Archives par mot-clé : processus de sélection

Recruter la perle rare

Recruter la perle rare grâce à une approche structurée

bigstock-beautiful-businesswoman-waitin-44018146-lowrez

Recruter la perle rare est le vœu de la plupart des employeurs. Prendre le temps nécessaire pour le faire est une toute autre chose. Alors que la main d’œuvre constitue une part importante de la réussite des entreprises, bon nombre d’employeurs négligent l’utilisation d’approches de sélection et de recrutement structurées. Le choix d’une mauvaise ressource est lourd de conséquences pour une entreprise : augmentation de la supervision, diminution du moral de l’équipe, coût important engendré par l’inefficacité de la nouvelle personne, insatisfaction de la clientèle, qualité de service ou de production moindre, rejet de produits, etc.

Prendre le temps nécessaire pour recruter afin d’éviter les erreurs

Qu’est-ce qui peut expliquer qu’un employeur néglige son processus de recrutement et de sélection? Le manque de temps, l’urgence de la situation, le manque d’organisation ou de connaissances font en sorte que les employeurs recourent à des moyens peu rentables pour recruter une ressource. Une annonce rapide dans le journal local, l’essai du premier venu, l’embauche d’une connaissance ou d’une personne référée sans valider son profil, sont des pratiques courantes et peu objectives.

Remplacer une ressource comporte de plus en plus de défis

Les employeurs se donnent des outils de contrôle efficaces face à leur productivité. Ils se dotent d’équipements spécialisés pour augmenter l’efficacité et diminuer les coûts. Ils instaurent des normes de qualité coûteuses à implanter. Pourquoi ne pas établir des critères tout aussi élevés le moment venu d’embaucher une nouvelle ressource? Remplacer une ressource est un exercice comportant de nombreux défis, surtout dans un contexte où la main-d’œuvre se raréfie et dans un contexte où la nouvelle génération magasine son employeur. Pour cela, il importe de définir un processus qui évitera un maximum d’erreurs et assurera le maintien de la personne en poste.

Le coût d’une mauvaise sélection

Vous êtes-vous demandé quel est le coût d’un mauvais choix ou d’une personne qui n’est pas à sa place? Selon le niveau de poste, il est possible de chiffrer le coût de l’intégration d’une nouvelle ressource au sein de votre entreprise. Une des façons consiste à calculer 1.5 fois le salaire de la personne. Par exemple, pour un salaire de 40 000$, il en coute à l’employeur environ 60 000$. Ce coût est rarement évoqué lors d’un processus de recrutement et de sélection, mais il apparaît important d’en prendre conscience pour être en mesure de se doter d’outils permettant d’éviter les erreurs. Afin de vous permettre de situer le coût de l’embauche d’une ressource, vous devrez considérer les éléments suivants :

  1. Le coût du processus d’embauche (la publication de l’annonce (journaux, site internet, revue spécialisée), le temps du support administratif, du personnel impliqué dans la sélection et les entrevues (gestionnaire, superviseur), les tests si besoin, etc.);
  2. L’accueil et intégration;
  3. La supervision et la formation du nouvel employé;
  4. Le coût de la non-performance, de la mauvaise qualité avant que la personne puisse atteindre son niveau de performance.

Considérant le tout, il est important pour un employeur de se doter d’un processus de recrutement et de sélection adapté aux besoins réels de l’entreprise afin d’attirer de bons candidats, maintenir une qualité de main d’œuvre et minimiser les risques d’erreurs et les coûts. Comme le souligne Robert Half : À long terme, il est beaucoup plus difficile pour les propriétaires et gestionnaires de petites entreprises d’accommoder un travailleur inadéquat qu’il en est d’investir dans le recrutement de candidats qualifiés.

Lorsqu’une personne n’est pas à sa place dans l’organisation, nous pouvons l’aider. Contactez-nous pour de plus amples informations.