Archives de l’auteur : L'équipe Parachute

Réussir l’attestation équivalence secondaire 5

L’attestation équivalence secondaire 5 aussi appelée AENS est un diplôme équivalent à celui du cinquième secondaire. Pour obtenir cette attestation, on doit s’engager dans une solide préparation aux différentes matières prévues aux tests. Ce processus peut être éprouvant pour certains. En effet, il n’est pas rare que plusieurs aient envie d’abandonner après un certain temps. Voici alors trois principales sources de motivation pour optimiser la réussite de l’attestation équivalence secondaire 5.

Répondre aux conditions du marché du travail

L’AENS est un diplôme reconnu comme étant un équivalent du diplôme d’études secondaires. En fait, aux yeux d’une majorité d’employeurs, ce sont des égaux. Obtenir l’AENS devient donc un avantage incontournable en recherche d’emploi. En effet, cette attestation vous permet de postuler pour des emplois qui requièrent un secondaire 5.

Se qualifier aux préalables

Une autre motivation pour réussir l’équivalence secondaire 5 concerne le milieu scolaire. Pour s’inscrire dans un programme d’études, des préalables sont requis. En obtenant l’AENS, vous êtes assurés d’être admis dans un programme d’études de niveau professionnel de votre choix. Il s’agit donc d’un atout si vous désirez poursuivre vos études. De plus, la préparation aux TENS nécessite une bonne préparation. Ainsi, ce temps d’études en mode « étudiant », aura pour avantage de faciliter votre retour aux études. Vous serez mieux préparé à étudier.

L’attestation équivalence secondaire 5 comme fierté personnelle

Que ce soit par nécessité, par défi personnel ou pour vous qualifier à un emploi, obtenir l’attestation équivalence secondaire 5 procure beaucoup de fierté.  Il s’agit là d’une grande réalisation. Quel que soit votre âge, il n’est pas trop tard pour viser la réussite de cette attestation. De nombreuses personnes nous ont confié craindre un échec sous prétexte qu’ils n’avaient pas vécu de bons moments en classe lors de leurs études secondaires. Étudier pour réussir les tests équivalence secondaire 5 est un moyen de transformer un souvenir triste en source de fierté. Nous avons vu et accueilli les témoignages de milliers de personnes que nous avons accompagnées vers cette réussite. La fierté ressentie suite à l’obtention de l’AENS est indescriptible. Pour plusieurs, cette réussite a multiplié leur confiance en soi et transformé leur vision des études. C’est ce que nous vous souhaitons aussi!

Vous avez envie d’entamer ce projet? N’hésitez pas à évaluer votre potentiel de réussite et vous procurer des cahiers de préparation qui ont fait leurs preuves.

Pour vous inscrire à l’AENS, vous aurez besoin d’une copie de votre dernier relevé de notes. Vous pouvez le demander en ligne.

Partager

Le domaine de l’environnement : pourquoi s’y intéresser?

Le domaine de l’environnement regorge de professions et ce n’est que le début. Les changements climatiques et la sensibilisation de la population mondiale engendrent de multiples métiers. Ces derniers peuvent nécessiter une formation allant du niveau secondaire à universitaire. Vous pouvez devenir un acteur clé dans la protection de l’environnement, notamment pour la préservation et la régénération de nos ressources naturelles. Les ressources naturelles sont variées et regroupent l’eau, la terre, l’air, l’atmosphère et les réserves souterrains. Mais pourquoi s’intéresser aux métiers de l’environnement?

Le domaine de l’environnement : un choix du cœur

La pollution et les changements climatiques sont des enjeux qui vous préoccupent? Voici l’occasion de faire de l’environnement une carrière qui vous tiendra certainement à cœur. Heureusement, ce domaine abonde en possibilités quant aux champs d’études.  À titre d’exemples, l’urbanisme, l’écologie, la bio-informatique, le développement durable et la géologie en sont quelques-uns. Il vous serait alors possible d’agir pour la protection et l’exploitation de territoires fauniques. La science de l’atmosphère et de l’océan ou encore les mines ou les eaux souterraines sont également des secteurs d’activités associés à ce domaine. De plus, explorer les métiers de l’environnement vous permettrait sans doute de travailler en collaboration avec vos modèles environnementaux. Greenpeace, Équiterre et Nature Québec sont des acteurs clés tout comme la jeune Greta Thunberg et le québécois Hubert Reeves.

Profil investigateur

Vous possédez une aptitude pour les mathématiques et les activités scientifiques? Vous avez un intérêt pour les activités intellectuelles, la chimie, la physique et la biologie? On vous décrit comme étant curieux, critique et calme? Il est à parier que vous présentez le type investigateur de Holland. En effet, vous avez besoin de connaissances théoriques pour agir. Des professions telles que technicien en environnement, ingénieur en géomatique, géophysicien ou océanographe pourrait alors vous intéresser.

Vous vous reconnaissez comme étant de nature persuasive, énergique et optimiste? Le contact avec les autres est un atout important à votre carrière tout comme le sentiment d’accomplissement?  Pas de panique, vous pourrez aussi contribuer à votre manière. Une carrière à titre d’ambassadeur, de conférencier ou d’attaché de presse serait probablement plus à votre image.

Comment faire un choix éclairé? Vous pouvez consulter notre document détaillé concernant le domaine de l’environnement ou effectuer une démarche d’orientation afin de viser une profession adaptée à votre réalité.

Les métiers de l'environnement

Partager