Archives par mot-clé : attestation équivalence

TENS

(AENS) L’attestation d’équivalence secondaire 5

TENSDe nos jours, les employeurs sont de plus en plus sélectifs. Ils souhaitent avoir à bord de leur équipe des gens ayant une certaine scolarité. Ainsi, la plupart des postes offerts demandent maintenant de détenir un diplôme d’études secondaires ou l’équivalence du secondaire 5 (AENS).

Si vous n’avez pas de diplôme d’études secondaires, une attestation d’équivalence d’études secondaires (AENS) est une méthode simple, rapide et efficace de s’ouvrir de nouvelles portes afin de pouvoir avoir toutes les chances possibles d’explorer des avenues qui pourront vous mener loin.

Que signifie une équivalence secondaire 5?

Une attestation d’équivalence de niveau secondaire (AENS) permet de prouver que vous détenez un niveau de connaissance équivalant aux notions apprises pendant le secondaire. Il ne remplace pas un diplôme d’études secondaires (DES). Toutefois, il est reconnu par la majorité des employeurs comme étant un équivalent.

À quoi sert l’obtention d’une telle attestation?

L’objectif premier de cette attestation est de vous permettre de répondre aux exigences des employeurs. En effet, ceux-ci souhaitent recruter des gens qui ont un niveau de connaissances équivalant au secondaire 5. Cette attestation permet aussi de répondre aux préalables obligatoires nécessaires pour s’inscrire à une formation professionnelle ou technique.

Dans certains cas, le travail à faire pour l’obtention du diplôme devient un tremplin entre une période prolongée d’inactivité professionnelle et le retour sur le marché du travail. Cette période tampon permet de rebâtir une confiance en soi et de s’adapter aux changements qui surviendront avec le retour sur le marché du travail.

Comment obtient-on une attestation d’ équivalence secondaire 5 ?

Pour obtenir son diplôme d’AENS, il faut passer des tests d’équivalence de niveau secondaire (TENS) reconnus par le Ministère de l’Éducation du Québec. Vous pouvez vous adresser à votre commission scolaire pour connaître les établissements qui offrent les tests près de chez vous.

Pour obtenir votre AENS, vous devrez réussir les examens suivants:

  • Français – Grammaire (obligatoire)
  • Français – Compréhension de texte (obligatoire)

Ainsi que 3 examens parmi les 5 suivants :

  • Mathématiques, Anglais, Sciences humaines, Sciences économiques, Sciences de la nature

Il faut donc cinq examens réussis sur sept pour recevoir votre attestation d’équivalence de 5e secondaire reconnue par le Ministère de l’Éducation.

Dans le cas d’un échec, vous avez droit à 1 examen de reprise dans chacune des matières. Si vous échouez au TENS, vous devrez attendre 1 an avant de pouvoir retenter votre chance dans une commission scolaire (tous les tests devront être refaits dans ce cas, même ceux que vous aviez réussis).

Comment se préparer aux tests d’ équivalence secondaire 5

Si vous êtes une personne curieuse, autonome et qui apprend rapidement, vous pouvez étudier par vous-même afin de vous préparer à la passation des tests. Il est toutefois très utile de connaitre quelles sont vos chances de réussir ces tests. Parachute Carrière rend désormais accessible son pré-test d’équivalence 5. En effet, ce pré-test vous permet de connaître vos forces et faiblesses. Et vous indique toutes les informations nécessaires pour bien préparer vos études et réussir vos tests.

TÉLÉCHARGEZ LE PRÉ-TEST

Nous vous encourageons fortement à réviser une matière à la fois. Ensuite, à passer votre examen rapidement après votre révision. Ainsi, les notions seront fraîches à votre mémoire et vous maximiserez  les chances de réussite.

Si vous désirez un encadrement plus structuré où un professeur prendra le temps de faire la révision avec vous, nous vous invitons à vous joindre à un groupe d’étude. Parachute Carrière offre une formation semi-privée et adaptée aux besoins spécifiques de chaque personne.

Grâce à cet encadrement personnalisé, 90% des participants ont réussi leurs TENS. En effet, ils ont pu ainsi accéder à une formation convoitée. Ou encore, se voir ouvrir de nouvelles avenues vers le marché du travail.