Archives de l’auteur : Marie-Claude Caillé, Coach de carrière

tests d'aptitudes

L’utilité des tests d’aptitudes en orientation de carrière

tests d'aptitudesIl peut s’avérer profitable d’utiliser des tests d’aptitudes dans certains contextes et sous certaines conditions. Si une personne veut terminer ses études secondaires et envisage de poursuivre au collégial, il peut être intéressant de s’assurer de ses aptitudes. Sans abaisser les espoirs, les tests sont utiles pour un conseiller qui veut bien aider son client. Les tests aident à recadrer les projets de façon réaliste. Par exemple, si un client désire obtenir un diplôme d’études collégiales en comptabilité, mais vit certaines craintes par rapport à sa réussite, le test peut le rassurer. Aussi, d’après les résultats, le conseiller peut lui proposer de commencer par un diplôme d’études professionnelles en comptabilité, qui serait plus accessible selon ses aptitudes.

Les tests d’aptitudes : des outils et non pas une vérité immuable

Évidemment, les tests d’aptitudes doivent être administrés dans des conditions contrôlées selon les normes du test lui-même. La passation demande de la concentration, du calme et un environnement propice. De plus, la personne qui le passe doit être bien disposée, sans quoi les résultats peuvent être biaisés. Il ne faut  pas voir les tests d’aptitudes comme des preuves immuables de nos capacités. Si, lors de la passation du test, vous êtes excessivement nerveux, il est possible que vos résultats en soient influencés. En conséquence, assurez-vous d’être à votre meilleur lors de la passation du test. De plus, soyez certain que la personne qui vous le fait compléter possède les qualifications requises. Et aussi, les compétences pour bien interpréter les résultats. L’administrateur du test doit prendre le temps de bien vous expliquer toutes les données importantes. Et de plus, s’assurer que vous partiez avec une bonne compréhension de l’interprétation qu’il a faite de vos résultats.

Gardez toujours en tête, que personne, ni aucun test, ne peut vous dire votre valeur et votre potentiel. Les tests peuvent vous éclairer et vous permettre de faire des choix judicieux. Or, l’être humain sait faire preuve d’un sens de l’adaptation. Ainsi, il est possible d’améliorer des points plus faibles avec une grande motivation et des efforts.

Croyez en vous, envisagez des projets réalistes et réalisables qui tiennent compte de vos capacités. Toutefois, ne donnez jamais tout le pouvoir aux tests de décider pour vous ce que vous devez faire dans la vie.

Pas encore de projet d’emploi?

Si vous souhaitez réorienter votre carrière, n’hésitez pas à vous procurer notre trousse : Se réorienter chez soi et à son rythme. Vous serez alors guidé vers un test d’orientation, puis vers des métiers liés à votre profil. Vous pourrez ensuite valider votre orientation grâce à des étapes qui ont fait leurs preuves.

SE RÉORIENTER CHEZ SOI À SON RYTHME

Si votre jeune du secondaire ou du collégial n’a pas encore identifié un choix de carrière, nous l’invitons à parcourir notre trousse: Le choix de carrière en 4 étapes. Son engagement à travers les étapes de cette trousse lui permettra de fixer un choix de programme ou un choix de carrière de façon assurée.

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

Partager
tests psychométriques

Les tests psychométriques d’intérêts

outils psychométriquesIl y a deux tendances au niveau des tests psychométriques. Certaines personnes ne vont consulter un conseiller d’orientation qu’avec l’idée de passer des tests. Si le conseiller préconise une approche de counseling plutôt que de psychométrie, ils sont déçus. D’autres, au contraire, répugnent l’idée même d’être évalués. Ce même phénomène se retrouve aussi auprès des conseillers eux-mêmes. Certains conseillers ne jurent que par les tests et d’autres refusent de les utiliser, car ils craignent que les clients interprètent les résultats de façon erronée. Trop souvent, on a entendu dire: «Quand j’étais au secondaire, on m’a conseillé de devenir prêtre ou clown! Franchement!» En effet, les gens ne retiennent souvent qu’un aspect du test ou qu’un seul métier et conservent une idée négative des tests d’intérêts.

Savoir pourquoi ou quand utiliser des tests psychométriques

Il est important que le conseiller vous explique pourquoi tels métiers font partie de vos résultats. On ne connaît pas toujours les compétences exigées par une profession. Or, quand on prend le temps d’analyser la profession, on voit les choses sous un autre angle. Par exemple, être prêtre demande des compétences sociales importantes, un bon sens de l’écoute et de la relation d’aide. De plus, les prêtres dirigent, organisent, font de la gestion budgétaire. Ils enseignent et transmettent de l’information. Ils doivent rédiger des rapports, communiquer avec leurs supérieurs et parfois avec les médias, lors d’événements spéciaux. Bref, quand on la regarde dans son ensemble, on développe une autre vision de cette profession. Évidemment, peut-être vous êtes-vous reconnu dans les tâches et les habiletés nécessaires, mais sans pour autant envisager de choisir ce métier. Il est donc important de dépasser nos idées préconçues. Et de voir les éléments importants reliés au choix de carrière qui s’offre à nous.

Mon intérêt pour les tests psychométriques

Dans ma pratique de conseillère en développement de carrière, j’aime bien utiliser certains tests pour ouvrir la discussion. Et aussi, pour permettre à mon client d’apprendre à se connaître. Ils représentent pour moi un point de départ pour explorer différents domaines de carrière. Aussi, ils m’offrent la possibilité de mieux conseiller la personne puisque je la connais davantage. Je peux ainsi identifier quels sont les critères qui doivent absolument se trouver dans son exploration de carrière. Et aussi, ceux qu’il serait préférable d’éviter. Souvent, mes clients ont fait des choix, par le passé, qui ne correspondaient pas directement à leur personnalité. Ils se sont retrouvés régulièrement en remise en question. Lorsque je les rencontre et que nous regardons leurs intérêts profonds, il est plus facile pour moi de les ramener à eux lorsqu’ ils envisagent des options qui ne sont pas en harmonie avec leurs besoins.

En conclusion, pour moi, les tests psychométriques représentent une aide qui nous permet d’approfondir notre connaissance de soi et d’ouvrir vers des avenues qui nous correspondent. Mais évidemment, le meilleur outil, pour faire le bon choix de carrière demeure nous-même.

Pas encore de projet de carrière?

Si vous souhaitez réorienter votre carrière, n’hésitez pas à vous procurer notre trousse : Se réorienter chez soi et à son rythme. Vous serez alors guidé vers un test d’orientation, puis vers des métiers liés à votre profil. Vous pourrez ensuite valider votre orientation grâce à des étapes qui ont fait leurs preuves.

SE RÉORIENTER CHEZ SOI À SON RYTHME

Si votre jeune du secondaire ou du collégial n’a pas encore identifié un choix de carrière, nous l’invitons à parcourir notre trousse: Le choix de carrière en 4 étapes. Son engagement à travers les étapes de cette trousse lui permettra de fixer un choix de programme ou un choix de carrière de façon assurée.

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

Partager
syndrome Oui-Non

Le syndrome Oui-Non

syndrome oui-nonDans mon rôle de conseillère en développement de carrière, je me questionne souvent à propos de ce que j’appelle le syndrome oui-non. Je rencontre beaucoup de clients à la recherche d’aide pour améliorer leur situation professionnelle. La majorité affirme être très motivée à faire des changements dans leur vie. Règle générale, on évalue leur niveau de motivation à 8, 9 et même 10 points sur une échelle de 10. Donc, ils affichent une très grande ouverture au changement.

Le passage à l’action

Dans les faits, à l’amorce d’un plan d’action, le dynamisme se met à battre de l’aile. Bien sûr, je questionne à nouveau le degré de motivation de mes clients. Sans aucun doute, ils affirment que leur motivation est intacte. Ils sont toujours aussi motivés à prendre leur vie en main. Par contre, ils découvrent qu’ils n’ont pas envie de mettre les efforts. Ni le temps nécessaire pour atteindre leurs objectifs. Voilà l’apparition du syndrome oui-non!

Certaines personnes sont très disciplinées dans leur carrière, mais n’arrivent pas à faire les efforts pour prendre soin de leur santé ou de leur vie personnelle. D’autres, mettent beaucoup d’énergie sur leur vie sociale et vivent énormément de succès sur ce plan. Or, elles sont incapables de trouver un emploi leur permettant de bien vivre.

Des attitudes nuisibles

L’auto-sabotage est un ensemble d’attitudes et de comportements qui nous empêchent de faire ou d’obtenir ce que nous voulons. Inévitablement, cela sabote notre réussite ou nos efforts de changement. Il est possible de transformer ces mécanismes d’auto-sabotage dans le cadre d’une démarche personnelle. On mettra alors l’accent sur la transformation des perceptions et croyances. Ce peut être un cheminement ardu, mais qui peut en valoir la peine.

Cependant, en parallèle à cette quête, il est possible de planifier de petites actions toutes simples en direction du but que vous souhaitez atteindre si la recherche d’un mieux-être professionnel est une réelle priorité pour vous. Si oui, il suffit alors de la mettre en haut de votre liste de priorités quotidiennes et de lui assigner un temps précis à partir d’une activité ou action concrète. Surtout, ne vous demandez pas si ça vous tente. Faites-le tout simplement. Lancez-vous de petits défis au quotidien. Un jour à la fois. Et petit train va loin.

N’hésitez surtout pas à solliciter l’aide de professionnels et même d’amis, de connaissances, de membres de la famille. Mieux on est entouré et plus le chemin est facile. Assurez-vous toutefois de choisir les bonnes personnes. Vous les retrouverez parmi ceux qui croient en vous et qui sont prêts à vous encourager.

En chemin, laissez-vous inspirer par ceci :

« La motivation vous sert de départ. L’habitude vous fait continuer. » Jim Ryun

Pas encore de projet d’emploi?

Les super coachs de Parachute Projets vous aideront, ça c’est certain!  Choisissez le service qui vous convient le mieux et nous vous contacteront pour prévoir une rencontre avec vous.

Partager