Archives par mot-clé : conseiller orientation saint-sauveur

Métiers de l’environnement : pourquoi s’y intéresser?

Le domaine de l’environnement regorge de professions et ce n’est que le début. Les changements climatiques et la sensibilisation de la population mondiale engendrent de multiples métiers. Ces derniers peuvent nécessiter une formation allant du niveau secondaire à universitaire. Vous pouvez devenir un acteur clé dans la protection de l’environnement, notamment pour la préservation et la régénération de nos ressources naturelles. Les ressources naturelles sont variées et regroupent l’eau, la terre, l’air, l’atmosphère et les réserves souterrains. Mais pourquoi s’intéresser aux métiers de l’environnement?

Les métiers de l’environnement : un choix du cœur

La pollution et les changements climatiques sont des enjeux qui vous préoccupent? Voici l’occasion de faire de l’environnement une carrière qui vous tiendra certainement à cœur. Heureusement, ce domaine abonde en possibilités quant aux champs d’études.  À titre d’exemples, l’urbanisme, l’écologie, la bio-informatique, le développement durable et la géologie en sont quelques-uns. Il vous serait alors possible d’agir pour la protection et l’exploitation de territoires fauniques. La science de l’atmosphère et de l’océan ou encore les mines ou les eaux souterraines sont également des secteurs d’activités associés à ce domaine. De plus, explorer les métiers de l’environnement vous permettrait sans doute de travailler en collaboration avec vos modèles environnementaux. Greenpeace, Équiterre et Nature Québec sont des acteurs clés tout comme la jeune Greta Thunberg et le québécois Hubert Reeves.

Profil investigateur

Vous possédez une aptitude pour les mathématiques et les activités scientifiques? Vous avez un intérêt pour les activités intellectuelles, la chimie, la physique et la biologie? On vous décrit comme étant curieux, critique et calme? Il est à parier que vous présentez le type investigateur de Holland. En effet, vous avez besoin de connaissances théoriques pour agir. Des professions telles que technicien en environnement, ingénieur en géomatique, géophysicien ou océanographe pourrait alors vous intéresser.

Vous vous reconnaissez comme étant de nature persuasive, énergique et optimiste? Le contact avec les autres est un atout important à votre carrière tout comme le sentiment d’accomplissement?  Pas de panique, vous pourrez aussi contribuer à votre manière. Une carrière à titre d’ambassadeur, de conférencier ou d’attaché de presse serait probablement plus à votre image.

Comment faire un choix éclairé? Vous pouvez consulter notre document détaillé concernant le domaine de l’environnement ou effectuer une démarche d’orientation afin de viser une profession adaptée à votre réalité.

Les métiers de l'environnement

Rencontrer un orienteur dans les Laurentides

Votre jeune est à la recherche d’un choix de carrière motivant? Une consultation avec un conseiller d’orientation l’aidera à mieux se connaître et ainsi mieux évaluer quels projets il aurait avantage à explorer. Une démarche d’orientation au privé comporte en moyenne 5 rencontres. Ces rencontres couvrent une évaluation 360 degrés du profil individuel. Ainsi accompagné, le jeune peut identifier les domaines d’intérêts, les programmes, les perspectives professionnelles associés à son profil.  Nos services sont offerts en présentiel près de Saint-Sauveur. N’hésitez pas à nous contacter par courriel pour plus d’informations ou par téléphone au 450 492-5050.

Démarche d’orientation par soi-même

Si votre jeune ne souhaite pas consulter mais explorer par lui-même des programmes en fonction de ses intérêts, nous avons développé une trousse d’orientation numérique. Le choix de carrière en 4 étapes. Cette trousse en quatre étapes lui permettra d’identifier son profil d’intérêt, explorer des métiers et programmes et connaître la façon de valider son choix final.

Pour une réorientation de carrière à l’âge adulte, nous avons aussi prévu une trousse: Se réorienter. N’hésitez pas à explorer de nouvelles opportunités en fonction de votre profil.

Partager
Les métiers de l’environnement

Les métiers de l’environnement

Tiré du livre « 350 métiers où ça bouge », nous vous présentons 4 métiers de l’environnement.

Technicien de la faune

Le technicien en aménagement de la faune effectue différentes tâches selon le secteur de travail. Par exemple, en conservation et protection des ressources fauniques, il fait l’inventaire des espèces animales et de leur population. En interprétation de la nature et éducation à l’environnement, il élabore des programmes d’interprétation et d’éducation à l’environnement. Aussi, le technicien de la faune anime des activités d’interprétation et de sensibilisation à l’environnement. Son public cible:  les touristes, groupes scolaires, chasseurs, pêcheurs. Finalement, en  recherche, il assiste un biologiste en laboratoire dans ses recherches sur les écosystèmes. Il effectue la cueillette, l’inventaire et l’analyse des données recueillies sur le terrain.

Technicien en assainissement des eaux

Ces techniciens sont notamment responsables de contrôler, superviser et coordonner les procédés et les opérations d’approvisionnement en eau. Il travaille au sein d’une usine d’épuration des eaux usées municipales ou d’une station d’épuration des eaux et boues usées industrielles.

Ingénieur forestier

Responsable de produire les plans d’aménagement forestier, l’ingénieur forestier doit planifier et gérer l’utilisation de la forêt. Il identifiera des méthodes qui respectent la capacité de production en bois. Il connaît à fond les écosystèmes forestiers et les façons d’y travailler. Les méthodes qu’il propose assurent la réalisation harmonieuse des travaux en forêt et une saine utilisation du milieu.

Vidéo : devenir ingénieur forestier

Biologiste

Un biologiste aura les tâches suivantes : étudier, classer et identifier différentes espèces animales ou végétales afin de mieux les connaître et les protéger. Il effectuera différentes expériences sur le terrain et en laboratoire pour étudier leurs comportements, leur croissance, leur reproduction, etc. On retrouve plusieurs champs d’intérêt et de spécialisation:

  • conservation et protection des ressources
  • analyse en laboratoire,
  • interprétation de la nature
  • éducation à l’environnement
  • enseignement collégial de la biologie
  • enseignement et recherche universitaire.

Document complet téléchargeable sur les métiers et formations en environnement

Pour en savoir plus sur les métiers de l’environnement et les milieux de formation associés découvrez notre tout nouveau document numérique:

Les métiers de l'environnement

Service de consultation en orientation de carrière dans les Laurentides

Pour rencontrer un orienteur ou conseiller d’orientation au privé en présentiel, prenez rendez-vous à notre point de service situé près de Saint-Sauveur.

Réorientation de carrière par soi-même

La trousse d’orientation par soi-même : Se réorienter permet une réorientation à son rythme, dans le confort de son domicile.  Découvrez des carrières orientées sur votre profil d’intérêts, sur vos valeurs et sur vos critères de satisfaction personnelle.

La trousse d’auto-coaching : Le projet professionnel permet d’identifier des projets d’avenir orientés sur ses acquis professionnels.

Partager
métiers où ça bouge

Les 5 atouts indéniables des métiers où ça bouge

En accord avec son fonctionnement personnel

Combien de fois m’a-t-on dit : « Je veux explorer des métiers où ça bouge. Ne me parlez pas d’un métier où je serai enfermé au même endroit toute une journée! »  Malgré un fonctionnement personnel où le besoin de bouger est fort, certaines personnes tentent l’expérience d’un métier contraire à leur véritable nature. Les raisons sont multiples. Toutefois, au cours de leur cheminement professionnel, certains auront compris l’importance et les nombreux avantages de choisir un métier en accord avec leur fonctionnement personnel.

Trois grandes dimensions gouvernent notre fonctionnement habituel :

  1. La tête, répond au besoin de réfléchir, analyser, planifier.
  2. Le niveau du diaphragme répond au besoin de ressentir, d’utiliser cette dimension pour entrer en relation, traduire des émotions, vivre de la compassion.
  3. La dimension des pieds réfère au besoin d’agir, se déplacer, mobiliser son corps dans l’action. 

Si vous réfléchissez à votre façon habituelle de fonctionner, quel pourcentage accorderiez-vous à chacune de ces dimensions, pour viser un total de 100%. Une des trois dimensions aura nécessairement un pourcentage supérieur aux autres.

Par exemple, votre répartition se lit comme suit : 35% au pôle tête, 20% au niveau diaphragme et 45% au niveau des pieds. Vous auriez alors à profit d’explorer un métier où ça bouge. L’inverse est aussi vrai. L’agir vous fait défaut? Des métiers plus analytiques vous correspondent probablement davantage. Pour pallier le manque de mouvement, on vous recommandera alors d’ajouter à votre horaire personnel des activités physiques. Nous avons un corps complet! Il a besoin d’être nourri d’une multiplicité de mouvements.

Les métiers où ça bouge permettent une meilleure gestion de l’anxiété

Si votre médecin ne vous a encore rien dit à ce sujet, il sera d’accord avec ce qui suit : l’activité physique favorise une meilleure gestion de l’anxiété. Notre corps est conçu pour bouger, danser, courir, être en mouvement. Les problèmes de santé associés à l’anxiété atteignent des records sur notre continent. Comme le mentionne Sonia Lupien, chercheure en matière de stress, même si les mammouths ont disparu de la surface du globe, ils ont désormais élu domicile dans nos cerveaux. On craint ou anticipe une variété de difficultés. On nourrit de multiples peurs. Pendant ce temps, notre cerveau y croit et produit des hormones qui, somme toute, ne nous seront d’aucune utilité pour combattre ou faire face à une menace imaginée. Or, ces doses massives d’hormones inutiles affecteront de multiples façons notre corps, notre cerveau… et nos vies.

Ainsi, chez la personne anxieuse, plus le corps est en mouvement et engagé dans une activité, moins il est dispersé dans l’appréhension de l’avenir ou immergé dans les craintes passées.  Aussi, plus le corps est en mouvement, mieux il fait circuler les liquides physiologiques et évacuer ce qui doit.

Bien sûr, difficile d’être investit dans une activité à temps plein pour mieux gérer son anxiété.  C’est alors qu’une pratique de pleine conscience devient tout à fait complémentaire et assurément bénéfique pour la gestion de l’anxiété.

Les métiers où ça bouge pour mieux mettre à profit un TDAH

Le TDAH n’est pas une maladie. Au même titre qu’un trait de personnalité, il la façonne et l’oriente.  Je suis d’avis qu’une majorité de personnes ayant colonisé l’Amérique de Nord au temps de la Nouvelle France avait une personnalité TDAH. Débrouillardise, créativité, innovation, endurance, énergie, audace, courage… n’était-ce pas là des qualificatifs nécessaires pour survivre? Si la survie d’aujourd’hui est plus relative, les personnes visées par un TDAH ont besoin de défis, de bouger et réaliser des choses bien concrètes. Les métiers où ça bouge, c’est fait pour eux.

Prévenir les problématiques associées au travail sédentaire

De nombreuses maladies ou limitations professionnelles sont le résultat d’un travail sédentaire.  Depuis l’arrivée de l’informatique dans les bureaux, le travail est devenu plus sédentaire. Il demande une plus grande attention et implique davantage les processus cognitifs. 

Il existe actuellement un large consensus dans la documentation scientifique à l’effet que les postures contraignantes, associées à l’aménagement inadéquat du poste de travail, à une charge de travail élevée et à la répétition de mouvements, seraient des facteurs déterminants dans l’apparition de troubles musculosquelettiques.

J’aime poser la question à mes clients : « C’est quoi ton rêve d’utilisation de l’ordinateur au cours d’une journée de travail? »  Qu’il s’agisse de jeunes ou de clients matures, leur réponse donne assurément le ton à une sélection de métiers. Lorsqu’on souhaite l’utiliser à l’occasion ou de 20 à 30% d’une journée, on s’oriente vers des métiers où ça bouge.

Les métiers où ça bouge permettent un « corps accord » avec soi

Choisir un métier où ça bouge, revient à dire qu’on souhaite plutôt se déplacer, rencontrer des gens, s’investir physiquement. Le corps est notre allié. Si on le respecte dans ses besoins fondamentaux, il nous guidera vers des choix appropriés à notre véritable nature.

Lorsque le corps nous parle, on doit vraiment s’arrêter pour entendre ce qu’il a à nous dire. Sa sagesse est infinie, mais ses organes ont des limites. Un bon équilibre corps-esprit est souhaitable.  Au travail, comme dans la vie, en accord avec soi, c’est tellement meilleur!

Pour commander le guide : 350 métiers où ça bouge.

Consulter un orienteur ou conseiller d’orientation pour mieux cibler votre métier

N’hésitez pas à consulter Marie-Sylvie Dionne, M.A., conseillère d’orientation, spécialisée auprès des clientèles visées par un TDAH. Les services en présentiel sont offerts exclusivement dans les Laurentides près de Saint-Sauveur.

Réorientation de carrière par soi-même

La trousse d’orientation par soi-même : Se réorienter permet une réorientation à son rythme, dans le confort de son domicile.  Découvrez des carrières orientées sur votre profil d’intérêts, sur vos valeurs et sur vos critères de satisfaction personnelle.

La trousse d’auto-coaching : Le projet professionnel permet d’identifier des projets d’avenir orientés sur ses acquis professionnels.

Partager
À éviter en entrevue

SVP éviter ceci durant une entrevue d’embauche

Parler de sa vie privée durant l’entrevue

Il est important de savoir que la loi interdit de poser des questions d’ordre privé. Cependant, rien n’interdit l’intervieweur de vous poser des questions de façon générale qui peuvent être perçues comme touchant tant le domaine privé que professionnel. Par exemple, on vous demande : Quelles sont les réalisations de votre vie dont vous être le plus fier?  Il n’en tient qu’à vous de choisir un exemple de réalisation professionnelle. Si vous choisissez de nommer un élément de votre vie personnelle, cela peut jouer contre vous. Trop vous dévoiler peut nuire à l’objectivité de l’employeur. Rappelez-vous que l’objectif de cette rencontre est d’évaluer si votre candidature correspond aux besoins d’ordre professionnel et organisationnel. Cela vous permettra d’éviter toute ambiguïté.

Démontrer des tics nerveux

À éviter en entrevueLa plupart des candidats sont nerveux en entrevue. C’est tout à fait normal. Il ne s’agit pas d’une rencontre habituelle. Vous avez un objectif à livrer. Le stress augmente proportionnellement à l’importance que vous accordez à obtenir cet emploi. Des tics nerveux peuvent alors apparaître. Même si l’employeur est conscient que cet entretien peut vous rendre mal à l’aise, il ne devrait pas être témoin de votre stress excessif. Surtout si le poste offert implique d’être en contrôle lors d’échanges relationnels. À noter que le ton de votre voix compte pour 38% de l’impression que vous faites et que votre non verbal compte pour 55% en entrevue. C’est donc dire que l’employeur se laissera considérablement influencer par l’impression que vous laissez, comparativement à ce que vous dites. Pour éviter les tics nerveux, nous conseillons de s’asseoir les pieds appuyés au sol, avoir les mains vides (sans crayons) et déposer ses bras sur les accoudoirs ou légèrement sur la table. Si vous n’êtes pas conscients de vos tics nerveux, filmez-vous lors d’une simulation d’entrevue. Vous pourrez alors identifier des trucs qui vous sont appropriés.

Être trop familier

Certains employeurs ont la capacité de vous mettre en confiance dès le départ. Leur bureau est généralement accueillant, des photos de famille sont affichées, peut-être même un trophée de balle molle. Ils peuvent vous offrir un verre d’eau avant de commencer, plaisanter et vous faire rire. Ils peuvent même s’autodévoiler. Pour certains, cela démontre leur vraie nature, mais pour d’autres, il s’agit d’un rôle stratégique pour vous inviter à faire de même. Attention! Ne vous laissez pas déconcentrer par cette approche. Qu’elle soit volontaire ou non de la part de l’employeur, vous devez demeurer dans votre rôle de candidat. Même si on vous tutoie, attendez qu’on vous donne la permission de le faire à votre tour. Assoyez-vous de façon professionnelle. Évitez de faire des blagues. L’humour est un sujet délicat et variable selon les cultures.

Ne regarder que l’intervieweur en entrevue de groupe

Il est naturel de regarder la personne qui nous pose des questions et d’y répondre tout en la regardant. Cependant, on remarque une tendance à ce que l’employeur invite d’autres membres du personnel à assister ou participer à cet entretien. Il sera alors important de regarder chaque personne lorsque vous répondez aux questions, même celles qui n’en posent pas. Vous démontrerez alors qu’elles sont importantes et que vous portez une attention particulière à chacune. Il arrive même que les membres de la direction demandent l’opinion des autres membres de l’équipe et les invitent à participer au processus de sélection. Raison de plus pour faire bonne impression à tous!

Parler trop, c’est comme pas assez

Certains sont verbomoteurs ; d’autres sont brefs dans leurs propos. L’un et l’autre sont à proscrire lors d’une entrevue. Les intervieweurs détestent avoir à couper le discours d’un candidat pour pouvoir poser la prochaine question. Il perdra le fil de vos propos, car vous aurez tendance à sortir du sujet de la question. Certains employeurs vont même jusqu’à interrompre l’entrevue et vous remercier rapidement pour ensuite rencontrer le candidat suivant. Vos chances sont alors presque nulles. Ils n’apprécient guère celui qui fournit des réponses brèves. Cela peut refléter que vous avez peur de répondre. Répondre par oui ou non est à éviter. Vous démontrerez alors un manque de confiance nuisible à votre candidature. Les exemples que vous présentez aident l’employeur à vous visualiser en poste. Et cela valide tout autant vos compétences à occuper le poste en question.

Les 50 plus importantes questions d'entrevue

Rencontrer un orienteur dans les Laurentides

Votre jeune est à la recherche d’un choix de carrière motivant? Une consultation avec un conseiller d’orientation l’aidera à mieux se connaître et ainsi mieux évaluer quels projets il aurait avantage à explorer. Une démarche d’orientation au privé comporte en moyenne 5 rencontres. Ces rencontres couvrent une évaluation 360 degrés du profil individuel. Ainsi accompagné, le jeune peut identifier les domaines d’intérêts, les programmes, les perspectives professionnelles associés à son profil.  Nos services sont offerts en présentiel près de Saint-Sauveur. N’hésitez pas à nous contacter par courriel pour plus d’informations ou par téléphone au 450 492-5050.

Vous visez une réorientation de carrière et ne savez pas par où amorcer votre réflexion? Quelles étapes parcourir? Un orienteur ou conseiller d’orientation peut vous accompagner dans vos démarches. Nos services sont offerts en présentiel près de Saint-Sauveur. N’hésitez pas à nous contacter par courriel pour plus d’informations ou par téléphone au 450 492-5050.

Démarche d’orientation par soi-même

Si votre jeune ne souhaite pas consulter mais explorer par lui-même des programmes en fonction de ses intérêts, nous avons développé une trousse d’orientation numérique. Le choix de carrière en 4 étapes. Cette trousse en quatre étapes lui permettra d’identifier son profil d’intérêt, explorer des métiers et programmes et connaître la façon de valider son choix final.

Pour une réorientation de carrière à l’âge adulte, nous avons aussi prévu une trousse: Se réorienter. N’hésitez pas à explorer de nouvelles opportunités en fonction de votre profil.

Partager

Le rôle de parent, c’est à la fois une science et un art d’être

le rôle de parentL’orientation de carrière fait partie de la grande famille des sciences de l’éducation. Le rôle de parent fait aussi partie de cette famille. Être parent, c’est à la fois une science et un art d’être. Il faut bien l’admettre, nous avons le premier rôle en tant qu’éducateur-orienteur de notre enfant. Vu de cette façon, ça représente une responsabilité importante et à la fois valorisante. Bien sûr, nous assumerons cette responsabilité en faisant de notre mieux, avec ce qu’on est.

Le rôle de parent

Vous accompagnez votre enfant depuis sa naissance, à travers ses différents stades de développement. C’est votre rôle de parent. Chemin faisant, vous avez sans doute beaucoup appris à ses côtés. Il vous a probablement plus appris sur vous-mêmes que vous n’auriez pu l’imaginer. Et c’est une des grandes forces d’une relation satisfaisante. En effet, une relation parent-enfant, comme toute relation, se nourrit de réciprocité. Et aussi, d’ouverture à l’autre et, souvent, d’un brin d’humilité.

Un rôle rempli de connaissance de soi et d’humilité

Nous évoluons tous continuellement, malgré les apparences, et chacun de nous possède un univers privé qui l’incite à se transformer. Pour cette raison, il importe de valider l’idée que l’on se fait de l’autre. Oui, de ce jeune sur le point de se mettre en piste sur le chemin de sa vie. Le véritable rôle de parent zen consiste à accueillir, accepter, accompagner. Le rôle de parent n’est pas un rôle inné. On l’acquiert en le désirant, en croyant en l’importance de tenir une place constructive dans la vie d’une personne.

À l’écoute des jeunes, que c’est intéressant!

J’entends parfois mes jeunes clients exprimer leur profond désir de se sentir accueillis dans leur confusion. J’écoute leur vulnérabilité, leurs peurs. Et aussi, leurs nombreux souhaits de tenir une place bien à eux dans ce monde étrange, aux multiples possibilités et aux repères résolument flous. Je les entends aussi me communiquer combien ils vous aiment, chers parents. Oui, vos enfants vous adorent et surtout, n’en doutez pas un seul instant.

Chaque fois que vous leur communiquez vos valeurs, ils les achètent doucement. Ils se laissent rassurer par celles-ci, en attendant de forger les leurs. Quand vous leur parlez de vos rêves, ils se donnent le droit de rêver. Lorsque vous les encouragez en relevant certaines de leurs actions ou attitudes, sachez qu’ils enregistrent très dynamiquement votre message. Et ce, même si vous ne voyez rien paraître sur leur visage. L’impact du rôle de parent est incroyablement important et unique.

Vous n’êtes pas parfaits

Vos enfants savent que vous n’êtes pas parfaits. Ils ne s’attendent d’ailleurs pas à ce que vous le soyez. Ils vous prennent tel que vous êtes, avec vos forces et vos limites. Le souhait fondamental de votre adolescent est d’obtenir votre écoute véritable, votre intérêt sincère. Même à travers certains conflits ou déceptions, vos jeunes parlent de vous et de leur famille avec fierté. Ils soulignent avec facilité les valeurs que vous leur avez transmises. Et aussi, les expériences personnelles que vous leur avez fait partager, votre présence à travers les moments importants de leur vie. Ils s’accrochent à tous les aspects positifs et constructifs de leur relation avec vous. Ils portent en eux une part importante de vous. Et ce, car ils vous admirent secrètement depuis l’enfance. À l’adolescence, vous êtes encore leur premier modèle. Sans doute ferez-vous toujours partie de leurs meilleurs modèles de référence. Alors, félicitations et bonne continuation!

Aider votre jeune face à son choix de carrière?

Si votre jeune du secondaire ou du collégial n’a pas encore identifié un choix de carrière, nous offrons des services de consultation au privé dans les Laurentides. Veuillez nous contacter pour plus de détails.

Pour aider votre jeune qui ne souhaite pas consulter un professionnel mais être guidé afin d’explorer à son rythme, nous avons développé la  trousse téléchargeable : Le choix de carrière en 4 étapes. Son engagement à travers les étapes de cette trousse lui permettra de fixer un choix de programme ou un choix de carrière de façon assurée.

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

Partager