Quelles sont vos attentes salariales ?

attentes salarialesQuelles sont vos attentes salariales? On me demande souvent quoi répondre à cette question. Une question habituellement adressée par l’employeur ou par un recruteur lors d’une entrevue de sélection. Certains conseillers répondront qu’il ne faut jamais parler de salaire à la première rencontre. En effet, cela lance le message que l’aspect salarial est le principal motif d’intérêt. D’autres conseilleront de ne pas faire perdre de temps à l’employeur et de répondre clairement à la question. Qui a raison?

Un échange qui vise le partage d’informations

Selon le contexte de l’entrevue et le poste convoité, on peut voir la question sous plusieurs angles. Voyons d’abord les choses du point de vue de l’employeur. J’ai un poste à combler. Je recherche bien sûr la meilleure personne pour ce poste. Toutefois, je dois aussi tenir compte que j’ai un budget, un taux salarial à respecter. L’employeur qui aborde d’entrée de jeu cette question souhaite donc rapidement savoir si vos attentes se rapprochent de sa capacité à payer. Si le salaire que vous recherchez s’accorde avec l’offre de l’employeur, ce dernier sera davantage motivé à poursuivre la démarche. Et bien sûr, à considérer plus sérieusement votre candidature. Cependant, si l’écart est trop grand, il vaut mieux passer au suivant, pour vous comme pour l’employeur. En revanche, cette question adressée par l’employeur vous offre la possibilité de le questionner à votre tour. Il vous faut aussi évaluer s’il y a lieu de maintenir votre candidature.

S’ouvrir aux négociations

Si l’on vous proposait un salaire inférieur à vos attentes, mais que l’emploi vous intéresse grandement, peut-être pourriez-vous négocier des clauses particulières quant aux conditions de travail. Voir la possibilité de réévaluer et ajuster votre salaire dans quelques mois. Ajouter un compte de dépenses. Fixer des avantages REER. Aborder une flexibilité au niveau de la gestion de temps ou de l’horaire, etc. Bref, le salaire n’est pas toujours le premier point à partir duquel décliner une offre. Les avantages qu’offre une meilleure qualité de vie personnelle et professionnelle peuvent s’avérer parfois supérieurs à quelques milliers de dollars de plus par année, avant impôts!

Voici quelques suggestions de préparation avant l’entrevue, concernant la question salariale :

  • En plus de référer à vos anciens emplois, vous pouvez consulter les salaires mentionnés sur des sites spécialisés comme IMT en ligne. Ainsi, vous aurez des données statistiques sur lesquelles vous appuyer pour être réaliste et convaincant lors de la négociation de votre salaire.
  • Présentez une échelle salariale avec laquelle vous êtes prêt à négocier, plutôt qu’un montant précis, puisque ceci peut vous couper l’herbe sous le pied.

Pas encore de projet d’emploi?

Si vous souhaitez réorienter votre carrière, n’hésitez pas à vous procurer notre trousse : Se réorienter chez soi et à son rythme. Vous serez alors guidé vers un test d’orientation, puis vers des métiers liés à votre profil. Vous pourrez ensuite valider votre orientation grâce à des étapes qui ont fait leurs preuves.

SE RÉORIENTER CHEZ SOI À SON RYTHME

Si votre jeune du secondaire ou du collégial n’a pas encore identifié un choix de carrière, nous l’invitons à parcourir notre trousse: Le choix de carrière en 4 étapes. Son engagement à travers les étapes de cette trousse lui permettra de fixer un choix de programme ou un choix de carrière de façon assurée.

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ