050 poste 229.

Ne manquez surtout pas les TENS!

TENSSi vous n’avez pas votre diplôme d’études secondaires, les TENS sont une opportunité de transformer votre parcours sur le marché du travail dans un temps record.  Les tests d’équivalence de niveau secondaire (TENS) sont toujours aussi mal connus du public, malgré près de 30 ans d’existence.  Les employeurs étant de plus en plus sélectifs, ils souhaitent avoir au sein de leur équipe des gens possédant une formation académique complétée. En consultant les offres d’emplois, vous ne serez pas surpris de découvrir que pour des postes non spécialisés, on demande un diplôme de niveau secondaire V ou une équivalence.

Les avantages des TENS

Si vous n’avez pas de diplôme d’études secondaires, une attestation d’équivalence d’études secondaires est une méthode simple, rapide et efficace de vous ouvrir de nouvelles portes et d’explorer des métiers ou carrières qui pourront vous mener loin.  Une attestation d’équivalence de niveau secondaire (AENS) permet de prouver que vous détenez un niveau de connaissance équivalant aux notions apprises pendant le secondaire. Il ne remplace pas un diplôme d’études secondaires (DES), mais il est reconnu par la majorité des employeurs comme étant un équivalent.

Vous qualifier à des préalables de formation professionnelle ou technique

Cette attestation permet aussi de répondre aux préalables pour s’inscrire à une formation professionnelle ou technique, tel un diplôme d’études professionnelles (DEP) ou une Attestation d’études collégiales (AEC).  Cliquez ici pour consulter les AEC.  Voici aussi les programmes de DEP offerts par région.  En révisant chacune des matières assujetties aux TENS, vous avez l’opportunité de valider vos capacités et votre intérêt face aux études et ce, avant de vous engager officiellement dans une formation spécialisée où vous devrez engager des fonds.

Réussir les tests d’équivalence du secondaire (TENS)

Pour obtenir l’attestation d’étude de niveau secondaire, il faut réussir cinq des sept tests d’équivalence de niveau secondaire (TENS) reconnus par le Ministère de l’Éducation du Québec. Chaque commission scolaire gère la passation des tests. Voici un exemple de l’information fournie par la Commission scolaire des Patriotes.  Certaines règles d’administration des tests, les horaires et les coûts peuvent varier d’une commission scolaire à une autre. Toutefois, pour obtenir votre attestation, vous devrez obligatoirement réussir les deux examens suivants: Français Grammaire et Français Compréhension de texte.  Vous devrez ensuite réussir trois des cinq examens suivants : mathématiques, anglais, sciences humaines, sciences économiques ou sciences de la nature.

Examens de reprise en cas d’échec

Il faut donc cinq examens réussis sur sept pour obtenir votre attestation d’équivalence de 5e secondaire reconnue par le Ministère de l’Éducation.  Dans le cas d’un échec, vous avez droit à un examen de reprise dans chacune des matières. Si vous échouez à nouveau, vous devrez attendre un an avant de pouvoir reprendre les tests dans une commission scolaire.  Tous les tests devront alors être repris, même ceux que vous aviez réussis.

Évaluez vos chances de réussir les TENS

Si vous croyez avoir besoin d’un encadrement structuré et personnalisé à vos difficultés, un formateur peut vous accompagner dans votre processus de révision des matières.  Parachute Carrière offre ce service.  Aussi, pour mieux évaluer votre potentiel de réussite, nous pouvons vous administrer une simulation des TENS du Ministère; c’est-à-dire un échantillon représentatif des matières sujettes aux tests.  Ce « pré-test » vous permettra de prendre une décision éclairée concernant vos chances de réussir, et ce, avant d’entamer le processus officiel.  Si une telle évaluation vous intéresse, prenez rendez-vous auprès de notre formatrice Marie-Josée De Roy au 450.492.5050 poste 229.

Des études où ça bouge

Les études universitaires, collégiales ou même professionnelles paraissent parfois longues, ennuyantes ou peu adaptées pour quelqu’un qui aime bouger. Il est bon alors de savoir que plusieurs programmes existent pour répondre aux besoins des gens plus actifs, qui aiment voyager ou mettre en pratique leurs connaissances. Voici un aperçu des moyens possibles pour rendre les études plus dynamiques.

Au niveau professionnel:

Les diplômes d’études professionnelles (DEP) de niveau secondaire sont très axés sur la pratique. On compte bien sûr des cours théoriques au programme, mais ceux-ci seront vite suivis par l’aspect pratique du métier visé. On peut donc dire que la plupart des DEP sont une façon d’étudier plus activement. Il existe aussi les Programmes d’apprentissage en milieu de travail qui permettent d’apprendre le métier directement auprès d’un employeur et ce, sans mettre les pieds dans un établissement scolaire. Une cinquantaine de métiers sont visés par ce programme et les conditions pour s’y qualifier sont différentes pour chacun des métiers. À la fin du programme, un certificat de qualification professionnelle est émis.

Au niveau collégial:

Certains établissements de niveau collégial permettent d’étudier à l’étranger pendant une session complète ou d’y faire un stage de quelques semaines dans la cadre de programmes spécifiques. Les séjours à l’étranger permettent l’apprentissage d’une nouvelle langue ou de vivre une expérience de développement communautaire et de relations interculturelles. Les cours suivis à l’étranger sont crédités selon la structure du programme. Presque tous les établissements offrent de telles possibilités. Les stages sont d’une durée plus ou moins longue selon le programme. Pour obtenir plus de détails, il suffit de s’informer auprès du cégep de son choix. Il est intéressant de rappeler que les programmes techniques au collégial sont en général plus actifs et plus axés sur la pratique que les programmes préuniversitaires. On dit souvent que les techniques préparent au marché du travail. C’est vrai. Par contre, on oublie souvent de mentionner qu’elles préparent aussi à l’université. En effet, de plus en plus d’universités reconnaissent certains cours suivis lors de la technique et permettent ainsi de raccourcir la durée des études universitaires. Les formules DEC-BAC comme on les appelle, peuvent mener à une double diplomation en quatre ou cinq ans au lieu de six.

 Au niveau universitaire:

La plupart des programmes universitaires offrent aux étudiants la chance de compléter une ou deux sessions à l’étranger et de se faire reconnaître les cours dans le cadre de leur programme. Ces programmes d’échanges ont été développés par la Conférence des recteurs et principaux des universités du Québec (CRÉPUQ). Les étudiants qui participent à ce programme paient leurs droits de scolarité à leur établissement d’attache, ce qui permet d’éviter de payer des droits de scolarité plus chers à l’étranger. De nombreuses bourses offertes par divers organismes sont disponibles afin d’aider les étudiants à payer leurs frais d’hébergement, de transport ou de repas. 

Voici des sites pour aller plus loin dans votre désir de bouger à l’étranger :

Québec sans frontières : www.mri.gouv.qc.ca/qsf

Association Québec-France (section programmes et activités) : www.quebecfrance.qc.ca