Archives par mot-clé : TENS

jeune-femme-heureuse

8 astuces pour réussir les TENS à coup sûr

jeune-femme-heureuseRéussir les TENS (Tests d’équivalence de niveau secondaire) n’est pas une mince affaire. Parlez-en à mes clients qui n’ont, pour la plupart, pas mis les pieds dans une école depuis au moins 20 ans! Ils vous diront cependant que c’est possible. Il faut d’abord y consacrer les efforts nécessaires et utiliser les outils qui sont à notre portée.

Cahiers préparatoires pour réussir les TENS

Les centres de formation professionnelle vendent, à peu de frais, des cahiers préparatoires pour chaque examen. Ils contiennent des notions de base, des exercices et les corrigés. Cela constitue une base, mais je vous conseille de poursuivre vos recherches sur les sujets traités afin de maximiser vos chances de réussite ou de vous inscrire à un atelier préparatoire.

Émissions jeunesse et dessins animés

Les Sciences naturelles traitent de trois matières : biologie, chimie et physique. Au Québec, nous bénéficions de la qualité des émissions jeunesse. Télé-Québec, Radio-Canada et Yoopa sont des exemples de chaînes télévisées qui diffusent des émissions à caractère scientifique. Pour les plus nostalgiques, je vous suggère de visionner d’anciennes émissions sur YouTube. La Vie et Le Bus magique, par exemple.

Documentaires, films historiques et téléséries

L’examen des Sciences humaines teste vos connaissances en histoire et géographie. Vous pouvez louer gratuitement à la bibliothèque de votre quartier des films et télé-séries traitant des moments marquants de l’histoire (Pearl Harbor; Quand je serai parti, vous vivrez encore; Soldat Ryan; Liste de Schindler; Dimanche à Kigali, Nos étés, etc.). Prenez aussi le temps d’écouter Météo média, de visiter son site Internet ou celui d’Environnement Canada. Vous aurez alors une vue d’ensemble de la géographie du Québec, du Canada et du Monde.

Émissions de services et la fin des bulletins de nouvelles

Les émissions de services telles que La Facture, Enquête, J.E. et la portion finale des bulletins de nouvelles sont une importante source d’informations en ce qui a trait aux Sciences économiques. On y parle des lois, du marché du travail, du taux de chômage, de l’économie actuelle, des facteurs qui influencent l’économie mondiale et régionale, etc.

Exercices interactifs sur Internet

Pour le français, les mathématiques et l’anglais, il existe plusieurs sites offrant la possibilité de tester vos connaissances à l’aide d’exercices interactifs. Sous forme de questionnaire à choix multiples, vous répondez aux questions et voyez immédiatement la bonne réponse apparaître (francais facile, mathematiques facile, babel, etc.). Il existe aussi des sites à caractère explicatif comme le site québécois Allô prof. On y retrouve des capsules vidéo où des professeurs expliquent la matière.

Mise à niveau des connaissances

Chez Parachute Carrière, nous pouvons vous accompagner dans la mise à niveau des connaissances. Une formatrice vous distribue les cahiers préparatoires et vous explique les matières avec humour et dynamisme ! Vous pouvez alors poser vos questions et tester vos connaissances avant de passer les examens.

Devenez le prof

Une méthode efficace pour tester votre niveau de connaissances consiste à expliquer à quelqu’un d’autre les notions apprises. Vous ferez alors une révision des matières et serez en mesure d’évaluer si vos connaissances sont suffisantes ou s’il faut réviser davantage pour bien réussir.

Aller plus loin pour mieux réussir les TENS

Ne vous contentez pas des cahiers préparatoires. Poussez plus loin vos connaissances ! Avez-vous un t-shirt de Che Guevara ? Savez-vous ce qu’il a fait ? Était-il de droite ou de gauche ? Qu’est-ce que la droite et la gauche ?  Si les cahiers ne vous permettent pas de répondre à vos questions, poussez plus loin vos recherches. Le site Wikipédia peut constituer une bonne source qui vulgarise l’information. Cependant, vérifiez les sources, car ce site est un wiki (application web qui permet aux utilisateurs de créer des pages web et de les modifier).  Réussir les TENS nécessite quand même un peu de discernement!  Contactez Marie-Josée De Roy au 450.492.5050 pour plus d’informations.

Équivalence 5

Les 4 avantages des TENS (équivalence 5)

Réussir les tensTENS est l’abréviation de Tests d’équivalence de niveau secondaire, communément appelé « équivalence 5 ».   Sous forme d’examens, on évalue vos connaissances en français, mathématiques, anglais, sciences économiques, sciences humaines et sciences naturelles. En réussissant vos TENS, vous obtenez une AENS (Attestation d’équivalence de niveau secondaire). Cela se traduit par une reconnaissance que vous avez les connaissances générales de 5e secondaire. Plusieurs avantages s’offrent donc à vous :

Variété des postes convoités

Si vous avez consulté les offres d’emploi affichées sur Internet ou dans les journaux, vous avez probablement remarqué qu’il est difficile de répondre aux exigences des employeurs en ce qui a trait au niveau de scolarité demandé. Au Québec, selon IMT en ligne, 31 professions sont accessibles avec un secondaire non complété. Avec un 5e secondaire complété, on passe de 31 professions à 121 !

Meilleure estime de soi grâce à l’équivalence 5

J’ai moi-même été témoin d’une métamorphose de plusieurs clients qui ont réussi les TENS. Pour augmenter l’estime de soi, il faut être fier de ce que l’on a accompli. Si on s’acharne sur ses échecs, on n’y arrive pas. La réussite des TENS est un élément déclencheur qui redonne confiance en ses capacités. Le fait d’être devenu un adulte avec de l’expérience de vie est un avantage indéniable pour la réussite de ces examens. Ne comparez pas votre expérience de l’école secondaire à la passation des TENS. Ce n’est pas parce que vous avez complété un niveau de 1re secondaire que vous ne réussirez pas les TENS. L’apprentissage se fait différemment et est adapté aux adultes.

Accessibilité à certaines formations

L’obtention de l’AENS ouvre des portes à certaines formations professionnelles et même collégiales. Les diplômes d’études professionnelles (DEP) exigent généralement un niveau de 3e et parfois de 4e secondaire complété. Avec l’AENS, vous vous qualifiez. Il faut cependant vérifier s’il n’y a pas d’autres critères d’admission, comme un test de classement ou des cours spécifiques du secondaire régulier. Certaines attestations de niveau collégial (AEC) acceptent l’AENS et donnent accès à leur formation.

Mise à niveau des connaissances générales

En réussissant l’équivalence 5,  vous obtiendrez une attestation de 5e secondaire et aurez mis à niveau vos connaissances générales. Vous aurez une meilleure compréhension du monde qui vous entoure et serez en mesure d’en discuter grâce aux connaissances que vous aurez acquises.

Pour évaluer vos aptitudes à réussir les TENS, contactez Marie-Josée De Roy au 450.492.5050 poste 229 et demandez de l’information sur notre pré-test.

Ne manquez surtout pas les TENS!

TENSSi vous n’avez pas votre diplôme d’études secondaires, les TENS sont une opportunité de transformer votre parcours sur le marché du travail dans un temps record.  Les tests d’équivalence de niveau secondaire (TENS) sont toujours aussi mal connus du public, malgré près de 30 ans d’existence.  Les employeurs étant de plus en plus sélectifs, ils souhaitent avoir au sein de leur équipe des gens possédant une formation académique complétée. En consultant les offres d’emplois, vous ne serez pas surpris de découvrir que pour des postes non spécialisés, on demande un diplôme de niveau secondaire V ou une équivalence.

Les avantages des TENS

Si vous n’avez pas de diplôme d’études secondaires, une attestation d’équivalence d’études secondaires est une méthode simple, rapide et efficace de vous ouvrir de nouvelles portes et d’explorer des métiers ou carrières qui pourront vous mener loin.  Une attestation d’équivalence de niveau secondaire (AENS) permet de prouver que vous détenez un niveau de connaissance équivalant aux notions apprises pendant le secondaire. Il ne remplace pas un diplôme d’études secondaires (DES), mais il est reconnu par la majorité des employeurs comme étant un équivalent.

Vous qualifier à des préalables de formation professionnelle ou technique

Cette attestation permet aussi de répondre aux préalables pour s’inscrire à une formation professionnelle ou technique, tel un diplôme d’études professionnelles (DEP) ou une Attestation d’études collégiales (AEC).  Cliquez ici pour consulter les AEC.  Voici aussi les programmes de DEP offerts par région.  En révisant chacune des matières assujetties aux TENS, vous avez l’opportunité de valider vos capacités et votre intérêt face aux études et ce, avant de vous engager officiellement dans une formation spécialisée où vous devrez engager des fonds.

Réussir les tests d’équivalence du secondaire (TENS)

Pour obtenir l’attestation d’étude de niveau secondaire, il faut réussir cinq des sept tests d’équivalence de niveau secondaire (TENS) reconnus par le Ministère de l’Éducation du Québec. Chaque commission scolaire gère la passation des tests. Voici un exemple de l’information fournie par la Commission scolaire des Patriotes.  Certaines règles d’administration des tests, les horaires et les coûts peuvent varier d’une commission scolaire à une autre. Toutefois, pour obtenir votre attestation, vous devrez obligatoirement réussir les deux examens suivants: Français Grammaire et Français Compréhension de texte.  Vous devrez ensuite réussir trois des cinq examens suivants : mathématiques, anglais, sciences humaines, sciences économiques ou sciences de la nature.

Examens de reprise en cas d’échec

Il faut donc cinq examens réussis sur sept pour obtenir votre attestation d’équivalence de 5e secondaire reconnue par le Ministère de l’Éducation.  Dans le cas d’un échec, vous avez droit à un examen de reprise dans chacune des matières. Si vous échouez à nouveau, vous devrez attendre un an avant de pouvoir reprendre les tests dans une commission scolaire.  Tous les tests devront alors être repris, même ceux que vous aviez réussis.

Évaluez vos chances de réussir les TENS

Si vous croyez avoir besoin d’un encadrement structuré et personnalisé à vos difficultés, un formateur peut vous accompagner dans votre processus de révision des matières.  Parachute Carrière offre ce service.  Aussi, pour mieux évaluer votre potentiel de réussite, nous pouvons vous administrer une simulation des TENS du Ministère; c’est-à-dire un échantillon représentatif des matières sujettes aux tests.  Ce « pré-test » vous permettra de prendre une décision éclairée concernant vos chances de réussir, et ce, avant d’entamer le processus officiel.  Si une telle évaluation vous intéresse, prenez rendez-vous auprès de notre formatrice Marie-Josée De Roy au 450.492.5050 poste 229.

Les enjeux d’un retour aux études

ID:24055127

Un retour aux études représente un gros défi. Et cela, peu importe où nous en sommes rendus dans notre cheminement professionnel, notre âge ou notre niveau de scolarité. Certes, il s’agit d’un investissement, mais cela signifie aussi qu’il faudra faire certains compromis. Explorons davantage les avantages et défis reliés à la décision de faire un retour aux études.

Pourquoi faire un retour aux études?

Il y a plusieurs bonnes raisons de faire un retour aux études. Soit, pour se perfectionner au niveau de nos interventions, augmenter simplement notre savoir, effectuer un changement de domaine, satisfaire à des exigences du marché du travail ou d’un poste précis, etc.  Plusieurs personnes qui perdent leur emploi se retrouvent confrontées à la dure réalité de la difficulté à se trouver un emploi par manque de diplôme.

En 2016, les emplois ne demandant pas au minimum un diplôme d’études secondaires sont rares. Donc, un retour aux études est vraiment une bonne idée. Si on termine ses études secondaires, ou à tout le moins, obtenir une équivalence de 5e secondaire (TENS), c’est déjà excellent. Cela permet d’avoir accès à des opportunités d’emplois ou se qualifier à des attestations d’études collégiales (AEC). D’autres veulent se perfectionner au niveau de leur travail. Ils vont aller suivre des formations d’appoint ou des cours spécialisés dans leur domaine. Soit, des cours privés offerts par des professionnels du milieu. Soit un retour au cégep ou à l’université, un ajout d’un microprogramme de 2e cycle. Ou encore, l’inscription à un certificat, par exemple.

Un choix reconnaissant

De plus en plus d’employeurs reconnaissent la scolarité de leurs employés et s’y réfèrent pour déterminer les échelles salariales. Concrètement, un retour aux études pourrait fort bien se traduire par une augmentation salariale ou par l’accès à une promotion dans l’entreprise. Même si vous avez quitté les études depuis longtemps et que vous ayez peur de vous y remettre (ce qui est normal), il vous faut croire en vos moyens. Il est possible de réussir ses études, même après une longue absence.

Les défis à surmonter

Certes, comme adulte, faire un retour aux études représente son lot de défis. Voici quelques points auxquels réfléchir lorsqu’un retour aux études nous trotte dans la tête.  Planifier les moments pour les cours et pour étudier au cours de la semaine. Entre les obligations familiales, les activités, le travail (si vous décidez de continuer à travailler ne même temps), et tout le reste qui remplit votre quotidien, il peut parfois être un vrai casse-tête de trouver le temps de mettre ses études à l’horaire.  Il est aussi fortement suggéré de prévoir des moments où les personnes susceptibles de nuire à votre concentration (les autres membres de la famille, par exemple) sont absentes de la maison. Vous aurez, du moins au début, besoin de beaucoup de concentration pour réaliser vos travaux scolaires.

Étudier en travaillant

Si vous décidez de rester sur le marché du travail en même temps que de faire un retour aux études, allez-y progressivement avec les études. Des études à temps partiel vous permettront d’avoir plus de temps pour gérer vos obligations professionnelles et personnelles, vous essouffleront moins et augmenteront vos chances de réussite.

Étudier sans travailler

Si vous décidez de ne pas travailler ou de diminuer vos heures de travail en même temps que vous effectuez votre retour aux études, il faudra revoir votre budget, car vous aurez moins de revenus. Votre train de vie sera donc modifié. Il faudra considérer les frais de scolarité, probablement prévoir l’achat d’équipement (ordinateur, tablette, etc.) ou l’aménagement d’un lieu d’études dans votre domicile, surtout si vous décidez d’étudier à distance (façon de faire de plus en plus populaire). Il est bien d’avoir un bureau, idéalement fermé, réservé à vos études et vos travaux. Donc, prévoyez le tout.

Aide financière

Un retour aux études, ça coûte cher! Si votre désir est fort, mais les moyens financiers vous manquent, sachez qu’il existe les prêts et bourses. Il serait triste de s’empêcher de faire un retour aux études pour une raison pécuniaire. Il existe plusieurs simulateurs web pouvant vous aider à faire les calculs nécessaires. Vous pouvez aussi vous informer directement auprès de l’établissement scolaire que vous souhaitez fréquenter.  Ils seront en mesure de vous informer sur les procédures à suivre pour faire votre demande. Vous pourriez aussi voir les possibilités avec votre institution financière.

Des avantages indéniables

Ce qu’il faut garder en tête, c’est que le retour aux études n’est pas une chose facile. Ça se planifie, ça se prévoit, ça s’organise, ça comporte des risques, c’est exigeant, mais ça peut vous apporter son lot d’avantages comme : un nouvel emploi, l’augmentation de vos connaissances générales, une promotion, des outils supplémentaires dans votre travail, une augmentation salariale, un changement de carrière, etc.  L’effort en vaut donc fort probablement la chandelle!

AENS

(AENS) L’attestation d’équivalence de niveau secondaire

AENSDe nos jours, les employeurs sont de plus en plus sélectifs. Ils souhaitent avoir à bord de leur équipe des gens ayant une certaine scolarité. Ainsi, la plupart des postes offerts demandent maintenant de détenir un diplôme de secondaire V ou l’équivalent (AENS).

Si vous n’avez pas de diplôme d’études secondaires, une attestation d’équivalence d’études secondaires (AENS) est une méthode simple, rapide et efficace de s’ouvrir de nouvelles portes afin de pouvoir avoir toutes les chances possibles d’explorer des avenues qui pourront vous mener loin.

Que signifie une équivalence d’études secondaires?

Une attestation d’équivalence de niveau secondaire (AENS) permet de prouver que vous détenez un niveau de connaissance équivalant aux notions apprises pendant le secondaire. Il ne remplace pas un diplôme d’études secondaires (DES), mais il est reconnu par la majorité des employeurs comme étant un équivalent.

À quoi sert l’obtention d’une telle attestation?

L’objectif premier de cette attestation est de vous permettre, vous qui êtes sur le marché du travail ou qui souhaitez y retourner, de répondre aux exigences des employeurs qui, eux, souhaitent recruter des gens qui ont un niveau de connaissances équivalant au secondaire.

Cette attestation permet aussi de répondre aux préalables obligatoires nécessaires pour s’inscrire à une formation professionnelle ou technique, tout en vous permettant de valider vos capacités à traverser une activité de formation avant de vous engager dans une formation plus poussée où vous devrez engager des fonds.

Dans certains cas, le travail à faire pour l’obtention du diplôme devient un tremplin entre une période prolongée d’inactivité professionnelle et le retour sur le marché du travail. Cette période tampon permet de rebâtir une confiance en soi et de s’adapter aux changements qui surviendront avec le retour sur le marché du travail.

Comment obtient-on une attestation d’équivalence d’études secondaires (AENS)?

Pour obtenir son diplôme d’AENS, il faut passer des tests d’équivalence de niveau secondaire (TENS) reconnus par le Ministère de l’Éducation du Québec. Vous pouvez vous adresser à votre commission scolaire pour connaître les établissements qui offrent les tests près de chez vous.

Pour obtenir votre AENS, vous devrez réussir les examens suivants:

  • Français – Grammaire (obligatoire)
  • Français – Compréhension de texte (obligatoire)

Ainsi que 3 examens parmi les 5 suivants :

  • Mathématiques
  • Anglais
  • Sciences humaines
  • Sciences économiques
  • Sciences de la nature

Il faut donc cinq examens réussis sur sept pour recevoir votre attestation d’équivalence de 5e secondaire reconnue par le Ministère de l’Éducation.

Dans le cas d’un échec, vous avez droit à 1 examen de reprise dans chacune des matières. Si vous échouez au TENS, vous devrez attendre 1 an avant de pouvoir retenter votre chance dans une commission scolaire (tous les tests devront être refaits dans ce cas, même ceux que vous aviez réussis).

Generated button preview goes here

Comment se préparer aux tests d’équivalences d’études secondaires (TENS)?

Vous pourrez facilement trouver des documents pour vous aider à vous préparer à ces examens en faisant des recherches sur Internet.

Nous vous encourageons fortement à réviser une matière à la fois, puis à passer votre examen rapidement après votre révision. Ainsi, les notions seront fraîches à votre mémoire et vous maximiserez ainsi les chances de réussite.

Si vous désirez un encadrement plus structuré où un professeur prendra le temps de faire la révision avec vous, nous vous invitons à vous joindre à un groupe d’étude, tel que ceux offerts par Parachute Carrière. En effet, afin de favoriser votre réussite, ils offrent une formation semi-privée (très petits groupes) et adaptée aux besoins spécifiques de leur clientèle. Ils peuvent aussi faire une évaluation préalable afin d’évaluer la capacité de réussite avant d’investir temps, argent et efforts.

Grâce à cet encadrement personnalisé, 90% des participants ont réussi leur TENS et ont ainsi pu accéder à la formation convoitée ou se voir ouvrir de nouvelles avenues vers le marché du travail, en plus de gagner confiance face à leurs capacités.

Lien à consulter

http://parachutecarriere.com/solutions-individus/tens/

L’ attestation de niveau secondaire (AENS)

La plupart des employeurs exigent un diplôme d’études secondaires lors de la sélection d’employés. Il en est ainsi pour beaucoup de programmes de formation professionnelle ou collégiale.

Plusieurs personnes se sentent peu motivées à l’idée de retourner à l’école pour compléter le parcours traditionnel conduisant à l’obtention du diplôme d’études secondaires. En effet, lorsqu’on a décroché avant l’obtention du diplôme et qu’on souhaite revenir pour compléter ce qui manque, le processus est souvent long. Plus on a renoncé tôt aux études secondaires, plus cela nécessite de motivation.

La réussite de l’AENS représente une solution de parcours. En effet, les tests d’équivalence de niveau de scolarité (TENS) mènent à l’obtention de l’Attestation de niveau secondaire (AENS), en quelque sorte l’équivalent du diplôme d’études secondaires. La voie pour obtenir l’attestation de niveau secondaireest relativement simple;

Tout d’abord, il n’est pas toujours nécessaire de se rendre dans une école pour suivre un cours. Si vous êtes une personne curieuse, autonome et qui apprend rapidement, vous pouvez étudier par vous-même afin de vous préparer à la passation des tests. Lors de votre inscription, on vous remet un guide d’études. Parachute Carrière offre un service d’accompagnement pour la réussite de son AENS.

Pour obtenir son attestation de niveau secondaire

De plus, il n’est pas nécessaire d’exceller dans toutes les matières, car elles ne sont pas toutes obligatoires pour se voir décerner l’AENS. En effet, vous devrez réussir deux tests de français (un test de compréhension de texte et un test de grammaire). L’utilisation du dictionnaire ou du Bescherelle n’est cependant pas autorisée. Ensuite, vous devrez réussir 3 examens au choix parmi les matières suivantes : mathématiques, sciences humaines, sciences naturelles, anglais langue seconde et sciences commerciales. La note de passage est de 60 % et tous les examens sont à choix multiples. De plus, l’utilisation d’une calculatrice de base est permise pour l’examen de mathématiques. Il ne s’agit donc que de cinq examens à réussir dans un délai de passation de 6 mois. En cas d’échec, une reprise est possible pour chacun des examens.

Pour vous inscrire aux examens de l’attestation de niveau secondaire, vous devez communiquer avec une commission scolaire près de chez vous, où on pourra vous suggérer des centres de formation continue offrant le service. Certains exigent des frais d’inscription, d’autres sont gratuits. Le certificat de naissance est habituellement demandé pour l’inscription. Certains centres demandent aussi une photo passeport, de même qu’un relevé de notes. Les modalités varient grandement d’un endroit à l’autre, alors il est important de vous informer convenablement.

Bonne réussite pour votre attestation de niveau secondaire!

Les professionnels de Parachute Carrière offrent l’accompagnement vers la réussite !