Archives par mot-clé : emploi

été

15 emplois d’été stimulants!

étéL’été arrive à grand pas! Pour la majorité des étudiants, cela signifie qu’il est temps de penser à des emplois qu’on pourrait occuper pendant la belle saison.

Voici 15 suggestions d’emplois stimulants pour l’été:

1. Gardien(ne) d’enfants

Vous aimez les enfants et pouvoir leur donner de l’attention? Contrairement au moniteur de camp d’été qui est responsable d’une douzaine d’enfants en moyenne, être gardien(ne) d’enfants permet de se consacrer au divertissement d’un à 6 enfants à la fois. Vous pouvez alors retomber en enfance en bricolant, en chantant et en inventant des mondes imaginaires avec eux.

2. Commis de plancher

Vous aimez quand les journées passent vite? Dans un commerce, que ce soit dans une épicerie, une pharmacie ou un magasin à rayons, il y a toujours quelque chose à faire. Il faut être vaillant et fort physiquement, car vous pourriez devoir soulever des charges. Vous devez aussi avoir un bon sens de l’esthétique pour mettre en valeur les produits sur les étagères.

3. Caissier(ère)

Travailler à l’air climatisé, être en contact avec le public, manipuler de l’argent, voici un aperçu des avantages du métier de caissier(ère). Il faut être à l’affût des nouveaux produits, connaître les rabais en cours et offrir notre plus beau sourire à chaque client.

4. Vendeur(se)

La vente : un classique des emplois étudiants. Trouvez une boutique ou un magasin qui offre des produits ou services qui vous inspirent et foncez! Les horaires sont flexibles et vous pouvez conserver votre emploi pendant vos études. Si vous avez une bouille sympathique et que vous aimez le public, vous apprécierez le contact avec les clients satisfaits de votre service.

5. Escouade de la propreté

Les municipalités sont généralement d’excellents employeurs pour les emplois d’été. Si l’environnement est important pour vous et que vous souhaitez contribuer à la propreté de la planète, pourquoi ne pas être payé pour le faire? Vous arpenterez les artères touristiques et ramasserez les déchets qui jonchent le sol. Vous contribuerez ainsi à la beauté des espaces publics et au bien-être des habitants et touristes.

6. Manœuvre au camping

Vous êtes manuel, débrouillard et aimez rendre service? Plutôt que de faire ce travail à la ville, pourquoi ne pas offrir vos services aux propriétaires d’un terrain de camping? Il y a toujours une réparation à faire ou de l’entretien dans ces établissements. Vous profiterez d’une ambiance agréable, là où les vacanciers oublient leur quotidien du travail et décrochent pour profiter de l’été et de l’air frais.

7. Manœuvre à la récolte

Vous êtes en bonne forme physique, cherchez un emploi payant et vous aimez le parfum de la nature? Manœuvre à la récolte est l’emploi pour vous. Vous devez être travaillant et capable de supporter la chaleur durant de longues heures. En revanche, vous serez fiers d’avoir participé à l’économie locale et d’avoir encouragé les agriculteurs québécois. En quelques semaines, vous aurez probablement accumulé assez d’argent pour subvenir à vos besoins durant la période scolaire.

8. Serveur(se) sur les terrasses

Qui dit temps chaud, dit ouverture des terrasses de restaurants. Vous avez besoin d’un emploi? Ça tombe bien, les restaurateurs ont besoin de plus d’employés pour pouvoir servir les clients nombreux qui affluent sur les terrasses par beau temps. Être bilingue est un atout, surtout si vous travaillez dans les grandes villes. Le choix de restaurant ne manque pas. Laissez-vous aller et visez les restos qui vous ressemblent. Vous passerez alors un bel été en compagnie de clients et de collègues sympathiques. Vous devez être rapide, organisé et afficher un beau sourire.

9. Préposé(e) à la crèmerie

Comment ne pas résister à une bonne crème glacée lors d’une belle journée d’été? Les clients de la crèmerie sont généralement joyeux, ce qui rend le service à la clientèle agréable. Pour occuper cet emploi, il faut être souriant, offrir un service rapide et être capable de résister à la tentation de ne pas se délecter de ces produits chaque jour!

10. Préposé(e) au cinéma

Pour ceux et celles qui ne supportent pas la chaleur des canicules, qui sont fanatiques de cinéma et qui aiment l’odeur du maïs soufflé, cet emploi est pour vous! Vous aurez accès aux premières de films et visionnerez des œuvres cinématographiques à rabais tout l’été. Il faut aussi être courtois avec la clientèle, offrir un service rapide et tenir les lieux propres.

11. Préposé(e) au mini-putt ou terrain de golf

Vous aimez être à l’extérieur, mais ne pas être exposé au soleil toute la journée? Cet emploi pourrait vous intéresser. Vous expliquerez les règlements, remettrez l’équipement nécessaire et veillerez à la propreté des lieux. Qui sait? Peut-être rencontrerez-vous le prochain Tiger Woods!

12. Préposé(e) au parc d’attractions

Généralement bien rémunéré, cet emploi est parfait pour les personnes qui aiment l’ambiance des fêtes foraines. Vous serez responsable de la mise en marche et de l’arrêt du manège et de la vérification des dispositifs de sécurité. Vous êtes extravertis, aimez les toutous et le bruit ne vous fait pas peur? Vous pouvez donc être préposé(e) aux jeux d’adresse. Vous inviterez les gens à venir jouer, encouragerez les participants et leur donnerez des trucs pour réussir leurs exploits!

13. Sauveteur(se) (Piscines publiques ou glissades d’eau)

Passer l’été au bord de l’eau sous les chauds rayons du soleil, ça vous dit? Si la sécurité est une valeur importante pour vous et que les cris des enfants s’amusant dans l’eau ne vous rebutent pas, cet emploi est l’idéal. Vous devez être une personne attentive et capable de donner des directives claires afin de faire respecter les règlements. Être en bonne forme physique et faire preuve de sang-froid sont des qualités essentielles en cas d’urgence.

14. Animateur(trice) de camp de jour

Êtes-vous nostalgique des étés où vous chantiez les comptines avec vos amis et moniteurs et passiez votre journée à jouer dehors au soleil ou dans un gymnase lors des journées pluvieuses? Pourquoi ne pas transmettre vos souvenirs et faire profiter d’autres enfants qui ont tant en commun avec vous? Pour occuper cet emploi, il faut être responsable, car la sécurité des enfants est primordiale. Vous devez être enjoué, en bonne forme physique et agir comme un grand frère ou une grande sœur auprès des enfants. Le site de l’Association des camps du Québec peut vous aider à trouver les camps disponibles dans votre région.

15. Guide festivalier

Qui dit été dit festivals. Que ce soit à la campagne ou dans les grandes villes, chaque patelin a son ou ses festivals. Le guide festivalier a la responsabilité de renseigner les visiteurs sur la programmation des activités, les emplacements des restaurants et salles de bain et d’assurer la sécurité des festivaliers. Si vous êtes une personne bilingue, dynamique, qui aime les foules et les spectacles, cet emploi est pour vous! Le Répertoire des Artistes Québecois offre une liste des festivals qui auront lieu qu Québec. Informez-vous auprès des organisateurs!

Bâtir son réseau

Bâtir son réseau de contacts en période de recherche d’emploi

Bâtir son réseauC’est de plus en plus connu : plus de 80% des emplois sont comblés par l’entremise du réseau de contacts. Lorsqu’un poste est vacant, le premier réflexe d’un employeur est de vérifier auprès de son réseau de contacts s’il y a quelqu’un qui peut pourvoir à ce poste. Ensuite, il vérifiera les candidatures spontanées qu’il a reçues au cours des 6 derniers mois. S’il ne trouve pas la perle rare, il se résoudra alors à afficher le poste. Pour dénicher un emploi intéressant, il faut utiliser la même stratégie. La meilleure façon de se trouver un emploi est de se servir de son réseau de contacts. On me demande souvent : « Comment élargit-on son réseau de contacts? » Voici 5 trucs efficaces :

Bâtir son réseau de contacts avec ses contacts actuels

Dressez la liste des personnes que vous connaissez déjà, en y ajoutant leur métier et l’endroit où ils travaillent. Il vous faudra peut-être faire plusieurs appels, mais les résultats seront proportionnels aux efforts que vous mettrez. Pensez à plusieurs groupes de personnes : famille, amis, anciens collègues, voisins, etc. Même les professionnels que vous côtoyez régulièrement peuvent vous aider : dentiste, coiffeur(se), garagiste, serveur(euse), épicier, etc. Tous ces gens connaissent plusieurs personnes et les métiers qu’ils exercent. Ils peuvent donc vous mettre en contact avec des gens qui pourraient avoir un rôle déterminant dans votre carrière.

Bâtir son réseau de contacts en participant à des soirées causeries ou des conférences

Dans certains types de métiers, il existe des soirées causeries ou des conférences liées aux fonctions que vous exercez. Même si vous n’êtes pas en emploi en ce moment, vous demeurez quelqu’un d’influent dans votre domaine. Par exemple, une assistante dentaire en recherche d’emploi demeure une assistante dentaire. Elle est cependant disponible pour d’autres défis et elle peut profiter de sa disponibilité pour assister à des rassemblements qui traitent de sa profession et ainsi se faire connaître dans son milieu.

Bâtir son réseau de contacts avec sur LinkedIn

LinkedIn est le réseau de contacts professionnels le plus utilisé en Amérique du Nord. Si vous travaillez dans un domaine administratif ou que vous avez une profession reconnue, vous pouvez utiliser LinkedIn pour vous faire remarquer par des employeurs potentiels. Il suffit de s’inscrire et de créer une fiche qui décrit bien vos compétences, votre expérience de travail et votre niveau de scolarité. De plus, vous avez la possibilité de suivre des entreprises qui vous intéressent et recevoir les nouvelles qui les concernent. Vous pouvez aussi joindre des groupes de discussion sur des sujets professionnels qui vous intéresse.
Pour s’inscrire sur LinkedIn

Bâtir son réseau de contacts Nous pouvons vous aider avec votre profil LinkedIn!

Bâtir son réseau de contacts en participant à des stages d’observation

Si vous n’avez jamais travaillé dans un milieu particulier et que vous êtes curieux d’en savoir davantage, les stages d’observation sont tout indiqués pour vous. Vous n’avez qu’à vous préparer un scénario téléphonique et approcher les responsables des départements concernés en leur demandant s’il est possible que vous puissiez observer leur métier durant une demi-journée. Cela confirmera ou infirmera votre choix professionnel et contribuera à agrandir votre réseau de contacts dans ce domaine.
Pour en savoir plus, venez lire mon article sur les stages d’observations

Bâtir son réseau de contacts en se présentant aux journées carrières dans les salons ou dans les entreprises

Les salons de carrières sont très populaires auprès des professionnels et des employeurs. En une journée et au même endroit, vous pouvez rencontrer plusieurs employeurs et parfois même obtenir une entrevue sur place. C’est le moment idéal pour recueillir plusieurs cartes professionnelles et vous faire remarquer.
Pour connaître les dates et les régions, visitez le site événement carrières

Allez-y : démarquez-vous!

 

Lexique du marché du travail

Lexique du marché du travail

Lexique du marché du travail

Lexique du marché du travail – Formations

A.E.N.S. : Attestation d’Équivalence de Niveau Secondaire.

Cette attestation a été développée d’abord pour les gens qui n’avaient pas obtenu leur diplôme d’études secondaires et qui désiraient avoir accès à des emplois exigeant un niveau de secondaire V terminé. À ne pas confondre avec le Diplôme d’études secondaires (D.E.S.) pour lequel il faut avoir réussi certains cours spécifiques. L’A.E.N.S. sera aussi utile pour être admissible à certaines formations professionnelles. Pour obtenir cette attestation, il faut avoir réussi l’examen du Ministère de l’Éducation, du Loisir et des Sports communément appelé le T.E.N.S. (test d’équivalence de niveau secondaire).

A.E.C. : Attestation d’Études Collégiales.

Relativement récentes, ces formations de courtes durées (de 12 à 18 mois) ont été mises sur pieds pour les adultes qui retournent en formation et qui ne sont pas intéressés à suivre les cours généraux offerts au Cégep (français, philosophie, anglais langue seconde et éducation physique). Ces formations offrent les mêmes cours de la concentration que ceux proposés dans les D.E.C. La liste des A.E.C. s’allonge chaque année, mais ce ne sont pas tous les D.E.C. qui sont offerts sous la forme d’A.E.C. Les employeurs reconnaissent de plus en plus ce type de formation. On exige un D.E.S. pour être admis et certaines formations exigent la réussite de certains cours du secondaire. Voir la liste des A.E.C. sur notre site : http://parachutecarriere.com/attestations-detudes-collegiales/.

A.E.P. : Attestation d’Études Professionnelles.

Il s’agit de formations courtes (généralement 3 ou 4 mois) répondant à un besoin spécifique du marché du travail. Par exemple, l’A.E.P. en salubrité en milieu de soins était au préalable une formation donnée à l’interne par les hôpitaux, mais suite à la hausse des cas d’infection dans le milieu hospitalier, le Ministère de l’Éducation, du Loisir et des Sports a cru bon de mettre sur pied une telle formation.

A.S.P. : Attestation de Spécialisation Professionnelle.

Ce type de formation a pour but de se spécialiser dans un domaine donné. Par exemple, l’A.S.P. en secrétariat dentaire est destiné aux personnes ayant déjà reçu la formation en secrétariat et désirant se spécialiser en secrétariat dentaire.

Carte de compétence

Carte exigée par certains corps de métiers. Ces cartes sont remises aux personnes ayant suivi des formations reconnues. (Ex. : carte de cariste, carte de santé et sécurité sur les chantiers de construction, etc.). Certaines cartes doivent être renouvelées tous les 3 ans.

D.E.S. : Diplôme d’Études Secondaires.

Nécessaire pour la plupart des emplois généraux. Se référer au Ministère de l’Éducation, des Sports et Loisirs pour l’explication des cours qui doivent avoir été réussis pour obtenir ce diplôme, car suite à la Réforme scolaire, plusieurs changements sont survenus. Tout dépendant du moment où vous étiez à ce niveau de formation, les exigences seront différentes.

D.E.C. : Diplôme d’Études Collégiales.

Il existe des D.E.C. préuniversitaires (la formation doit être poursuivie à l’université pour pratiquer un métier) et des D.E.C. techniques (où l’on est prêt à pratiquer le métier lorsque la formation est terminée). La durée de ces formations varie entre 2 et 4 ans. Pour obtenir le diplôme, il faut avoir réussi les cours généraux : français, anglais langue seconde, philosophie et éducation physique. On exige un D.E.S. pour être admis et certaines formations exigent la réussite de certains cours de niveau secondaire.

D.E.P. : Diplôme d’Études Professionnelles.

Ce sont des formations courtes, durant généralement entre 6 et 12 mois. Il n’est pas nécessaire de poursuivre des études par la suite pour avoir accès à un emploi dans le domaine. Les D.E.P. sont très populaires auprès des personnes qui n’ont pas obtenu le D.E.S., car l’admission à la plupart des D.E.P. exige un niveau de 3e ou 4e secondaire réussi.

Formation continue

Formations de courtes durées offertes dans les Cégeps. Les A.E.C en font partie. Ce terme est aussi utilisé lorsque les employeurs offrent des formations à leurs employés.

Formation d’appoint

Formation de courte durée permettant de mettre à jour ses connaissances dans un domaine. Par exemple, plusieurs optent pour une formation d’appoint en informatique pour avoir accès à des emplois demandant des connaissances à jour dans certains logiciels.

T.D.G. : Test de Développement Général.

Utile pour accéder à des D.E.P. *Attention : le T.D.G. ne correspond pas à un niveau de 3e secondaire. Il s’agit plutôt d’un test sur des connaissances générales.

T.E.N.S. : Test d’Équivalence de Niveau Secondaire.

Il évalue les connaissances générales en sciences humaines, sciences naturelles, sciences économiques, mathématiques, français (écrit et compréhension de texte) et anglais. Il faut réussir 5 tests sur 7 incluant la réussite des deux tests de français pour obtenir l’A.E.N.S. http://parachutecarriere.com/solutions-individus/tens/

Lexique du marché du travail – En emploi :

Avantages sociaux

Bénéfices que les employeurs offrent à leurs employés autres que le salaire. Ex. : assurances maladies, assurances dentaires, assurances invalidité, R.E.E.R, etc.

Lexique du marché du travail – Perte d’emploi :

Congédiement

Lorsqu’un employeur met fin à l’emploi d’un employé suite à une faute grave ou un manque de compétences.

Licenciement

Lorsque l’employeur met fin de façon définitive à l’emploi suite à des coupures, restructuration, faillite ou fermeture de l’établissement.

Mise à pied

Arrêt temporaire des opérations du ou des employés pour une période déterminée ou non. L’employé conserve alors son lien avec l’employeur.

Grève

Lorsque les employés ou le syndicat les représentant décident d’arrêter les opérations suite à un conflit, jusqu’à ce qu’il y ait entente entre les deux parties. Les employés sont privés de salaires et de bénéfices durant cette période.

Lock-out

Lorsque l’employeur décide d’arrêter les opérations suite à un conflit entre la direction et les employés. Les employés sont donc privés de salaires jusqu’à ce que le conflit se règle.

Faillite

Lorsque les finances de la compagnie ne permettent plus de continuer à opérer. Il y a alors fermeture de la compagnie et par le fait même, pertes d’emploi du personnel.

Lexique du marché du travail – Marché du travail :

Perspectives d’emploi acceptables

Lorsque les statistiques démontrent qu’il y a autant de personnes en emploi que de personnes prestataires de l’assurance-emploi (chômage) qui effectuent un métier particulier.

Perspectives d’emploi favorables

Lorsque les statistiques démontrent qu’il y a plus de personnes en emploi que de personnes prestataires de l’assurance-emploi (chômage) qui effectuent un métier particulier.

Perspectives d’emploi restreintes

Lorsque les statistiques démontrent qu’il y moins de personnes en emploi que de personnes prestataires de l’assurance-emploi (chômage) qui effectuent un métier particulier.

Plein emploi

Lorsque le taux de chômage est si faible que les employeurs ont du mal à combler les postes vacants. Le taux de chômage se situe alors à 5% ou moins.

Population active

L’ensemble des personnes en âge de travailler (au Québec, les 15 ans et plus) et aptes au travail. On regroupe les gens qui ont un emploi et ceux qui sont sans emploi.

Taux d’activité

Pourcentage de la population active par rapport à la population de 15 ans et plus.

Taux d’emploi

Pourcentage de la population active ayant un emploi permettant de subvenir à leurs besoins.

Taux de chômage

Pourcentage de la population active qui est prestataire de l’assurance-emploi (apte à travailler et à la recherche d’un emploi).

Taux de placement

Pourcentage de diplômés occupant un emploi relié à leur formation.

Lexique du marché du travail – Regroupements professionnels :

Association professionnelle

Regroupement de professionnels diplômés qui a pour but de protéger, défendre et faire progresser la profession désignée.

Ordre professionnel

Regroupement de professionnels diplômés qui assure la réglementation de la profession et le suivi du code d’éthique.

La mise en marché de vos services avec un CV marketing

Si vous songez à faire la mise en marché de vos services, autrement dit à changer d’emploi, vous aurez besoin d’un bon outil: une offre de service, aussi nommée CV Marketing. C’est vous qui donnerez le ton à votre outil promotionnel afin de rendre vos services distincts. Personne n’est mieux placé que vous pour décider de sa présentation, de son format et de son contenu. Si vous maîtrisez bien l’information concernant votre marché cible, c’est-à-dire votre bassin d’employeurs potentiels, vous serez guidé vers l’information à mettre en valeur ou à éviter.

Le CV marketing

Le titre de vos services, par exemple technicienne en gestion des approvisionnements, peut être inscrit dans un encadré de votre CV marketing, suivi d’une section présentant vos compétences clés pertinentes et autres caractéristiques associées à vos services. Vous pourrez ensuite poursuivre avec un parcours d’expérience et un profil académique, en choisissant laquelle des deux sections vous jugez préférable de placer en premier. Consultez ensuite les personnes qui vous connaissent le mieux. Montrez-leur votre offre de service et recueillez leurs commentaires. Ces personnes comprennent-elles facilement ce que vous avez à offrir? Votre document est-il intéressant à parcourir? Y a-t-il des informations qui ajoutent ou diminuent la valeur de son contenu? Vous serez libre ensuite de retenir ce qui vous semble pertinent.

D’un point de vue technique, il importe de retenir que la pertinence de l’information est à coup sûr une des meilleures règles de base lorsqu’on se réfère à la présentation ainsi qu’au contenu de votre document. Par exemple, le fait de mentionner vos engagements récréatifs ou sociaux sera pertinent dans la mesure où il existe un lien direct entre ces activités et l’activité professionnelle qui est à la base de votre projet. En tout temps, rappelez-vous que ce document est uniquement un outil promotionnel. Ainsi, une publicité qui présente le plus récent logiciel de graphisme et destiné aux spécialistes de l’infographie, mettra prioritairement l’accent sur les différentes caractéristiques qui font de ce produit une valeur ajoutée. On ne lira pas sur ce document publicitaire l’intérêt du promoteur face au golf ni que le logiciel de graphisme possède une banque d’images restreinte, comme lorsqu’on lit trop souvent sur un CV marketing : « anglais fonctionnel ». Si vous gardez à l’esprit que l’offre de service est un outil de marketing et non un étal de marché aux puces, vous ferez fureur, c’est garanti!

Pour des trousses d’auto-coaching vous permettant d’aborder le marché du travail avec esprit d’entreprise et efficacité, procurez-vous les trousses de la Série Entreprendre.

se fixer des objectifs

Se fixer des objectifs de recherche d’emploi en 5 étapes

Sans se fixer des objectifs d’emploi, il est parfois difficile de maintenir sa motivation ou d’arriver à des résultats satisfaisants lorsqu’il est question de recherche d’emploi. Dans mes interventions de groupe, j’utilise régulièrement la méthode SMART pour aider les gens à structurer leur réussite. Voici comment se fixer des objectifs :

Se fixer des objectifs SPÉCIFIQUE

se fixer des objectifsC’est-à-dire clair, net et précis. Par exemple, si vous êtes présentement en recherche d’emploi, vous aurez identifié clairement votre cible: préposé aux bénéficiaires, assistante dentaire, etc. Les milieux professionnels pour ces emplois sont assez bien définis. Ce n’est pas toujours le cas. Par exemple, si vous offrez vos services à titre de commis comptable, il sera avantageux d’identifier un ou deux secteurs d’activités où vous souhaiteriez plus spécifiquement offrir vos services (secteur de l’alimentation, secteur pharmaceutique, de l’industrie du plastique, etc.). Plus c’est précis, plus c’est atteignable.

Se fixer des objectifs MESURABLE

On doit pouvoir évaluer vos progrès d’une étape à l’autre. Ces évaluations sont encourageantes et permettent de garder confiance. Par exemple, lorsque vous avez ciblé votre territoire de recherche d’emploi et élaboré votre liste d’employeurs potentiels, vous progressez, car deux étapes importantes ont été franchies.

Se fixer des objectifs ACCESSIBLE

Il doit demeurer réalisable en fonction du temps que vous avez à lui consacrer et des moyens en votre possession pour l’atteindre. Un objectif doit être atteignable à court ou moyen terme. Se fixer des objectifs à long terme est souvent source de démotivation, à moins de les diviser par étapes de réalisation. À chaque jour, vous pouvez par exemple réaliser des sous-objectifs qui sont en lien avec un objectif à moyen terme.

Se fixer des objectifs RÉALISTE

Il doit vous outiller dans le but de concrétiser votre projet. Par exemple, vous avez déjà cinq ans d’expérience dans le domaine de la mode, donc vous possédez des connaissances pertinentes en lien avec un objectif d’emploi comme agent de commercialisation dans le secteur du vêtement.

Se fixer des objectifs TEMPORELLEMENT DÉFINI

C’est-à-dire, avoir un début et une fin, donc, une durée. Il importe de fixer un temps bien précis pour l’atteindre. Par exemple, vous vous êtes fixé trois mois pour vous réorienter sur le marché du travail. Vous avez même inscrit une date d’entrée en fonction sur votre calendrier.

Se fixer des objectifs

Ça vous aide à orienter, à préciser vos choix et vos actions. Cela vous permet de canaliser votre énergie au bon endroit et d’avoir également le sentiment de progresser vers l’atteinte d’un but. Le fait de pouvoir évaluer votre progression favorisera votre motivation et ajoutera un sentiment de fierté à votre quotidien.

Tout projet ou objectif nécessite une série d’étapes à franchir. La patience et la constance sont deux atouts importants, tandis que la motivation et le dynamisme vous permettront de dépasser vos limites. Concentrez-vous sur un maximum de deux ou trois objectifs à la fois et assurez-vous que ceux-ci vous stimulent, sans quoi vous auriez avantage à les revoir. Établissez ensuite un ordre de priorité. Revoyez-les régulièrement et ajustez-les au besoin. Inévitablement, vous aurez ainsi chassé l’ennui, le découragement et la routine de votre quotidien. Bienvenue nouveauté, succès et réussite!

Vous en savez maintenant un peu plus sur la façon SMART pour se fixer des objectifs!

Venez me rencontrer pour vous assurer d’être sur la bonne voie afin de se fixer les bons objectifs! 450.492.5050

http://fr.wikipedia.org/wiki/Objectifs_et_indicateurs_SMART

projet

L’importance d’avoir un projet

projetFace à votre vie professionnelle, qu’avez-vous l’intention de faire? La réponse à cette question vous conduira à la définition d’un projet réaliste et réalisable à court ou moyen terme. Sans projet, impossible de bonifier sa carrière. Sans projet, impossible de structurer une recherche d’emploi. Avoir un projet, c’est mettre en place des actions significatives visant à le rendre concret !

Votre projet part uniquement de vous

Ce que vous êtes, vos valeurs, vos intérêts, vos compétences, vos aptitudes. Plus un projet vous collera à la peau, plus il sera source de satisfaction durable. Alors, allez-y, dressez un portrait de vous-même! Vous serez surpris des pistes pouvant déboucher sur un emploi ou un domaine passionnant. En questionnant les gens de votre entourage sur leur métier ou profession, vous pourriez aussi récolter des informations intéressantes sur un secteur d’activité à découvrir.

Vous êtes la seule et unique personne responsable de définir votre projet, de lui donner vie. C’est donc dire que vous êtes le principal réalisateur de votre succès, de votre réussite. Les comportements d’attente et de procrastination n’ont donc aucunement leur place dans la définition d’un projet gagnant.

Ayez toujours en tête que le travail est une opportunité de s’engager, de grandir, d’apprendre, de se bâtir un réseau et de réaliser son potentiel.

Pour mettre toutes les chances de votre côté dans la belle aventure qu’est la recherche d’un emploi satisfaisant, il est donc important de débuter par la définition d’un projet qui nourrira votre intérêt à long terme. Plus il sera motivant et enrichissant, plus il vous permettra de vous épanouir. Qui sait combien de nouveaux projets le vôtre fera-t-il germer? En effet, tout projet significatif contient un potentiel infiniment créateur. Le plus difficile est parfois d’en fixer les limites!

Foncez droit vers un projet gagnant. Votre perception du travail s’en trouvera vite modifiée à jamais!

Pour obtenir de l’aide pour la mise en place de votre projet, ne vous gênez pas et contactez une de nos conseillères pour obtenir tout l’information dont vous avez besoin.

450.492.5050, ou par courriel à info@paragrh.com

Comment bien intégrer un nouvel emploi ?

Youpi! Vous avez été sélectionné et le stress de la recherche d’emploi est tombé! Cet instant ressemble étrangement au jour où on tombe en amour… On est insouciant, on dit oui à tout, on s’oublie et on n’écoute plus notre petite voix intérieure qui nous dit de prendre notre temps, de relaxer, d’être prudent, de considérer certains critères avant de s’engager. Une analyse s’impose donc avant de dire OUI. Une rencontre avec l’employeur est primordiale afin de discuter des modalités. On évite de régler à l’amiable par téléphone. Ne soyez pas mal à l’aise de faire part de vos attentes, de vos interrogations ou de vos besoins de précisions. Cela démontrera votre sérieux et votre sens de la négociation, soit des traits positifs de votre personnalité. Les quelques petits trucs suivants pourront peut-être vous servir, ou du moins, vous épargner quelques déceptions lorsque viendra le temps de bien intégrer un nouvel emploi.

Évaluation préalable :

Évaluez l’offre (salaire, échelle salariale, période de probation, possibilités de formation, avancement, assurances collectives, fond de retraite, heures de travail, etc.). Après évaluation, il se peut que l’emploi ne corresponde pas à toutes vos exigences. Si vous acceptez malgré tout, ce sera pour avouer que rien n’est parfait. C’est donc en connaissance de cause que vous ferez ce choix.

Les premiers pas :

Rappelez-vous qu’il y a toujours une première fois. Il vous faudra investir autant pour conserver votre emploi que d’efforts pour l’avoir obtenu. En général, on vous aura alloué un temps de probation. Utilisez-le de façon efficace et apprenez à prendre des notes afin d’éviter de faire répéter votre formateur ou les personnes qui assurent de vous aider à bien intégrer un nouvel emploi. Observer, vous adapter, questionner, agir en tant que personne responsable et autonome, sont là des aptitudes ou compétences que vous avez probablement déjà su faire valoir durant votre recherche d’emploi. Maintenant, vous devez les utiliser pour vous intégrer favorablement au sein de l’entreprise. Mais comment? Questionnez la vision de l’entreprise, sa mission, ses valeurs, son style de gestion, son équipe, ses politiques, ses procédures, son organigramme, et reconfirmez avec votre supérieur au niveau de vos tâches, des objectifs à atteindre et de ses attentes envers vous. Ensuite, allez au-devant des gens. Présentez-vous. Expliquez votre rôle et restez prudent dans le développement de vos amitiés avec les autres. Attendez de mieux les connaître avant de vous confier.

Les compétences émotionnelles :

De nos jours, plusieurs employeurs se dotent d’instruments de mesure à l’embauche, allant même jusqu’à vérifier la qualité de notre intelligence émotionnelle à l’aide d’outils psychométriques. En fait, l’intelligence émotionnelle caractérise notre capacité à développer et à contrôler diverses aptitudes en lien avec nos émotions, comme par exemple, la conscience de soi, la confiance en soi, la maîtrise de soi, la motivation, l’intégrité, la capacité de communiquer, d’influencer les autres et de susciter le changement. Bref, le fait d’apprendre à mieux vous connaître sera un atout très précieux tout au long de votre parcours professionnel. Apprendre à mieux connaître les autres le sera tout autant.

Dernier élément clé pour bien intégrer un nouvel emploi :

Souriez! On aime assurément s’entourer et se rapprocher des gens souriants.

Établir ses objectifs professionnels en 4 points

Certaines personnes se font rapidement une idée de leurs objectifs professionnels et d’autres évoluent sur le marché du travail au gré des opportunités. Il n’y a pas de meilleur parcours, encore moins de parcours unique ou linéaire. Toutefois, il arrive fréquemment de souhaiter faire un changement de carrière pour mieux se réaliser ou pour obtenir un emploi qui corresponde davantage à ses besoins. Ce n’est pas une simple tâche de bien choisir parmi les nombreuses professions existantes. Les questions suivantes pourraient s’avérer pertinentes si vous souhaitez réfléchir à un nouveaux choix de carrière:

1. Quelles sont mes expériences de travail ?

Faites un tour d’horizon de vos expériences de travail (bilan professionnel) en faisant ressortir les aspects positifs et négatifs de chaque poste occupé. Cela vous permettra de mettre en évidence les compétences et qualités développées à travers votre parcours.

2. Qu’est-ce qui m’allume et me passionne?

Un intérêt qui revient sans cesse depuis des années peut s’avérer révélateur. Pensez aux activités et au temps que vous allouez à celles-ci. Peut-être vous conduiront-elles vers des pistes intéressantes. Ensuite, déterminez les métiers qui sont reliés indirectement ou directement à vos objectifs professionnels.

3. Qu’est-ce que je veux retirer du travail ?

Chacun a des attentes différentes face au marché du travail. Pour certains, ce sont les conditions salariales. Pour d’autres, c’est la stabilité. Il est important de vous arrêter pour déterminer les conditions recherchées entourant votre prochain environnement de travail: la mobilité, travailler dans un environnement stimulant, avoir la capacité de soumettre ses idées et prendre des initiatives, aider les autres, transmettre ses connaissances, exercer du leadership, etc.

4. Est-ce que je possède les acquis pour atteindre ma cible (formation, expériences, qualités) ?

Pour répondre à cette question, il est important de prendre les devants et de s’engager face à sa démarche. Par exemple, il peut être vraiment profitable de questionner les personnes qui exercent le métier visé et obtenir l’information en lien avec cet emploi, à l’aide de sources documentaires ou sur Internet. Il peut être pertinent de vous demander combien de temps vous êtes prêt à investir dans un retour aux études, s’il y a lieu. En visitant certaines écoles où vous avez identifié des intérêts de formation, laissez-vous imprégner de l’environnement en imaginant un futur possible. Plusieurs établissements offrent même la possibilité d’y devenir «élève d’un jour».

Pour obtenir davantage d’aide pour établir vos objectifs professionnels :

Il est primordial d’établir ses objectifs professionnels afin d’avoir une démarche de recherche d’emploi efficace.

Veuillez consulter la page des services de Parachute Carrière pour AdultesParachute Carrière pour les Jeunes

Il existe aussi des sites qui offrent l’information scolaire et professionnelle en lien avec la plupart des métiers et professions, par exemple, celui d’Emploi-Québec

Enfin, osez prendre des risques! Il ne peut en résulter que du positif.

objectifs professionnels

Votre profil sur les réseaux sociaux en période de recherche d’emploi

Votre profil sur les réseaux sociaux

On entend partout parler des réseaux sociaux. Suivez-nous sur Twitter! Visitez notre page Facebook! Devenez fan de… et courez la chance de remporter un fabuleux prix! En s’affichant sur les réseaux sociaux, les entreprises ou organisations visent à se faire connaître par le plus de gens possible afin que ces derniers soient informés des dernières nouveautés, produits ou événements à promouvoir.

À la manière des entreprises, vous pouvez aussi utiliser les réseaux sociaux pour faire connaître vos services et compétences aux employeurs. Les réseaux sociaux partagent des caractéristiques communes. Ils permettent de publier un profil sur les réseaux sociaux, de le mettre à jour, d’y ajouter des contacts professionnels, familiaux ou amicaux et de visionner le profil d’autres utilisateurs. On peut aussi utiliser les réseaux sociaux en recherche d’emploi en s’abonnant au profil d’une entreprise pour laquelle on aimerait travailler. On peut ainsi recevoir leurs récentes offres d’emploi et être à l’affût des dernières nouvelles concernant l’entreprise. Sur les réseaux sociaux, on peut partager avec tous ses contacts ou certains groupes, des informations personnelles. Vous pouvez ainsi en un clic annoncer à vos 300 contacts que vous êtes à la recherche d’un emploi en marketing. De la même façon, vos contacts peuvent partager une offre d’emploi au sein de leur compagnie. C’est pourquoi il est important de soigner l’image de profil sur les réseaux sociaux.

Les trois grands réseaux sociaux

Linkedin : C’est un réseau social utilisé par des professionnels afin d’établir des contacts et partager des intérêts communs. Il permet aux recruteurs de visionner le profil sur les réseaux sociaux des candidats, de voir leurs contacts communs. On peut décrire ses compétences, sa formation, son expérience professionnelle, etc. Il n’est pas nécessaire ici de limiter son profil sur les réseaux sociaux à un certain groupe d’utilisateurs. Comme le contenu est strictement professionnel, on ouvre son profil à tous et on élargit ainsi son réseau de contacts. Il s’avère judicieux de tenir son profil à jour régulièrement même si vous n’êtes plus en recherche d’emploi. On ne sait jamais quelle opportunité peut se présenter! Un employeur pourrait voir votre profil et vous proposer quelque chose d’intéressant.

Facebook : Il est utilisé par les professionnels pour le réseautage, par son cercle d’amis pour garder contact, par les entreprises pour se faire connaître, etc. Il importe ici de se demander à qui l’on veut ouvrir son profil. Il est possible de limiter la consultation de son profil sur les réseaux sociaux à un cercle Il n’est pas nécessaire ici de limiter son profil à un certain groupe d’amis restreints. Un avantage de Facebook est la facilité de réseautage permise. Par exemple, on peut publier un statut et rejoindre tous nos contacts à la fois, ce qui accélère beaucoup les choses. Pas besoin de téléphoner tout son réseau pour annoncer une bonne nouvelle!

Twitter : Ce réseau permet d’être tenu au courant des dernières nouveautés concernant des entreprises, des marques de commerce, des artistes, des amis, etc. Le principe est simple. On publie un gazouilli (tweet, en anglais) d’une longueur de 140 caractères et moins et il peut être lu par tous. Il est aussi possible de protéger son compte et ainsi le rendre visible seulement aux abonnés du compte. On utilise cet outil à la manière d’une entreprise. Vous êtes maquilleuse? Annoncez votre disponibilité pour les bals de finissants. Vous êtes nouvellement diplômé en informatique? Inscrivez-le. Si vous utilisez votre créativité afin de promouvoir vos services et créer de nouvelles opportunités via les réseaux sociaux, qui sait quelles portes cela vous ouvrira!

Soigner sa marque employeur lors d’un licenciement

Vous devez procéder à un licenciement d’un employé suite à une réorganisation interne ou en raison d’innovations technologiques? Réduire vos effectifs pour faire face à une baisse de contrats? Congédier un employé pour motifs personnel ou professionnel? Quelle que soit la raison conduisant à la rupture du lien d’emploi, il est indispensable d’observer certaines règles fondamentales et miser sur une conclusion éthique et responsable afin de préserver sa marque employeur. 

Avis de cessation d’emploi

Bien sûr vous devrez présenter, dans les délais prévus par la loi, un avis de cessation d’emploi. Au moment du licenciement, vous aurez aussi à remettre à la personne toutes les sommes qui lui sont dues : salaire, heures supplémentaires, indemnité de vacances, etc.

Préserver sa marque employeur

Au-delà de votre obligation de vous conformer à la Commission des normes du travail s’inscrit un tout autre rôle : transmettre la décision avec humanité en minimisant les répercussions. Nul gestionnaire n’est tout à fait préparé, détaché ou confiant le moment venu du licenciement d’un employé. Même si ces moments de transitions s’avèrent parfois constructifs pour les deux parties, ils comportent leur part de choc et de remise en question chez la personne remerciée.

Offrir un programme d’aide

Un programme d’aide est alors une façon productive de reconnaître et d’apprécier les services rendus par la personne durant son parcours au sein de l’entreprise. En plus de favoriser un retour rapide en emploi pour la personne, cette aide permet de faire la différence sur sa marque employeur au sein de votre collectivité, tout comme aux yeux de vos ressources humaines toujours en poste.

Partage des frais avec Emploi Québec

La loi sur les normes du travail oblige les employeurs à prendre les mesures pour faciliter le reclassement des employés lorsque le nombre de salariés visés par le licenciement atteint 50 personnes ou plus. Emploi Québec peut alors contribuer à 50% des frais de consultation permettant la mise en place d’un comité d’aide au reclassement.

Licenciement de 50 personnes et plus

Les comités d’aide au reclassement fonctionnent essentiellement sur le modèle des comités de concertation en entreprise, c’est-à-dire que les employeurs et travailleurs, appuyés par des spécialistes engagés pour conseiller le comité, collaborent dans la recherche et la mise en œuvre de solutions face aux problèmes que pose le licenciement collectif. Le comité d’aide au reclassement a pour mandat de fournir aux salariés mis à pied toute forme d’aide convenue entre les parties afin de minimiser les impacts du licenciement et de favoriser le maintien ou la réintégration rapide sur le marché du travail.

Les spécialistes du reclassement chez Parachute Carrière maîtrisent le processus d’implantation de comités d’aide au reclassement. Leurs compétences s’appuient sur plus de 25 ans d’expérience en transition de carrière à titre de facilitateurs de processus et ce, dans plus de 22 secteurs d’activités économiques à travers le Québec.

Dès l’annonce d’un licenciement, l’équipe Parachute Carrière gère le processus de communication et de coordination des services d’aide aux personnes licenciées. Pour l’employeur, une ressource professionnelle en transition de carrière est indéniablement une solution clé en main permettant non seulement de se conformer à la loi, mais surtout de contribuer à la réintégration rapide des personnes vers un nouvel emploi et ce, de façon hautement rassurante et sécuritaire.  Pour plus d’informations, contacter Sylvain maher au 450.492.5050 poste 223 ou par courriel Sylvain Maher, CRHA, c.o.