Archives de l’auteur : Marie-Sylvie

Une main qui écrit pour se préparer aux tests TENS

Tests TENS préparation

Utilité des cahiers de préparation aux TENS

Les tests TENS préparation (tests d’équivalence secondaire 5) favorisent la réussite aux examens du Ministère de l’Éducation.

Les cahiers développés par Parachute Carrière sont basés sur 25 ans de formation auprès d’individus désirant obtenir un DEP. Certaines personnes avaient même un secondaire 1 lorsqu’ils ont débuté leur révision avec les cahiers de préparation aux TENS. D’autres visaient une attestation d’études collégiales, car plusieurs programmes reconnaissent l’équivalence 5. Enfin, une autre proportion de gens voulaient intégrer un emploi chez des employeurs dont l’accès au métier exige la réussite des TENS.  Se qualifier aux TENS répond donc à plusieurs objectifs.

Les bénéfices du pré-test équivalence secondaire 5

En complétant le pré-test, vous saurez à quel niveau vous situer pour votre préparation avec les cahiers. En effet, vos résultats vous indiqueront vos forces et faiblesses dans chacune des matières sujettes aux examens du Ministère. Cinq cahiers de préparation sont disponible et adaptés aux TENS. Le cahier de français grammaire et compréhension de texte, celui de mathématiques, sciences humaines, sciences commerciales et sciences nature.

Tests TENS préparation: des cahiers à télécharger pour bien se préparer aux examens tests équivalence secondaire 5

Tous les cahiers sont offerts en téléchargement à partir de notre site. Dès que vous avez complété votre commande, vous recevrez automatiquement un lien par courriel. Nous vous recommandons de télécharger les cahiers sur votre ordinateur ou tablette pour débuter votre révision. La lecture sur cellulaire est à éviter. Si vous n’avez qu’un cellulaire, vous pouvez vous rendre chez un commerce de reproduction pour faire imprimer votre matériel.

Vous préparer aux TENS, lisez cet article!

Pour lire l’histoire à succès de Claude, c’est par ici!

L’inscription aux TENS auprès de votre commission scolaire requiert votre certificat de naissance et votre dernier relevé de notes. Vous pouvez en faire la demande gratuitement auprès du Ministère de l’éducation.

Partager
Une main qui accomplit des exercices de grammaire

Exercices de grammaire avec correction

Une main qui accomplit des exercices de grammaire

Les exercices de grammaire avec correction sont le fondement de la réussite des tests équivalence secondaire 5 (TENS). En effet, les tests de français grammaire et compréhension de textes sont obligatoires à l’obtention du diplôme.

Les TENS totalisent 7 tests à réussir, dont deux en français. On doit réussir 5 tests sur 7. Il est possible d’en échouer deux, mais pas ceux de français. Pour cette raison, il importe de réaliser plusieurs exercices de grammaire avec correction. Pour ce faire, vous avec accès à notre cahier de français adaptés aux tests équivalence secondaire 5 en version téléchargeable.

Vous trouverez plus de 300 pages d’explications et exercices. Aussi, sont inclus des textes permettant de bien se préparer au test de compréhension de texte.

Pendant des années, nous avons développé ou bonifié des outils de réussite aux TENS. Les cahiers d’exercices réunissent ce qu’il faut réviser avant chaque examen. Ces cahiers facilitent la révision, car ils couvrent l’ensemble des thèmes visés.

Durant plus de 20 ans, nous avons offert la formation préparatoire aux TENS. Nos statistiques de réussite permettent d’affirmer que 90% des gens qui ont utilisé nos cahiers de formation ont réussi les TENS. La formation n’étant plus offerte, nous rendons désormais accessible nos cahiers de formation au grand public. Chaque cahier à télécharger est vendu séparément. Certains les impriment, d’autres complètent les exercices sur un cahier de leur choix en lisant les consignes à l’écran.

Si vous souhaitez évaluer vos chances de réussir les TENS, téléchargez notre outil Pré-test d’évaluation. Vous saurez ensuite sur quelles matières vous concentrer pour votre révision.

Pour vous inscrire aux TENS, vous devez présenter vos plus récents relevés de notes ainsi que votre certificat de naissance. Vous pouvez les demander en ligne.

Les cahiers de préparation aux TENS, c'est par ici !

Partager
Réorienter sa carrière

Réorientation de carrière : les ingrédients clés

Réorienter sa carrièreUne réorientation de carrière est une étape cruciale dans la vie de tout individu. Si plusieurs personnes songent à se réorienter au cours de leurs vie, un fort pourcentage passe à l’action, et pour le mieux!  Faut-il encore y consacrer du temps, de la réflexion et un peu d’investissement si vous envisagez de consulter un orienteur.  Plusieurs éléments entrent en ligne de compte lors d’une démarche de réorientation.

Motifs de votre réflexion face à une réorientation de carrière

Quelles sont les raisons qui vous poussent à envisager une réorientation de carrière ?  Qu’est-ce qui a déclenché cette décision ? Comment envisagez-vous ce changement? Quelle sont vos craintes? Sont-elles justifiées ? Ces questions sont un point de départ pour valider votre besoin de réorientation. Les situations suivantes sont des motifs suffisamment valables pour envisager une réorientation de carrière:

  • vous êtes en arrêt de travail en raison du contexte de travail
  • votre niveau de stress au travail affecte votre santé
  • vous ne pouvez mettre à profit votre potentiel au poste que vous occupez
  • votre démotivation s’accroît depuis des semaines
  • la reconnaissance est à son niveau le plus bas et vous en avez besoin pour être heureux
  • vous ne vous sentez plus à votre place
  • vous rêvez de plus et mieux encore!

Connaissance de soi

Une réorientation de carrière est l’occasion de s’accorder du temps pour soi. Ce moment permet de réfléchir à ses valeurs, besoins, intérêts, critères de satisfaction au travail. Il permet aussi de faire le point sur ses forces, ses qualités et réalisations.

Le marché du travail et les perspectives d’emploi

Quels métiers sont en demande ? Quels sont les métiers d’avenir? Ai-je ce qu’il faut pour occuper tel poste? Quelles sont les exigences des employeurs dans tel secteur? À quoi ressemble le marché du travail dans ma région? A quel type d’entreprises pourrais-je offrir mes services près de chez moi et m’épargner du temps de transport ? Le marché du travail est en constante évolution. Il importe de le mieux connaître afin de se réorienter en ajoutant de la valeur et de la qualité à sa vie.

Formation continue

Pour suivre l’évolution du marché du travail, les institutions scolaires et associations professionnelles offrent des formations continues afin de parfaire ses connaissances. Mettre à jour ses connaissances et compétences garantit la valeur de votre portefeuille carrière. Des programmes de formations professionnelles, collégiales et universitaires peuvent aussi être envisagés lorsqu’on souhaite évoluer dans une nouvelle direction. Les attestations d’études collégiales sont une voie intéressante si l’on souhaite acquérir de toutes nouvelles compétences dans un court délai.  Nos conseillers présentent ce genre de possibilités lors d’une démarche d’orientation.

Vous n’avez pas complété votre diplôme secondaire 5?

N’hésitez pas à passer notre pré-test TENS pour évaluer vos aptitudes à réussir les tests équivalence secondaire 5 du Ministère de l’éducation. Lorsque vous avez situé vos forces et faiblesses, vous pouvez ensuite télécharger les cahiers de préparation aux examens afin de vous préparer adéquatement aux examens et vous inscrire ensuite à la Commission scolaire de votre région. À titre d’exemple, voici les consignes de la Commission scolaire de Montréal. Visitez notre page des étapes de préparation aux TENS.

Partager
Choix de programme

Pour identifier son choix de programme de formation à temps !

Choix de coursPour faire un choix de programme qui répond à votre profil, il est important d’être proactif et investir du temps à explorer les possibilités qui s’offrent à vous. En effet, un choix de programme fait à l’aveuglette peut rapidement devenir une source de démotivation. Et même, de décrochage.

Si le besoin se fait sentir d’être accompagné par un coach en orientation ou en gestion de carrière, il faut s’y prendre à l’avance, car une démarche incluent plusieurs rencontres, et  exige temps et énergie.

Les questions à se poser pour faire son choix de programme

  1. Est-ce un choix de programme réfléchi, pour lequel j’ai obtenu les informations requises (débouchés, salaires, conditions de travail, etc.)?
  2. Est-ce que j’ai discuté avec une personne qui occupe le métier visé ou qui a complété le programme?
  3. Ai-je recouru aux services d’Academos?

Il s’agit d’un choix important, qui mérite qu’on s’y attarde. Il y a tant d’établissements scolaires, de programmes, populaires ou méconnus, de nouvelles opportunités qui apparaissent chaque année! Un choix de programme comporte de nombreux défis : choisir en fonction de soi, de sa personnalité, ses valeurs, intérêts. Il importe de s’assurer d’avoir les bonnes informations sur les perspectives d’emplois et sur la réalité du marché du travail.

Si la prise de décision s’avère claire et facile pour certains, elle peut être source d’insécurité, de stress et même d’anxiété pour bien d’autres! Il ne faut pas se sentir gêné d’avoir envie ou besoin d’être accompagné. Chaque individu étant unique, les différents défis rencontrés au cours d’une vie ne comporteront pas tous le même niveau de difficulté.

Vous n’avez pas complété votre diplôme secondaire 5?

N’hésitez pas à passer notre pré-test TENS pour évaluer vos aptitudes à réussir les tests équivalence secondaire 5 du Ministère de l’éducation. Lorsque vous avez situé vos forces et faiblesses, vous pouvez ensuite télécharger les cahiers de préparation aux examens afin de vous préparer adéquatement aux examens et vous inscrire ensuite à la Commission scolaire de votre région. À titre d’exemple, voici les consignes de la Commission scolaire de Montréal. Visitez notre page des étapes de préparation aux TENS.

Partager

350 métiers où ça bouge

350 métiers où ça bougeLes Éditions Parachute Carrière ont publié un guide qui décrit 350 métiers où ça bouge, des métiers où il y a de l’action! Ce guide a été conçu pour répondre aux besoins des jeunes et des adultes qui nous expriment largement leur désir de bouger. Et aussi, d’être engagé physiquement dans une tâche, de se déplacer fréquemment ou de mettre à profit leur endurance ou énergie corporelle au service d’un emploi.

Sous chacun des 350 métiers où ça bouge on retrouve, une brève définition, la raison pour laquelle il se classe parmi les métiers où ça bouge. Aussi, les champs d’intérêt liés, le parcours académique ou professionnel conduisant au métier. Enfin, l’information salariale et des pistes pour aller plus loin dans l’exploration du métier.

Quels sont les 350 métiers où ça bouge?

Dans ce guide, les métiers sont évalués par l’équipe de Parachute Carrière et doivent comprendre au moins 2 critères sur 6 d’activité. Certains métiers « bougent » davantage que d’autres. Pour cette raison, nous avons accolé à chacun des métiers une séquence de chiffres identifiés de 1 à 6. Ceux-ci réfèrent à la façon dont chaque métier sollicite le mouvement, tel que présenté ci-haut. Dépendamment du besoin de bouger de chaque personne, certains métiers intéresseront davantage que d’autres.

1. Les tâches sont variées avec de fréquents changements
2. La position corporelle du travail vise une alternance assise, debout, en marche ou simplement debout et en marche
3. Les déplacements sur de faibles ou longues distances sont présents
4. De bons réflexes, l’endurance ou l’agilité physique peuvent être requis
5. Un certain niveau de risque peut être présent
6. Des qualités telles que le sang-froid peuvent être nécessaires

Ce guide pratique facilite l’exploration de métiers souvent méconnus.
Vous y trouverez donc les informations suivantes :

  1. une brève description de chacun des 350 métiers où ça bouge
  2. la raison pour laquelle il se classe parmi les 350 métiers où ça bouge
  3. les champs d’intérêts liés
  4. le parcours conduisant au métier
  5. de l’information salariale
  6. une variété de pistes pour aller plus loin dans l’exploration du métier

Présentation de l’information

Les 350 métiers où ça bouge ont été regroupés sous trois niveaux ou sections académiques:

1. Formation générale et professionnelle
2. Formation collégiale
3. Formation universitaire

La première section réunit les métiers auxquels on peut accéder avec un diplôme d’études secondaires, un diplôme d’études professionnelles ou avec une formation particulière offerte au privé ou en entreprise via le Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) d’Emploi- Québec. La deuxième section réunit les métiers qui nécessitent une formation technique de niveau collégial offerte à la formation régulière ou à la formation continue et conduisant soit au diplôme d’études collégiales (DEC) ou à une Attestation d’études collégiales (AEC). Enfin, la troisième section présente les métiers et professions pour lesquels une formation universitaire de niveau baccalauréat, maîtrise ou doctorat peut être exigée. Chaque section académique enferme les dix secteurs d’activités suivants :

  1. Agroalimentaire
  2. Arts, communication et médias
  3. Exploitation des ressources naturelles et environnement
  4. Fabrication, installation, réparation et entretient
  5. Lois et services municipaux
  6. Représentation, gestion et services
  7. Santé et services sociaux
  8. Sports, loisirs et tourisme
  9. Transport
  10. Zoologie
  11. Les métiers des forces armées canadiennes
  12. Les métiers de la gendarmerie royale canadienne (GRC)

Le guide des 350 métiers où ça bouge risque fort de vous donner envie de passer à l’action dès maintenant. Suivez alors vos intérêts ou vos passions et actualisez-les sans plus tarder ! Rendez-vous sur la page de la librairie en ligne pour le commander dès maintenant!

Vous n’avez pas complété votre diplôme secondaire 5?

N’hésitez pas à passer notre pré-test TENS pour évaluer vos aptitudes à réussir les tests équivalence secondaire 5 du Ministère de l’éducation. Lorsque vous avez situé vos forces et faiblesses, vous pouvez ensuite télécharger les cahiers de préparation aux examens afin de vous préparer adéquatement aux examens et vous inscrire ensuite à la Commission scolaire de votre région. À titre d’exemple, voici les consignes de la Commission scolaire de Montréal. Visitez notre page des étapes de préparation aux TENS.

Partager
technicien architecture navale

Technicien en architecture navale

Tiré du livre 350 métiers où ça bouge, découvrez le métier passionnant de technicien en architecture navale.

Comme cet emploi nécessite de s’impliquer dans toutes les étapes de conception, de construction, de modification ou de réparation de navires, le technicien en architecture navale est toujours en mouvement.  À certains postes, il peut être appelé à travailler en mer pour effectuer des essais, des inspections ou des évaluations. On retrouve donc une bonne variété au niveau des tâches. On peut concevoir un bateau de pêche jusqu’à réparer un bateau pompier!

Comme il existe une variété quasi-infinie de bateaux, il est rare que le travail soit redondant.  Pour les gens qui n’aiment pas la routine, il s’agit d’un avantage indéniable de pouvoir changer de type de travail… à l’intérieur du « même » emploi !

La formation conduisant au titre de technicien en architecture navale

Il faut suivre le Diplôme d’études collégiales en architecture navale au Cégep de Rimouski à l’Institut maritime du Québec. Cette vidéo donne un bon aperçu de la formation conduisant au métier.

Un salaire intéressant

Selon la base de données Repères, le salaire minimum moyen est de 33 000$-37 999$ et le maximum annuel est de 75 000$ à 84 999$.

Qualités associées au métier de technicien en architecture navale

Quelques unes des qualités nécessaires pour réussir comme technicien en architecture navale:

  • Aptitudes pour les mathématiques, les sciences et le dessin technique
  • Capacité de bien comprendre des plans et devis
  • Capacité d’analyse et de synthèse
  • Minutie, précision, souci du détail
  • Sens des responsabilités
  • Sens de l’observation et curiosité scientifique
  • Bonne méthode de travail
  • Créativité, imagination et ingéniosité
  • Sens de l’organisation
  • Facilité à travailler en équipe et leadership
  • Très bonnes connaissances en informatique
  • Maîtrise de la langue française parlée et écrite
  • Bonne connaissance de la langue anglaise (le bilinguisme est souvent exigé)

Conditions de travail associées au métier

En conception et fréquemment en supervision et en inspection, le technicien en architecture navale peut travailler à l’extérieur, à des températures variables, dans le bruit, avec la présence d’humidité et de poussière, en espace clos ou en hauteur.

De bonnes perspectives d’emplois

Les perspectives d’emploi associées au métier de technicien en architecture navale sont favorables. En effet, on peut aussi travailler à son compte, pour des bureaux d’ingénieurs-conseils en génie maritime, des chantiers maritimes. Aussi, pour des concessionnaires de bateaux, de moteurs hors-bord et d’accessoires pour bateaux. De plus, les deux paliers de gouvernement embauchent, tout comme les transporteurs maritimes et les usines de fabrication et de réparation d’embarcations.

Pour aller plus loin

Le comité sectoriel de l’industrie maritime

Et puisque le technicien en architecture navale est aussi un technologue professionnel, il peut faire partie d’un Ordre: L’ordre des technologues professionnels du Québec 

Découvrez le guide 350 métiers où ça bouge

Vous n’avez pas complété votre diplôme secondaire 5?

N’hésitez pas à passer notre pré-test TENS pour évaluer vos aptitudes à réussir les tests équivalence secondaire 5 du Ministère de l’éducation. Lorsque vous avez situé vos forces et faiblesses, vous pouvez ensuite télécharger les cahiers de préparation aux examens afin de vous préparer adéquatement aux examens et vous inscrire ensuite à la Commission scolaire de votre région. À titre d’exemple, voici les consignes de la Commission scolaire de Montréal. Visitez notre page des étapes de préparation aux TENS

Partager
formation continue

La formation continue : l’art de bonifier sa carrière

formation continueLa formation continue est un continuum… Par contre, une formation de base n’est-elle pas qu’une base? Les entreprises qui dynamisent notre économie ont pour fonction de répondre aux besoins de leurs clients. Pour ce faire, elles créent des produits et services, innovent, modernisent leurs équipements et développent de nouveaux procédés en vue de demeurer compétitives. Bref, elles sont en mode d’adaptation continue afin de conserver leur part de marché. Lorsqu’elles ne peuvent adapter leurs façons de faire, elles se placent en situation de précarité. Ainsi en va-t-il de nos compétences et de notre formation.

Le Québec, comme certaines autres sociétés nord-américaines, a longtemps cru posséder un long pas d’avance, côté industriel, sur d’autres nations moins développées. Cette croyance limitative a bien sûr été éphémère. Avec des produits de qualité et une main d’œuvre qualifiée à moindre coût, il est vite devenu difficile, sinon impossible, de concurrencer les pays émergents. En effet, ceux-là même qui confrontent nos entreprises à une adaptation continue, sinon à une disparition certaine.

La formation continue

La formation continue fait partie de ce que l’on peut appeler «la valeur ajoutée» à vos services. En effet, on parle alors d’un élément indispensable à la diversification «santé» de tout portefeuille de compétences. Un portefeuille diversifié, ça se construit en investissant de façon graduelle et périodique. C’est aussi comme lorsqu’on choisit une destination pour un court séjour. Pour se rendre à Québec, plusieurs options sont envisageables. En effet, on peut s’y rendre en automobile, par le train, l’avion, même la bicyclette, si vous avez le temps.

Or si vous optez pour l’automobile, vous aurez le choix parmi plusieurs routes pour vous y rendre. En chemin, vous apercevrez de nombreuses sorties d’autoroute. Aussi, vous déciderez peut-être de faire une ou deux sortie de route, le temps de visiter ou vivre certaines expériences. Peut-être un jour désirerez-vous entreprendre un tout nouveau voyage dans une direction jamais envisagée. En parcourant votre vie professionnelle, vous vous rendrez compte que c’est vous qui êtes au volant de votre véhicule. Ainsi, tout est possible, à condition de lui donner l’élan qui correspond à vos désirs.

Vous réorienter ou explorer des programmes de formation en lien avec votre profil?

N’hésitez pas à vous procurer notre trousse : Se réorienter chez soi et à son rythme. Vous serez alors guidé vers un test d’orientation, puis vers des métiers liés à votre profil. Vous pourrez ensuite valider votre orientation grâce à des étapes qui ont fait leurs preuves.

SE RÉORIENTER CHEZ SOI À SON RYTHME

Institut de formation continue du Québec

Vous n’avez pas complété votre diplôme secondaire 5?

N’hésitez pas à passer notre pré-test TENS pour évaluer vos aptitudes à réussir les tests équivalence secondaire 5 du Ministère de l’éducation. Lorsque vous avez situé vos forces et faiblesses, vous pouvez ensuite télécharger les cahiers de préparation aux examens afin de vous préparer adéquatement aux examens et vous inscrire ensuite à la Commission scolaire de votre région. À titre d’exemple, voici les consignes de la Commission scolaire de Montréal. Visitez notre page des étapes de préparation aux TENS.

Partager
intégrer un nouvel emploi

Intégrer un nouvel emploi : pas toujours facile !

intégrer un nouvel emploiYoupi! Vous allez intégrer un nouvel emploi! Vous avez été sélectionné et le stress de la recherche d’emploi est tombé! Cet instant ressemble étrangement au jour où on tombe en amour… On est insouciant, on dit oui à tout, on s’oublie et on n’écoute plus notre petite voix intérieure. Vous savez, celle qui nous dit de prendre notre temps, de relaxer, d’être prudent, de considérer certains critères avant de s’engager? Une analyse s’impose donc avant de dire OUI.

Une rencontre avec l’employeur est primordiale afin de discuter des modalités. On évite de régler à l’amiable par téléphone. Ne soyez pas mal à l’aise de faire part de vos attentes, de vos interrogations ou de vos besoins de précisions. Cela démontrera votre sérieux et votre sens de la négociation. Ce sont là  des traits positifs de votre personnalité. Les quelques petits trucs suivants pourront peut-être vous servir, ou du moins, vous épargner quelques déceptions lorsque viendra le temps de bien intégrer un nouvel emploi.

Évaluation préalable

Évaluez l’offre. En effet, plusieurs aspects sont à évaluer.  Par exemple, le salaire, l’échelle salariale, la période de probation, les possibilités de formation, l’avancement, les assurances collectives, les heures de travail, etc.). Après évaluation, il est possible que l’emploi ne corresponde pas à toutes vos exigences. Si vous acceptez malgré tout, ce sera pour avouer que rien n’est parfait. C’est donc en connaissance de cause que vous ferez votre choix.

Les premiers pas

Rappelez-vous qu’il y a toujours une première fois. Il vous faudra investir autant pour conserver votre emploi que d’efforts pour l’avoir obtenu. En général, on vous aura alloué un temps de probation. Utilisez-le de façon efficace et apprenez à prendre des notes afin d’éviter d’oublier ce dont on vous informe. Observer, vous adapter, questionner, afficher votre sens des responsabilités et votre autonomie. En effet, ce sont là des aptitudes à promouvoir. Maintenant, vous devez les utiliser pour vous intégrer favorablement au sein de l’entreprise.

Questionnez la vision de l’entreprise, sa mission, ses valeurs, son style de gestion. Montrez-vous intéressée à mieux connaître l’équipe, les politiques et procédures en place. Confirmez ou validez vos tâches et les objectifs à atteindre. Demandez des précisions face aux  attentes de votre employeur envers vous.

Ne craignez pas d’aller au-devant des gens. Présentez-vous. Expliquez votre rôle et restez prudent dans le développement de vos amitiés. Attendez de mieux connaître les gens avant de vous confier. Optez sur l’observation et l’écoute active, le temps nécessaire à vous faire une bonne idée de votre entourage.

Les compétences émotionnelles

De nos jours, plusieurs employeurs se dotent d’instruments de mesure à l’embauche, allant même jusqu’à vérifier la qualité de notre intelligence émotionnelle à l’aide d’outils psychométriques. En fait, l’intelligence émotionnelle caractérise notre capacité à développer et à contrôler diverses aptitudes en lien avec nos émotions. Par exemple, la conscience de soi, la confiance en soi, la maîtrise de soi, la motivation, l’intégrité. Enfin, la capacité de communiquer, d’influencer les autres et de susciter le changement. Bref, le fait d’apprendre à mieux vous connaître sera un atout très précieux tout au long de votre parcours professionnel. Apprendre à mieux connaître les autres le sera tout autant.

Dernier élément clé pour bien intégrer un nouvel emploi

Souriez! On aime assurément s’entourer et se rapprocher des gens souriants.

Pas encore de projet d’emploi?

Si vous souhaitez réorienter votre carrière, n’hésitez pas à vous procurer notre trousse : Se réorienter chez soi et à son rythme. Vous serez alors guidé vers un test d’orientation, puis vers des métiers liés à votre profil. Vous pourrez ensuite valider votre orientation grâce à des étapes qui ont fait leurs preuves.

Si votre jeune du secondaire ou du collégial n’a pas encore identifié un choix de carrière, nous l’invitons à parcourir notre trousse: Le choix de carrière en 4 étapes. Son engagement à travers les étapes de cette trousse lui permettra de fixer un choix de programme ou un choix de carrière de façon assurée.

Vous n’avez pas complété votre diplôme secondaire 5?

N’hésitez pas à passer notre pré-test TENS pour évaluer vos aptitudes à réussir les tests équivalence secondaire 5 du Ministère de l’éducation. Lorsque vous avez situé vos forces et faiblesses, vous pouvez ensuite télécharger les cahiers de préparation aux examens afin de vous préparer adéquatement aux examens et vous inscrire ensuite à la Commission scolaire de votre région. À titre d’exemple, voici les consignes de la Commission scolaire de Montréal. Visitez notre page des étapes de préparation aux TENS.

Partager
TDAH et choix de carrière

TDAH et choix de carrière : bouger et bien plus!

TDAH choix de carrièreBeaucoup d’informations ont circulées sur le trouble déficitaire de l’attention depuis les quelques dernières années.  Cela a permis à de nombreuses personnes de nommer ce qu’elles vivaient et  mieux comprendre leurs comportements. En fait, cela leur aura permis d’identifier des stratégies permettant de mieux composer avec la réalité du TDAH avec ou sans hyperactivité.

Au moins 350 possibilités de carrière pour les TDAH

Les personnes visées par un TDAH ont une intelligence créative.  Elles aiment varier leurs activités, obtenir des résultats concrets leur permettant d’obtenir une gratification immédiate.  Elles ont un haut niveau d’autonomie et il n’est pas rare qu’elles soient spécialisées dans un domaine.  Si elles doivent être en contact fréquent avec d’autres, cela les stimule.  Habiles à fonctionner dans l’urgence, elles se démarquent avec l’utilisation des technologies.

Tout métier qui implique l’activité physique, les déplacements extérieurs, l’entrepreneurship, le service ou l’intervention d’urgence sont des pistes à explorer.  Aussi, les emplois qui procurent le sentiment de se rendre utile aux autres.  TDAH ou pas, je remarque dans ma pratique, combien le désir de bouger est nommé.  En effet, c’est un critère d’emploi recherché auprès de plus en plus de personnes.  Le guide de choix de carrière 350 métiers où ça bouge a été conçu afin de répondre à cette demande grandissante chez les jeunes.

Bouger :  se sentir vivant

Qui n’a pas besoin de bouger, se sentir mobilisé dans son travail?  En fait, de nombreuses personnes affirment combien le fait de bouger leur permet de se sentir vivant, engagé, motivé.  On bouge les soirs, les weekends ou dans nos vacances. Mais, pourquoi ne pas miser sur un emploi où notre besoin d’activité est sollicité au quotidien?  On entend combien il importe de rester actif, faire de l’exercice physique au moins trois fois par semaine ou 20 minutes par jour.  On met à notre attention quantité d’études médicales qui démontrent combien la sédentarité nuit à notre santé.

S’entraîner grâce à un travail rémunéré

Plusieurs personnes vont au gymnase avant ou après le travail.  D’autres courent dans leur quartier les soirs et les weekends. Puis, de nombreux autres se culpabilisent de ne pas avoir respecté leur discipline d’entraînement.  Bien sûr, lorsque l’on ne s’entraîne pas par pur plaisir, il devient facile d’abandonner nos résolutions.  Un grand nombre de personnes n’ont pas besoin d’utiliser leur temps personnel pour s’entraîner. Elles ont leur dose quotidienne d’exercice en exerçant un métier où ça bouge.  Et elles sont payées pour le faire!  Avouez que c’est vraiment intéressant de pouvoir joindre l’utile à l’agréable.

En identifiant un projet d’emploi où ça bouge, on peut alors réserver son temps en famille. En plus accroître la qualité de votre vie relationnelle, vous aurez vaincu votre sentiment de culpabilité.

350 métiers où ça bouge

Nous n’avons pas tous les mêmes besoins au niveau physique, ni les mêmes attraits face à l’exercice des tâches au travail. Plusieurs aiment exercer une variété de tâches avec de fréquents changements, d’autres ont besoin de travailler avec une alternance au niveau des positions : assis, debout, en marche.  Certains veulent mettre à profit leur agilité physique ou souhaitent faire face à un certain niveau de risque, jusqu’à mettre à profit des qualités telles que le sang-froid. Il existe au moins 350 métiers pour tous les goûts en matière d’action et d’environnement de travail où ça bouge.  Le guide des 350 métiers où ça bouge est une excellente référence pour aider les jeunes avec ou sans TDAH à identifier un projet qui puisse les mobiliser dans l’action.

Un guide adapté à chaque profil

Que vous soyez visé par un TDAH, en réflexion face à un choix de carrière, en démarche de réorientation, bientôt à la retraite ou si vous connaissez des gens qui s’ennuient dans leur métier ou qui manifestent un besoin d’activité, vous trouverez dans le guide des 350 métiers où ça bouge, une variété  de pistes à explorer.  Les métiers sont classés par secteurs d’activité : agroalimentaire, exploitation des ressources naturelles, transport, fabrication, installation, représentation, etc.  On peut les consulter par niveau de formation académique : formation semi-spécialisée, formation professionnelle, collégiale et universitaire.

Découvrir une carrière en lien avec votre profil?

Découvrez notre trousse d’orientation à distance pour les jeunes du secondaire et du collégial : Le choix de carrière en 4 étapes.

CHOIX DE CARRIÈRE EN 4 ÉTAPES

Vous songez à vous réorienter ou désirez explorer des choix de carrière à partir de votre domicile et à votre rythme, découvrez: Se réorienter chez soi, sans coach et à son rythme.

SE RÉORIENTER SANS COACH

Vous n’avez pas complété votre diplôme secondaire 5?

N’hésitez pas à passer notre pré-test TENS pour évaluer vos aptitudes à réussir les tests équivalence secondaire 5 du Ministère de l’éducation. Lorsque vous avez situé vos forces et faiblesses, vous pouvez ensuite télécharger les cahiers de préparation aux examens afin de vous préparer adéquatement aux examens et vous inscrire ensuite à la Commission scolaire de votre région. À titre d’exemple, voici les consignes de la Commission scolaire de Montréal. Visitez notre page des étapes de préparation aux TENS.

Partager
humoriste

Un choix de carrière valide

choix de carrière valideVotre jeune terminera ses études secondaires cette année et n’a pas encore de choix de carrière valide? Il est normal que vous soyez inquiet. Même, paniqué à l’idée de l’imaginer inactif, démotivé ou désintéressé face à son avenir. Lorsque vous abordez le sujet du choix de carrière, votre jeune a-t-il tendance à vouloir s’esquiver, remettre ça à plus tard? La moindre allusion concernant son avenir le rend-il anxieux? Quel que soit le scénario de votre adolescent pour ne pas aborder le sujet, sachez que ce sont des signes qui vous révèlent combien la prise de décision face à son choix de carrière l’angoisse.

Le choix de carrière valide au 5e secondaire

Lorsqu’on est parent, c’est bien connu, on veut ce qu’il y a de mieux pour ses enfants. Toutefois, pour atteindre le meilleur, il importe avant tout d’identifier les symptômes de stress associés au choix de carrière valide. En effet, chaque adolescent affiche sa façon personnelle de composer avec le stress.

Accompagner son jeune : pas facile mais possible

L’adolescence est un véritable test de réalité face à l’éveil de compétences fondamentales. Comme vous le savez, on peut vivre sa vie de multiples façons. En effet, on peut réussir dans la vie, réussir sa vie, passer à côté de la vie, la fuir, y faire face, mordre dans la vie, jouir de la vie, rêver sa vie… Chose certaine, puisqu’on veut le meilleur pour ses enfants, le fait d’accompagner leur prise de décision est l’un des meilleurs investissements qu’on puisse leur offrir à cette étape importante de la vie. Et puisque votre rôle a encore toute sa portée face à leur avenir, votre participation est d’autant plus précieuse à leurs yeux.

L’importance du choix de profil au secondaire

Règle générale, on retrouve trois grands profils au secondaire : CST (culture science et technique, TS (technico-sciences) et SN (sciences naturelles). Toutefois, chaque école peut avoir ses concentrations et options particulières. Il faut se référer au site Web de chaque école où étudie son enfant afin de bien comprendre les différents parcours. Pour plus de détails, n’hésitez pas à vous référer au document mis en référence au bas de ce billet, réalisé par deux professionnels de l’orientation, pour la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe.

Parents, restez présents

Vous êtes le premier orienteur de votre enfant, leur premier modèle. Ne lâchez surtout pas, accompagnez-les de votre mieux, même s’ils ne semblent pas toujours l’apprécier. Ils vous remercieront, lorsqu’ils deviendront à leur tour parents… c’est garanti!

Découvrez le livre : Le défi d’orientation – Guide du parent zen.

Trousse d’orientation à distance

Si votre jeune n’est pas intéressé à consulter pour entreprendre une démarche d’orientation, vous pouvez lui procurer notre trousse d’orientation à distance : Le choix de carrière en 4 étapes.

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

Partager