Archives de catégorie : Métiers

Venez découvrir des métiers

Agent de bord

Le métier d’agent de bord vous intéresse?

Agent de bordTiré du livre de choix de métier « 350 métiers où ça bouge », nous soulignons le métier passionnant d’agent de bord.

Pourquoi est-ce un métier où ça bouge?

L’agent de bord se déplace constamment tout autour du globe et sur différents horaires de travail.  Bien qu’il puisse s’asseoir par moment, il est la plupart du temps debout afin de servir les clients et de répondre à leurs besoins.  L’agent de bord doit savoir garder son sang-froid lors de situations qui pourraient s’avérer dangereuses. Ou encore, s’il faut réagir rapidement ou appliquer des mesures d’intervention.

Formation requise pour devenir agent de bord

Un diplôme d’études secondaires et un programme de formation approuvé par Transports Canada sont exigés des commissaires et pour l’agent de bord. Les formations sont souvent offertes par les compagnies aériennes. Cependant, certaines écoles privées peuvent offrir une formation d’agent de bord. Parmi celles ci, on retrouve le Collège Sigma et le Collège April-Fortier. Le DEC en techniques de tourisme, accueil et guidage, offert par les Cégeps suivants, peut ouvrir des portes. Les cégeps suivants offrent le programme: Cégep Beauce-Appalaches,  Cégep de Granby, Cégep de Matane, Cégep de Saint-Félicien et Cégep Montmorency.

Salaire

Selon Emploi-Québec, le salaire horaire d’un agent de bord varie de 12,50 $ à 42,30 $.

Les qualités requises de l’agent de bord

Il faut évidemment aimer voyager et être capable de supporter les vols et les hauteurs.  Il est impératif d’offrir un excellent service à la clientèle.  Aussi, dans la quasi-totalité des cas, il faudra être bilingue, français-anglais, afin de pouvoir servir la majorité des clients.  Vous devez être organisé et courtois, car vous aurez à traiter avec des clients et à les servir de façon polie et rapide.  Une bonne maîtrise de ses émotions est un atout. En effet, il faut pouvoir réagir aux situations complexes. Par exemple, un écrasement possible, un client en crise de panique ou en état d’ébriété, le malaise d’une personne à bord, etc.  Il faut également avoir une grande flexibilité, car l’horaire est souvent imprévu ou changeant avec les vols retardés ou annulés.

Information additionnelle

Voici une vidéo intéressante sur la manière dont Air Canada forme un agent de bord.

Vous souhaitez vous réorienter ou faire un choix de carrière?

N’hésitez pas à vous procurer notre trousse d’orientation, Le choix de carrière en 4 étapes. Ou encore, si vous êtes adulte et souhaitez vous réorienter à partir de votre domicile et à votre rythme, découvrez: Se réorienter chez soi.

calorifugeur

Calorifugeur : découvrez ce métier!

calorifugeurLe calorifugeur installe des matériaux d’isolation sur les systèmes de plomberie, de traitement de l’air, de chauffage, de refroidissement et de réfrigération. Aussi, il travaille sur la tuyauterie, les murs, les planchers et les plafonds d’immeubles et autres structures. Et ce, pour prévenir ou réduire le passage de la chaleur, du froid, du bruit ou du feu.

Le calorifugeur et la préservation de l’environnement

Le calorifugeur exerce un rôle fondamental dans nos vies. Il est essentiel à tous les grands projets de construction institutionnelle, commerciale et industrielle. Leur travail contribue à la préservation de l’environnement. En effet, en assurant une bonne isolation, il abaisse considérablement les émissions de gaz à effets de serre, réduit ainsi la pollution et économise l’énergie.

Qualités recherchées

Pour exercer ce métier, il faut être minutieux, débrouillard et aimer travailler en équipe avec d’autres corps de métier. On doit avoir de bonnes habiletés à lire et interpréter des plans et des devis. Et aussi, désirer mettre à profit ses connaissances en mathématiques, en physique et en mécanique du bâtiment. Une bonne forme physique est aussi nécessaire. Il faut être en mesure de déplacer des objets lourds, et certains endroits peuvent être difficiles d’accès.

Un métier où ça bouge

Cet emploi répertorié dans le guide des choix de carrière 350 métiers où ça bouge  est diversifié.  Le calorifugeur aura des déplacements quotidiens à effectuer pour se rendre chez les clients. Il doit également démontrer de bonnes habiletés manuelles, car plusieurs instruments et outils manuels ou mécaniques sont utilisés de façon régulière. Sans peur des hauteurs, il doit se déplacer sur des échafaudages. On peut travailler pour des entreprises de rénovation, des entreprises spécialisées en isolation, des constructeurs et des entrepreneurs généraux. Ou encore, partir à son compte.

Valider votre profil ou explorer votre compatibilité avec le métier?

La trousse Le choix de carrière en 4 étapes permet aux jeunes du secondaire et du collégial d’identifier leur profil d’intérêts, découvrir des métiers en lien avec sa personnalité et valider un choix de carrière en quatre étapes structurées. La démarche est réalisée à distance, sans consultation et à son rythme. Si vous travaillez déjà et souhaitez vous réorienter, une trousse alternative vous est proposée: Se réorienter chez soi.

La formation requise

Pour exercer cet emploi, on doit compléter un DEP en calorifugeage (900 heures) qui est offert uniquement à l’École des métiers de la construction de Montréal. Avec le DEP et une garantie d’emploi d’une durée d’au moins 150 heures d’un employeur inscrit à la CCQ, vous obtenez le certificat de compétence apprenti. Par la suite, après avoir effectué les 3 périodes d’apprentissage de 2000 heures chacune (6000 heures au total), vous pouvez être admis à l’examen de qualification provinciale dont la réussite mène à l‘obtention du certificat de compétence compagnon. Devenu compagnon, le salaire annuel moyen peut atteindre 68 000$.

Perspectives de carrière

Si vous aimez vraiment le travail manuel, vous pouvez passer votre carrière à travailler comme compagnon. Toutefois, avec l’expérience et une formation supplémentaire, vous pourriez devenir estimateur en isolation ou assumer des responsabilités de supervision, incluant celles d’un contremaître de chantier, de chef contremaître ou de gestionnaire de projet. De plus, en tant que calorifugeur, vos compétences sont tout à fait transférables. Si vous déménagez, le programme des normes interprovinciales « Sceau rouge » vous permet d’exploiter vos compétences à travers le Canada. Il est également à noter que cet emploi fait partie des 50 métiers d’avenir au Québec.

Vous n’avez pas terminé vos études secondaires?

Pourquoi ne pas envisager les Tests d’équivalence de niveaux secondaire?  Une façon rapide d’acquérir les préalables pour le DEP de votre choix. Pour connaître vos chances de réussir les TENS, téléchargez notre pré-test.

Si vous êtes une personne curieuse, autonome et qui apprend rapidement, vous pouvez étudier par vous-même afin de vous préparer à la passation des tests. Il est toutefois très utile de connaitre quelles sont vos chances de réussir ces tests. Parachute Carrière rend désormais accessible son pré-test d’équivalence 5. En effet, ce pré-test vous permet de connaître vos forces et faiblesses. Et vous indique toutes les informations nécessaires pour bien préparer vos études et réussir vos tests.

TÉLÉCHARGEZ LE PRÉ-TEST

groupe-de-personnes-affichant-leur-metier

61 métiers où ça bouge en techniques

groupe-de-personnes-affichant-leur-metierTiré du livre de choix de carrière 350 métiers où ça bouge, voici des métiers techniques reliés à la fabrication, l’installation, la réparation et l’entretien de machines. Vous aimez vous déplacer et être physiquement actif ?  Ces métiers sont faits pour vous. Qui a dit qu’il faut faire de longues études pour être bien rémunéré ? Les métiers des formations professionnelles et techniques offrent une rémunération et des avantages sociaux compétitifs et devinez quoi?  Ils sont en pénurie de personnel!

On dénombre 42 métiers exigeant une formation générale (DEP) et 19 métiers de niveau collégial. Voici des détails sur 4 métiers de cette catégorie.

Scaphandrier

Vous hésitez entre les métiers de soudeur, charpentier, électricien ou plombier et êtes passionné de la plongée sous-marine ? Le métier de scaphandrier est pour vous ! Il combine tous ces métiers à pratiquer sous l’eau.  Comme dans les autres professions présentées dans l’ouvrage des 350 métiers où ça bouge, il faut être en forme pour pouvoir supporter la pression des profondeurs de l’eau. Il faut aussi du sang-froid, car il peut arriver qu’on soit sollicité pour retrouver le corps d’une victime disparue. Ce métier demande d’être capable de travailler autant en équipe que seul, car l’équipe est sur le bateau, mais le travail s’effectue seul sous l’eau.

Technicien en robotique : des techniques à la fine pointe

Dans ce métier, il faut non seulement être manuel, mais aussi créatif ! Le technicien en robotique doit pouvoir concevoir un robot utile aux humains et avoir l’habileté de diagnostiquer les problèmes techniques d’ordre mécanique et informatique. Il peut être appelé à assembler, nettoyer et changer les composantes du robot. Il contribue ainsi à l’évolution technologique et à rendre la vie plus simple, comme c’est le cas pour les personnes ayant un handicap physique.

Calorifugeur

Le calorifugeur est le spécialiste des techniques de l’isolation. Après avoir interprété les plans, il mesure et coupe les matériaux pour ensuite les installer aux endroits recommandés. Il doit être souple et en bonne forme physique, car il doit se déplacer et grimper dans les escabeaux pour accéder aux fixations des tuyaux.

 Électromécanicien

Pouvant réparer différents types de machines, l’électromécanicien est très prisé au sein des entreprises de production. Il doit faire preuve d’une bonne tolérance à la pression, car on compte sur lui pour réparer un bris rapidement. Plus il réparera rapidement, plus vite les employés pourront retourner à leur poste et assurer la fluidité de la production. Il doit être flexible et avoir une bonne dextérité manuelle pour atteindre les endroits exigus.

Vous souhaitez vous réorienter ou faire un choix de carrière?

N’hésitez pas à vous procurer notre trousse d’orientation, Le choix de carrière en 4 étapes. Ou encore, si vous êtes adulte et souhaitez vous réorienter à partir de votre domicile et à votre rythme, découvrez: Se réorienter chez soi.

policiere-avec-cheval-uniforme-grc

Découvrez les métiers de la GRC

policiere-avec-cheval-uniforme-grcTiré du livre de choix de carrière 350 métiers où ça bouge, explorons quelques métiers de la Gendarmerie Royale du Canada.  Pour être admis à la GRC, on doit détenir un diplôme d’études secondaires ou l’équivalent. On exige d’avoir au moins 19 ans et posséder un permis de conduire sans restriction. Aussi, il est important de maîtriser le français ou l’anglais. Le bilinguisme est souhaitable pour travailler n’importe où au Canada. Bien sûr, on doit satisfaire aux exigences physiques  et médicales, dont une excellente forme physique.  Voici quelques-unes des spécialisations de la GRC.

Police des drogues et du crime organisé

Drogues et Crime organisé appui la lutte contre les activités liées au crime organisé et aux drogues.  Ce groupe vise à en minimiser les conséquences sociales et économiques. Aussi, la police des drogues, la Sous-direction du crime organisé et des opérations secrètes travaillent en étroite collaboration. En effet, ils visent à soutenir les efforts visant à réduire ou démanteler les activités criminelles au Canada. Voire même, à l’échelle mondiale.

Vol d’identité – les conseils de la GRC

La GRC a pour mandat de mettre sous les verrous toute personne qui commet un vol d’identité.  Le défi le plus grand est le fait que les personnes qui volent les identités peuvent se trouver n’importe où dans le monde.  Un des rôles majeurs de la GRC, dans ce domaine, est la prévention.  Plusieurs conseils précieux peuvent être donnés lors de conférences ou via des brochures, afin de fournir  le maximum d’outils possibles afin que l’identité soit protégée.

Télémarketing frauduleux

Comme expliqué dans cette vidéo, les membres de la GRC ont comme mandat de démanteler divers réseaux de fraude.  Le plus complexe dans cette fonction, c’est qu’il faut trouver les bonnes tactiques pour remonter jusqu’aux têtes dirigeantes des organisations frauduleuses.  Et ceci, soit par l’espionnage, l’infiltration, la manipulation informatique, etc.  Souvent, les fraudeurs ne savent même pas qu’ils commettent des escroqueries !

Pour plus d’informations sur les métiers de la GRC :  350 métiers où ça bouge.

Vous souhaitez vous réorienter ou faire un choix de carrière à partir de votre domicile?

N’hésitez pas à vous procurer notre trousse d’orientation, Le choix de carrière en 4 étapes. Ou encore, si vous êtes adulte et souhaitez vous réorienter à partir de votre domicile et à votre rythme, découvrez: Se réorienter chez soi.

génie industriel

Une attestation d’études collégiales en génie industriel au cégep Ahuntsic

Le génie industriel se porte fort bien dans la région de Montréal. La demande pour les technologues et techniciens en génie industriel surpasse le nombre d’étudiants terminant leur formation. Pour cette raison, les perspectives d’emploi dans ce secteur sont classées « favorables ».

Les diplômés en génie industriel plus en demande que jamais

Le travail en milieu manufacturier n’est plus ce qu’il a été jadis. Les spécialistes en génie industriel sont recherchés en raison de la popularité des méthodes de production. Les entreprises ont besoin de personnes formées pour les assister dans l’amélioration continue. Et aussi, dans les opérations épurées (lean, juste-à-temps, planification et ordonnancement). Sans compter, le contrôle et l’assurance de la qualité, la logistique des entrepôts, les études d’aménagement des lieux de travail et la santé et la sécurité. C’est pour répondre aux besoins du marché du travail que l’AEC intensive « Génie industriel: optimisation des opérations » a été développée.

Répondre aux besoins de main d’œuvre spécialisée

Ce programme intensif de 900 heures s’adresse aux personnes qui ont un diplôme d’études secondaires ou une formation jugée suffisante. Il est offert en collaboration avec Emploi-Québec. Les candidats possédant un diplôme collégial ou universitaire relié à la production manufacturière auront priorité. Aussi, il sera nécessaire d’obtenir l’autorisation d’un agent ou d’une agente d’Emploi-Québec avant de déposer une demande d’admission.

Vous réorienter ou faire un choix de carrière associé à votre profil?

Vous souhaitez découvrir votre profil d’intérêts ou valider envers le génie industriel? Nous vous invitons à découvrir notre trousse d’orientation à distance. Celle-ci s’adresse aux étudiants du secondaire et du collégial à la recherche d’un programme d’études associé à leur profil : Le choix de carrière en 4 étapes.

Par ailleurs, si vous avez plus de 30 ans et songez à vous réorienter ou désirez explorer des choix de carrière à partir de votre domicile et à votre rythme, découvrez: Se réorienter chez soi.

Technicien d’intervention en délinquance

Pourquoi ça bouge ?

Le technicien d’intervention en délinquance est un métier répertorié dans l’outil de choix de métiers « 350 métiers où ça bouge ». Ça bouge, car le technicien d’intervention en délinquance est amené à intervenir en situation de crise.  Il anime des rencontres devant un groupe et gère des conflits. Aussi, il travaille avec des intervenants externes comme les policiers, les agents correctionnels, etc. Certaines situations peuvent lui faire vivre des moments intenses en émotions.  Ceci fait en sorte qu’il doit être prêt à intervenir lors de situations imprévisibles.

La réalité du technicien en délinquance

Le technicien en délinquance doit aider, soutenir, accompagner et encadrer des personnes en réhabilitation ou en détention. Il planifie, élabore et applique des plans d’intervention selon les besoins et la personnalité des gens. Bien sûr, ces plans sont adaptés au type de problème rencontré. Il  organise et anime des activités de groupe, identifie des solutions permettant la résolution de problèmes.

Les clientèles

Le technicien d’intervention en délinquance intervient en milieu scolaire, dans les centres jeunesse, auprès de jeunes délinquants ou de jeunes victimes d’actes criminels.  Il intervient aussi dans les maisons de jeunes, les organismes communautaires jeunesse et auprès de personnes sans domicile fixe. En centre de détention, il exerce un rôle auprès de détenus adultes afin de mieux les aider à réintégrer la société. En centre de réhabilitation ou de désintoxication, il joue un rôle actif auprès d’adultes en délinquance et ayant des problèmes de toxicomanies, d’alcoolisme ou de jeux impulsifs.  Dans les maisons d’hébergement pour femmes, il intervient auprès de victimes de violence.

La formation requise pour devenir technicien en délinquance

Une formation technique de niveau collégial permet d’accéder au métier d’intervention en délinquance.  Voici les établissements offrant la formation : Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Collège François-Xavier-Garneau, Cégep de la Gaspésie et des Îles, Collège Ahuntsic, Collège de Maisonneuve et John Abbott College.

Qualités requises

Passionné par une meilleure compréhension de l’être humain, il importe d’avoir une facilité à travailler auprès des gens, à communiquer et à écouter afin de créer un lien avec les personnes.  Il faut également une personnalité solide, organisée et dotée d’un bon sens de l’observation et d’un bon jugement.  Une rapidité d’exécution dans la prise de décision est importante, pour répondre rapidement aux imprévus.  L’imagination et la créativité peuvent être utiles pour trouver des solutions innovatrices et efficaces.  Le travail d’équipe est fort présent, car plusieurs intervenants interagissent dans les mêmes milieux et auprès des mêmes individus afin de travailler en multidisciplinarité.

Le salaire

Comme beaucoup d’autres métiers, le salaire annuel variera en fonction du lieu de travail; il peut se situer de 28 000 $ à 53 000 $. Les milieux communautaires et le réseau public représentent les principaux employeurs.

Vous souhaitez vous réorienter ou faire un choix de carrière à partir de votre domicile?

N’hésitez pas à vous procurer notre trousse d’orientation, Le choix de carrière en 4 étapes. Ou encore, si vous êtes adulte et souhaitez vous réorienter à partir de votre domicile et à votre rythme, découvrez: Se réorienter chez soi.

métier du transport

5 métiers à découvrir dans le domaine du transport

Tirés du livre de choix de carrière « 350 métiers où ça bouge », nous vous présentons 5 métiers méconnus associés au secteur du transport :

Conducteur de voitures blindées

Le conducteur de voitures blindées assure la conduite sécuritaire d’un camion servant au transport et à la livraison d’argent, ou d’objets de valeur. Dans le cadre de son travail, il  doit inspecter son véhicule et signaler aux autorités tout ce qui pourrait s’avérer anormal.  Avant chaque départ, il prend connaissance de la liste des articles à transporter.  Il enregistre les heures d’arrivée et de départ ainsi que les points de contrôle franchis.  Chez Garda, on nomme ce métier:  Agent de transport de valeurs.

Conducteur de locomotive 

Le conducteur de locomotive conduit, entre autres, des locomotives diesel-électriques en vue d’assurer le transport des personnes et des marchandises de façon sécuritaire et conforme aux horaires établis. Vous trouverez ici les réponses à vos questions relatives à la formation et à l’embauche chez Via Rail.  Voir aussi la vidéo de conducteur de train.

Armateur : transport maritime

L’armateur gère l’exploitation commerciale d’un ou de plusieurs navires dont il est propriétaire ou locataire.  Ces navires servent au transport international de marchandises ou de voyageurs. À cette fin, il négocie et gère les contrats de transport.  Ses clients sont les importateurs, exportateurs, agences de croisières maritimes.  De plus, il coordonne les voyages, supervise les équipages, la sécurité et l’entretien des navires.  Voir le site Web des Armateurs du Saint-Laurent.

Pilote de brousse

Le pilote de brousse pilote des avions munis de flotteurs ou de skis servant à transporter des gens ou de la marchandise dans des régions éloignées. Avant chaque décollage, il vérifie l’état de l’appareil, étudie le plan de vol, fait le plein de carburant et s’occupe du chargement des bagages. Lors de ses manœuvres de pilotage ou lors d’opérations d’urgence, il doit faire preuve de vigilance dans l’exécution de ses tâches afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens qui se trouvent à bord.  Pour plus d’informations, consultez le site Web du Centre québécois de formation en aéronautique ou celui de Transports Canada.

Officier mécanicien de marine

Il est responsable d’assurer l’entretien et le bon fonctionnement des différents systèmes mécaniques à bord d’un navire. Il peut entretenir et réparer une variété d’équipements.  Notamment, les moteurs, les turbines à gaz ou à vapeur, les systèmes de propulsion, les machines thermiques ou électriques, etc. Selon la classe à laquelle il appartient, il sera affecté à des tâches spécifiques.  Plus il gravira les échelons, plus il aura de responsabilités à assumer. Voir le programme de formation de la Garde côtière canadienne et celui des Forces armées.

Vous souhaitez vous réorienter ou faire un choix de carrière à partir de votre domicile?

N’hésitez pas à vous procurer notre trousse d’orientation, Le choix de carrière en 4 étapes. Ou encore, si vous êtes adulte et souhaitez vous réorienter à partir de votre domicile et à votre rythme, découvrez: Se réorienter chez soi.

mécanicien

Mécanicien de machines agricoles

Tiré du livre de choix des carrière « 350 métiers où ça bouge », voici comment ça bouge pour le métier de mécanicien de machines agricoles!

Mécanicien agricole : un métier où ça bouge

Le mécanicien de machines agricoles obtient une cote 4/6 associée aux critères « ça bouge ».  Pour se qualifier à notre répertoire, un métier où ça bouge doit en comporter au moins deux sur six. Le mécanicien de machines agricoles est donc un métier où ça bouge parce que les tâches sont variées avec de fréquents changements.  La position corporelle du travail vise une alternance assis, debout, en marche.  Le métier nécessite de se déplacer sur de faibles ou longues distances.  Finalement, de bons réflexes sont nécessaires, de l’endurance ou de l’agilité physique.

Formation nécessaire

Un DEP en mécanique agricole est nécessaire pour accéder à ce métier.  Ce programme est offert dans les établissements suivants : CFP Mont-Joli-Mitis, École d’agriculture Nicolet, Centre de formation agricole St-Anselme, CFP Coaticook, Centre de formation agricole Mirabel, École professionnelle Saint-Hyacinthe et CS du Pays-des-Bleuets et du Pavillon de l’Argile de la CS des Samares.

Le salaire

Le salaire horaire minimum moyen se situe de 16,50 $ à 18,99 $ tandis que le maximum moyen se situe de 32,50 $ à 37,49 $.

Qualités requises

Il est important d’avoir une bonne santé, car il faut travailler dans des endroits bruyants, poussiéreux ou malodorants.  Il est nécessaire de posséder une bonne condition physique et de l’endurance, car il faut travailler dans des positions inconfortables et lever certaines charges. Le métier nécessite de se déplacer chez le client afin de procéder aux réparations. La bonne coordination œil-main, des habiletés et la dextérité manuelles sont importantes, car il faut manipuler et réparer diverses composantes. De plus, la capacité d’analyse et le sens de l’observation  sont primordiaux pour détecter et résoudre un problème ou une défectuosité.  Enfin, minutie, précision et souci du détail sont des qualités importantes afin de monter, démonter et réparer des pièces délicates. Il faut également être autonome et débrouillard, car il faut travailler souvent seul.  Finalement, il faut être ouvert aux changements technologiques, car ce domaine évolue constamment.

Vous souhaitez vous réorienter ou faire un choix de carrière à partir de votre domicile?

N’hésitez pas à vous procurer notre trousse d’orientation, Le choix de carrière en 4 étapes. Ou encore, si vous êtes adulte et souhaitez vous réorienter à partir de votre domicile et à votre rythme, découvrez: Se réorienter chez soi.

métiers des arts

Les métiers des arts et communication où ça bouge

arts et communicationLes métiers des arts s’exercent dans un milieu où l’on ne reste pas assis longtemps.  On y retrouve quatre métiers exigeant une formation générale ou professionnelle, 25 métiers de niveau collégial et cinq métiers de niveau universitaire.  Extraits de la section Arts, communication et médias du livre de choix de carrière 350 métiers où ça bouge, voici des extraits d’information sur quatre de ces métiers des arts où ça bouge.

Maquilleur

Le maquilleur est généralement la deuxième personne après le coiffeur que les acteurs, animateurs, chanteurs ou musiciens croisent souvent sur le plateau. Présent très tôt le matin, il reçoit les artistes ou personnes à maquiller et se tient à leur écoute. Plus que tout, il doit être discret, car comme le coiffeur, son métier est propice aux confidences. Il mettra en valeur les traits de la personne à maquiller et empêchera l’effet de reflet des lumières sur sa peau.

Dans les scènes particulières, il lira le scénario et se conformera aux différents styles visés. Ainsi, il doit se renseigner sur les styles de chaque époque, user de créativité lors de scènes futuristes, démontrer un côté macabre dans les scènes d’horreur, etc.  Enfin, il peut être tant dans un studio d’une maison de production que sous une tente lors de tournage à l’extérieur.  Pour aller plus loin, voici une vidéo.

Technicien d’effets spéciaux

Saviez-vous que le Québec est reconnu mondialement pour ses compétences en effets spéciaux? Plusieurs productions hollywoodiennes sont produites ici même, notamment Star Wars. Quand le décor ne suffit pas à rendre réaliste les scènes, on doit faire appel aux techniciens d’effets spéciaux. Ces personnes doivent avoir des compétences en mécanique et de bonnes connaissances en chimie, physique et électricité afin de concevoir des systèmes d’effets spéciaux réalistes et sécuritaires. Ils sont aussi très créatifs.  Ils doivent identifier des solutions aux problèmes rencontrés.  Voir la vidéo.

Régisseur

«Stand by, silence sur le plateau, on commence dans 5, 4, 3, 2…», voilà les paroles qu’on entend de la bouche du régisseur. Muni d’un micro-casque, il est en contact avec le réalisateur, l’équipe technique et les artistes. Il établit l’horaire, prévoit les ressources matérielles et appelle les artistes avant leur apparition en scène.  Il se doit d’être organisé, rigoureux et faire preuve d’autorité afin que le tournage se déroule comme prévu.  Voir la vidéo.

Directeur de publicité :  un des métiers des arts où ça bouge pleinement

Il faut être créatif et capable de supporter la pression quand on pratique ce métier.  Le directeur de publicité reçoit la demande du client et l’analyse. Il déterminera quelle stratégie sera la plus adaptée pour diffuser l’information.  Et quelle plateforme sera la mieux adaptée pour la diffuser. Il encadre l’équipe de conception et s’occupe des relations avec le client. Voir la vidéo.

Vous réorienter ou faire un choix de carrière?

Découvrez notre trousse d’orientation à distance pour les jeunes du secondaire et du collégial : Le choix de carrière en 4 étapes.

Vous songez à vous réorienter ou désirez explorer des choix de carrière à partir de votre domicile et à votre rythme, découvrez: Se réorienter chez soi.