Archives par mot-clé : attestation équivalence

métiers des lois

Les métiers juridiques

métiers des lois

Tirés du livre des choix de carrière « 350 métiers où ça bouge », nous vous présentons trois métiers juridiques.

Huissier : un des métiers juridiques

L’huissier de justice occupe un rôle important dans la société. Il accomplit 4 missions principales auxquelles sont associées des tâches spécifiques :

  • Remettre directement des documents juridiques à des gens les obligeant par exemple à se présenter devant un tribunal.
  • Exécuter des décisions de justice; il peut notamment être amené à expulser un locataire qui ne paie plus son loyer.
  • Constater officiellement certaines situations:  un voisin fait trop de bruit ou un appartement est en mauvais état. Le constat qu’il rédige peut ensuite servir de preuve en justice.
  • Récupérer des sommes dues ou se faire remettre volontairement un bien; par exemple, une entreprise lui demande de récupérer une auto, quand l’acheteur ne paie plus ses mensualités.

Voici quelques unes des qualités et aptitudes associées au métier :

  • Aptitudes pour la recherche et la résolution de problèmes
  • Capacité d’analyse et de synthèse pour analyser et interpréter de façon juste et précise les documents juridiques
  • Aimer travailler avec les gens et entregent car le métier comporte de fréquents contacts avec les gens
  • Respectempathie et discrétion en raison des contacts avec une clientèle qui sont dans des situations difficiles
  • Sens des responsabilités car le notaire comptera sur le notaire pour l’aider à résoudre un litige
  • Grand sens de l’organisation et très bonne méthode de travail car il faut planifier et organiser les recherches dans les publications juridiques de façon efficace

 

Pour réaliser une démarche d’orientation par vous mêmes et découvrir des métiers liés à vos intérêts et caractéristiques personnelles, découvrez notre outil:

 Se réorienter chez soi.

Si votre jeune du secondaire ou du collégial n’a pas encore fixé un choix de carrière, découvrez notre outil prêt à télécharger:

le choix de carrière en 4 étapes.

 

Vidéo de présentation du programme techniques juridiques du Cégep Régional de Lanaudière

Maire, un autre des métiers juridiques?

La personne élue maire représente l’ensemble de la population de la municipalité. Elle préside les assemblées du conseil et travaille en collégialité avec les autres membres du conseil. Elle possède aussi le droit de surveillance, d’enquête et de contrôle sur le fonctionnement des services municipaux, assurant ainsi la transparence du conseil municipal pour la communauté. C’est également la mairesse ou le maire qui achemine les mandats confiés par le conseil à l’appareil administratif municipal, supervise l’application des règlements et des résolutions et communique toute information jugée d’intérêt public.

Le métier de maire ça bouge parce que les tâches sont très variées. Le maire peut avoir à rencontrer des gens, organiser des événements, préparer des campagnes électorales, assister aux assemblées du conseil municipal.  Aussi, on peut dire que c’est un métier qui demande de bien gérer la pression, car les campagnes et les urgences exigent un bon sang-froid et une capacité de faire face à divers enjeux.

Bien que certains maires n’aient pas complété d’études universitaires, elles sont souhaitables, de même qu’un bon réseau de contacts. Le domaine d’études importe peu.

Notaire (formation universitaire)

Le notaire conseille ses clients sur les aspects juridiques de leur vie quotidienne. Contrairement à l’avocat, il ne peut les représenter devant le tribunal lorsqu’il y a une contestation. Le notaire doit agir avec impartialité et tenir compte des droits de toutes les personnes impliquées dans un dossier. Aussi, il peut célébrer des mariages et conseiller le couple sur les régimes matrimoniaux et les contrats de vie commune.

Le parcours nécessite un baccalauréat en droit, de même qu’un diplôme en droit notarial.  Un stage de formation est requis pour être admis à la Chambre des notaires. Le baccalauréat en droit est offert par plusieurs universités et les cotes R diffèrent selon l’université. Pour plus d’informations sur le métier, consultez la Chambre des notaires.  Ou voir cette Vidéo.

Pour la liste complète des métiers des lois et services municipaux : 350 métiers où ça bouge.

Vous n’avez pas complété votre diplôme secondaire 5?

N’hésitez pas à passer notre pré-test TENS pour évaluer vos aptitudes à réussir les tests équivalence secondaire 5 du Ministère de l’éducation. Lorsque vous avez situé vos forces et faiblesses, vous pouvez ensuite télécharger les cahiers de préparation aux examens afin de vous préparer adéquatement aux examens et vous inscrire ensuite à la Commission scolaire de votre région. À titre d’exemple, voici les consignes de la Commission scolaire de Montréal. Visitez notre page des étapes de préparation aux TENS.

Partager
travail d'équipe

Travail d’équipe : les secrets des bons coéquipiers

travailler en équipeVous connaissez peut-être déjà des collègues avec qui il fait bon faire du travail d’équipe. Et d’autres avec qui c’est l’horreur. Quelle opinion ont de vous de vos collègues ?

Voici 5 trucs pour améliorer le travail d’équipe et devenir le meilleur coéquipier qui soit.

1. Travail d’équipe = travailler pour l’équipe

Quand on on doit faire du travail d’équipe, on ne doit pas que travailler en équipe, mais travailler pour l’équipe. On oublie nos objectifs personnels : toutes nos actions et notre ambition doivent être dirigées vers l’objectif commun. On gagne ensemble ou on échoue ensemble ! Les bons joueurs d’équipe ne laissent aucune place au blâme ou au « pétage de bretelles ».

2. Inspirer la performance

Rien de plus démotivant que de se retrouver à faire un travail d’équipe où on a l’impression que personne ne fait de son mieux. Lorsque les coéquipiers traînent comme des boulets, c’est drôlement tentant de travailler aussi à reculons en faisant le strict minimum au lieu de compenser le manque d’énergie de l’équipe. Mauvais réflexe ! Les bons joueurs d’équipe vont plutôt redoubler d’ardeur. La motivation est contagieuse, et la performance inspire la performance. Soyez le coéquipier qui dirige l’ambition de l’équipe dans la bonne direction.

3. Communiquer positivement

« Révise tel paragraphe. » « Tu aurais dû faire… » « Il faudrait plutôt… » Quand on galère pour livrer un projet à temps, on peut être tenté d’utiliser les raccourcis et de ne communiquer que le négatif qui demande une attention immédiate. Au diable la dentelle! Or, les bons joueurs d’équipe mettent d’abord l’emphase sur le positif dans leurs interactions avec leurs coéquipiers : j’aime ce passage, bravo pour tel exposé, etc. L’ambiance de l’équipe s’en voit grandement améliorée, et les collègues, plus motivés. Selon le blogue de l’auteur et consultant Jon Gordon, cette façon de faire aurait même un effet direct sur la performance des équipes qui communiquent davantage le positif que le négatif. La recette ? Trois pour un : on donne trois commentaires positifs pour chaque commentaire négatif.

4. Faire confiance

Vouloir tout faire et tout contrôler peut être tentant quand on tient particulièrement à ce que le résultat du travail d’équipe soit im-pec-ca-ble. Ce dévouement sera certainement apprécié par les collègues, non ? Non. Notre élan de motivation lance plutôt ce message : je suis meilleur que toi et je ne te fais pas confiance. Or, un bon joueur d’équipe fait confiance à ses collègues et croit en leur valeur. Si ce n’est pas le cas, apprenez à connaître vos coéquipiers et développez une relation professionnelle solide. La confiance suivra. Et si elle ne suit pas ? Certains coéquipiers sont peut-être moins « dignes de confiance ». En les connaissant mieux, vous pouvez tout de même les guider dans des rôles dans lesquels vous avez confiance qu’ils excelleront.

5. Être organisé

Quand on travaille en solo, on peut se permettre de travailler en suivant notre propre rythme et nos méthodes personnelles. Mais lors de travail d’équipe, on doit suivre le groupe : son horaire, sa méthodologie, sa logistique, etc. On ne peut pas être un bon joueur d’équipe si on ne suit pas les règlements. Si on pense que notre méthode est meilleure, à nous de coacher nos coéquipiers pour qu’ils aient envie d’adopter notre tactique de travail. Un bon joueur d’équipe doit être un facilitateur.

Vous réorienter pour mieux vivre le travail d’équipe?

Pourquoi ne pas explorer des choix de carrière à partir de votre domicile et à votre rythme, grâce à notre trousse de réorientation numérique : Se réorienter chez soi.

Vous n’avez pas complété votre diplôme secondaire 5?

N’hésitez pas à passer notre pré-test TENS pour évaluer vos aptitudes à réussir les tests équivalence secondaire 5 du Ministère de l’éducation. Lorsque vous avez situé vos forces et faiblesses, vous pouvez ensuite télécharger les cahiers de préparation aux examens afin de vous préparer adéquatement aux examens et vous inscrire ensuite à la Commission scolaire de votre région. À titre d’exemple, voici les consignes de la Commission scolaire de Montréal. Visitez notre page des étapes de préparation aux TENS.

Partager