Archives par mot-clé : MEIP

contes histoires MEIP

Les contes MEIP : des histoires pour mieux vivre les transitions

contes histoires MEIPTout comme les histoires fantastiques, les contes sont source de fascination. Leur morale laisse libre cours à l’interprétation et à l’appropriation par le lecteur ou l’auditeur. Les contes histoires MEIP sont des outils intéressants lors des transitions, dont la transition de carrière chez l’adulte. Issus de la Méthode entrepreneuriale d’insertion professionnelle, les contes de la MEIP ont pour objectif de susciter l’introspection. De façon naturelle, le lecteur tentera de faire des liens entre l’histoire racontée et sa propre histoire.

L’origine de ces contes : histoires de colonisateurs

Marie-Sylvie Dionne, l’auteure, nous livre 9 contes pour mieux vivre les transitions. A l’origine, ces contes ont été écrits pour le grand public. Plusieurs sont inspirés de métiers forts présents au temps de la Nouvelle France. L’ouvrage initial étant épuisé chez l’éditeur, ils ont été réédités en format PDF pour utilisations personnelles ou professionnelles.

J’utilise ces contes en tant que coach de carrière. À ce titre, il importe d’être attentif aux préoccupations des clients et d’observer le comportement associé à leurs perceptions. Si tel est aussi votre rôle, en parcourant le contenu de chaque conte, vous pourrez suggérer des lectures pertinentes, de sorte à  ce que vos clients puissent réfléchir à des éléments précis le concernant. Le conte agit comme un guide qui propose, plutôt que d’imposer une façon de voir les choses. En effet, le client se sent alors libre de ses choix et actions. Il aura même l’impression (et il n’aura pas tort) d’avoir trouvé lui-même la solution à son conflit.

La morale des histoires…

Puisque la morale des contes est interprétable, vous aurez sans doute compris qu’il ne s’agit là que d’exemples d’utilisation. En effet, il y a autant de parcours de lecture et d’associations que d’individus, car le conte rejoint chaque personne là où elle en a le plus besoin.

La petite chenille inquiète

Ce conte est intéressant chez une clientèle ayant un handicap physique. Aussi, il sera encore plus pertinent si le handicap est la conséquence d’un accident. Avec simplicité, l’histoire traite du lâcher-prise, de la confiance en la vie et est synonyme d’espoir.

La famille Faiseur de l’Île-aux-Oies

L’histoire aborde les thèmes de la persévérance, le dépassement de soi, la créativité, etc. Pour les personnes qui se sentent diminuées par leurs incapacités ou par leur manque d’expérience, cet ouvrage s’avère un outil intéressant pour ainsi briser les préjugés.

Plonge ici, pêche là

L’esprit entrepreneurial prend ici tout son sens. En effet, à partir d’un problème soulevé, le jeune garçon de l’histoire use de sa créativité pour en trouver la solution. Les thèmes abordés : créativité, invention, sens de l’organisation, gestion de temps, équilibre travail-famille, etc.

La chauve-souris et le chat

Le chat est ici un grand observateur. Caché sous les traits d’un représentant en assurances, il propose des services à sa proie tout en observant son comportement. Cependant, la chauve-souris est une consommatrice avertie. Bien sûr, elle observe de son côté les faiblesses de son prédateur. En résumé, il est possible de faire des liens avec la mise en marché de ses services, les intentions du client et l’approche à privilégier en contexte de recherche d’emploi, par exemple.

La fourmi et l’abeille 

Les valeurs et les besoins sont des éléments à prendre en considération lors des transitions de carrière. Besoin de reconnaissance, répartition des heures de travail, l’importance des loisirs sont des thèmes abordés dans ce conte. En comparant sa réalité à celle de l’abeille, la fourmi peut réfléchir à la sienne.

Le vieil indien et le pied noir

Un conte dans un conte, quelle idée géniale! Le vieil indien fait la morale à l’homme blanc en lui rappelant la fable de La cigale et la fourmi écrite par un membre de son propre peuple, Jean de La Fontaine. Aussi, il est intéressant de voir l’interprétation qu’en fait un membre d’une autre culture. De plus, cette histoire traite des valeurs culturelles et de l’ouverture d’esprit face à celles-ci.

La tordeuse d’épinette et la perdrix

L’individualisme a des effets pervers. Quand les membres d’un même groupe s’emparent d’un objectif, et plutôt que d’user de stratégie commune, se croient plus malins les uns que les autres, ils se désorganisent et enveniment le cours des histoires. Suite à cette lecture, il peut être intéressant de procéder à un exercice de comparaison entre les avantages et les inconvénients de l’individualiste.

Le bourreau de Charlesbourg

Travailler à contresens de ses valeurs, est-ce inévitable? Y a-t-il une vie après l’abolition d’un poste? La loyauté est-elle gage d’une sécurité d’emploi? Ce récit renferme plusieurs sujets. Le choix original des deux protagonistes pique la curiosité et nous incite à lire ce conte.

Les nomades qui ne voyageaient plus

La routine tue la créativité. L’adulte, par l’analyse de ses expériences vécues, oublie parfois les bienfaits de la spontanéité. La naïveté de l’enfant garde son esprit ouvert. Il vit avec fluidité son processus de créativité. Vivre positivement, attire une réalité positive! Et si nous nous rappelions que sortir des sentiers battus ouvre souvent la porte à de multiples possibilités…

ACCÉDEZ AUX CONTES MEIP

recherche d'emploi

Six attitudes à éviter face à la recherche d’ emploi

attitudes à éviterChez Parachute Carrière, nous utilisons la méthode entrepreneuriale d’insertion professionnelle (MEIP) en recherche d’emploi. Cette approche est fondée sur le développement d’une attitude fondamentale pour assurer son autonomie professionnelle, soit l’esprit d’entreprise. Pour illustrer certains de ses fondements, nous avons défini six attitudes et comportements à éviter. Ceci, pour la bonne raison qu’ils font tous échec à l’esprit d’entreprise. En effet, lorsqu’on souhaite avoir du succès dans sa recherche d’emploi, c’est-à-dire obtenir des résultats, il vaut mieux éviter les énergies improductives. 

Les six attitudes à éviter en période de recherche d’emploi :

1. L’attitude Petit Poucet

Aller remplir des demandes d’emploi d’une entreprise à une autre (pour ceux qui le font encore), sans même rencontrer la personne responsable du service où l’on souhaite intervenir.

2. L’attitude devinette

Acheminer votre CV en inscrivant « N’importe quoi », lorsqu’on demande d’indiquer pour quel emploi vous postulez. Ou encore, faire parvenir massivement son CV par courriel à des adresses « info@xyz.com » sans indiquer à quel titre vous offrez vos services.

3. L’attitude Y’en ont besoin partout

Acheminer votre CV un peu partout, par courriel, sans savoir si votre offre est pertinente avec les profils carrière de l’entreprise.

4. L’attitude 6/49

Remplir des demandes d’emplois (si vous le faites encore), acheminer votre CV de façon aléatoire en tant que candidature spontanée, puis attendre que le téléphone sonne.

5. L’attitude marathon

Consulter les rubriques, sites d’offres d’emploi ou autres et envoyer votre CV en même temps que 300 autres personnes qui postulent au même emploi.

6. L’attitude Y’en a pas de job!

Ne pas avoir de projet. En effet, si vous vous reconnaissez à travers cette famille d’attitudes, il est grand temps de joindre un groupe de recherche d’emploi. Ou encore, contacter un conseiller en développement de carrière ou un spécialiste de l’orientation. Bien sûr, un professionnel vous aidera à identifier un projet professionnel qui puisse avoir du sens à vos yeux. Lorsque vous aurez identifié celui-ci, croyez-moi, vous aurez le goût d’entreprendre. Votre esprit d’entreprise sera agréablement ravivée; tout comme votre moral, d’ailleurs.

Consultez la série recherche d’emploi Entreprendre pour obtenir des trousses d’auto-coaching vous permettant de développer votre esprit d’entreprise. En effet, ces documents vous feront cheminer, étape par étape. D’abord, on vous guidera vers la définition d’un projet mobilisant. Ensuite, on vous fera vivre, de façon enthousiaste, la réalisation de votre projet jusqu’à l’étape de l’entrevue et bien plus!

Choisir une orientation?

Si par ailleurs, vous souhaitez explorer des métiers ou nouveaux projets de carrière, nous vous invitons à découvrir nos deux trousses d’orientation. La première est destinée aux jeunes du secondaire ou du collégial: Le choix de carrière en 4 étapes. La seconde est destinée aux adultes qui souhaitent se réorienter : Se réorienter chez soi.  Dans les deux cas, vous devrez passer un test d’orientation. À l’aide d’une base de données, vous aurez accès aux métiers en lien avec votre profil. Vous serez ensuite guidé vers les étapes permettant de valider votre nouvelle orientation. Les deux trousses sont téléchargeables immédiatement.