Archives par mot-clé : jeune

choix de carrière

Comment aider son jeune à faire son choix de carrière au secondaire ?

choix de carrièreÀ 15 ou 16 ans, il peut être un véritable casse-tête de décider ce qu’on va faire de sa vie. Ainsi, la présence des parents dans ce cheminement peut s’avérer précieuse pour tout adolescent à la recherche de son choix de carrière au secondaire. Voici quelques pistes de réflexion pour vous aider à guider votre jeune vers un choix de carrière.

Observez et discutez

Prenez le temps de vous arrêter et d’observer votre jeune. Quels sont ses intérêts? Dans quelle matière a-t-il plus de facilité? Quelles sont ses forces, ses qualités? Quels sont ses rêves présentement et quels étaient ses rêves étant enfant «Quand je serai grand, je serai…»? Aussi, de quels sujets vous parle-t-il avec passion? Vous a-t-il déjà parlé de métiers qui l’intriguaient?

N’hésitez pas à ouvrir une discussion suite à vos observations. Posez des questions. Écoutez attentivement les réponses. Faites-lui part de vos observations et commentaires avec respect. Lancez des suggestions de pistes à explorer. Il s’agit d’une énorme décision à cet âge. La majorité des jeunes vont apprécier avoir la chance de discuter avec ses parents.

Procurez-lui un outil de décision

La trousse d’orientation à distance Le choix de carrière au secondaire en 4 étapes vous permet, comme parent, d’accompagner votre enfant s’il le souhaite. En parcourant quatre étapes incontournables, cet outil d’orientation permet d’identifier son profil d’intérêts, d’explorer des métiers possibles et de sélectionner des choix réalistes.

Une discussion ressentie

Partager avec vos enfants de vos propres erreurs face à votre choix de carrière. Ou encore, de vos regrets face à votre choix de carrière peut être intéressant. La vie professionnelle semble changer de génération en génération. Cependant, une discussion honnête et ressentie peut sensibiliser votre jeune face à son choix de carrière.

SON choix de carrière, pas le vôtre

Il s’agit ici peut-être de la partie difficile pour le parent : respecter le choix de son enfant. Il ne faut jamais oublier qu’il s’agit du choix de carrière de l’enfant et non de l’adulte. À moins qu’il ne s’agisse d’activités criminelles, il est recommandé d’encourager son jeune à faire un choix de carrière lié à ce qui le passionne. Bien entendu, on peut discuter des pour et des contre des intérêts professionnels de notre jeune. Et l’inviter à avoir une perspective globale du choix de carrière qu’il s’apprête à prendre.

De longues études, c’est payant ?

Plusieurs parents souhaitent que leurs enfants obtiennent un diplôme universitaire, car ils croient que ce sera assurément payant. Toutefois, il ne s’agit pas d’une certitude. Aller à l’université à reculons, ce n’est pas nécessairement agréable ni bénéfique.

Il faut savoir que certains métiers sans diplôme universitaire peuvent être payants. Par exemple, électricien, directeur commercial dans un concessionnaire automobile, grutier, plombier, massothérapeute, représentant des ventes, etc. Les avenues sont nombreuses.

Bien entendu, il faut un salaire minimum pour vivre, mais ce minimum diffère pour chacun. Si votre jeune est heureux avec la moitié de votre salaire, ce sera son choix! Vaux mieux une personne heureuse professionnellement, mais moins nantie, qu’un riche malheureux !

Je ne sais plus comment l’aider!

Découvrez notre trousse d’orientation à distance pour les jeunes du secondaire et du collégial : Le choix de carrière en 4 étapes.

orientation

Le défi d’orientation : guide du parent zen

orientation

Fixer un choix de carrière est sans contredit un défi d’orientation et une étape importante. Par contre, lorsqu’il s’agit d’un jeune, ce processus s’avère parfois une tâche délicate, surtout quand c’est son propre enfant.

Relever le défi d’orientation

Comment être présent et accompagner son enfant, sans intervenir à sa place? De quelle façon est-il possible de partager avec lui le fruit de notre propre parcours de vie tout en lui permettant de vivre ses propres expériences?  S’y prendre comment pour le guider sans lui imposer nos choix?

Voilà autant de questions auxquelles vous trouverez réponse et bien plus encore en explorant ce guide.  Il rassemble non pas une recette miracle. Mais une foule de trucs et de conseils tout simples qui vous permettront d’amorcer une réflexion. Aussi, apprendre à cheminer et devenir l’accompagnateur que vous désirez être pour votre enfant à travers ce défi d’orientation.

Écrit avec bienveillance envers ces moments d’incertitude et de questionnement inhérents au rôle de parent, le ton de cet ouvrage est frais. Il est aucunement moralisateur et empreint de tout l’amour et du respect de l’auteure envers ces jeunes grâce auxquels ce guide a pris forme.

En lien avec cet article, découvrez le billet de blogue de Marie-Sylvie Dionne sur le Huffington Post

16 ans et tout à fait indécise face à mes choix

 

Chère jeune moi,

Aujourd’hui, tu as reçu le formulaire d’inscription au cégep. C’est excitant et paniquant. Je le sais, on te demande d’être un adulte beaucoup trop vite. Faire un choix de carrière à 16 ans, voyons donc! Et tu as de bonnes notes en plus… On te dit que c’est excellent, car toutes les portes te sont ouvertes. Non, pour toi c’est la galère, car justement tous les choix sont possibles! Et si tu prenais la mauvaise décision?

Non, jeune moi! Faire le mauvais choix, ce n’est pas la fin du monde. En fait, c’est quoi un mauvais choix? Un choix où tu n’apprendrais rien, ni sur toi, ni sur le monde? Désolée, jeune moi, mais choisir un programme qui ne te correspond pas tout à fait, au cégep ou à l’université, ne risque pas de ruiner ta vie. Tu pourras toujours changer de voie en cours de route. Je sais, personne ne t’a dit ça. C’est pourtant ce que feront plusieurs de tes camarades. Et tu sais quoi? Ils n’auront aucun regret, car ils auront appris des tas de choses en cours de route. Leurs connaissances leur seront toujours utiles. Et mieux encore, chacun aura réussi à se connaître davantage. Si tu savais combien cela a de la valeur…

Personne ne te demande de faire un choix pour la vie. Alors, prends la voie de ton cœur, fais un choix au meilleur de tes connaissances sur toi-même et surtout, ne t’en fais pas trop. Rappelle-toi que ce n’est jamais le nom de la destination qui importe, mais tellement davantage chaque instant de ton voyage.

Bonne route à toi!

Voir notre démarche d’orientation en ligne Faire un choix de carrière en 4 étapes