Archives par mot-clé : orientation de carrière

inscription au cégep

As-tu fait un choix de carrière pour ton inscription au cégep ?

Orientation à distance

Pour remédier au problème des jeunes indécis à quelques mois ou semaines de l’inscription au cégep, nous avons élaboré une trousse d’orientation numérique totalement à distance :

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

  • Avec cet outil, tu passes un test pour identifier ton profil d’intérêts.
  • On t’invite ensuite à découvrir des métiers liés à ton profil à l’aide d’une base de données spécialisée.
  • Tu feras ensuite une sélection de métiers et découvrira leurs caractéristiques et tu auras accès aux programmes de formation associés à tes choix.
  • Enfin, tu pourras valider un choix de carrière ou de programme.

Offre de lancement : Enfin prêt pour ton inscription au cégep !

Les coûts d’une démarche d’orientation au privé coûtent en moyenne 600$. Notre outil d’orientation numérique, développée par des professionnels de l’orientation de carrière, est normalement de 89$ plus taxes.

Pour une période limitée, la trousse d’orientation au choix de carrière est offerte à 49$ plus taxes.

 

Aussitôt téléchargé, la trousse est dirigée vers ta boîte courriel personnelle.  Vérifie bien dans tes « indésirables », car parfois le fichier s’y retrouve, dépendamment des règles de ta messagerie. Rien de plus facile ensuite! Tu n’as qu’à suivre les 4 étapes pour fixer ton choix! Bienvenue à toi et sois enfin prêt pour le 1er mars!

Les services régionaux d’admission pour l’inscription au cégep

Bien sûr, une seule demande peut être adressée à chacun des trois services régionaux d’admission pour inscription au cégep. Or, on peut aussi déposer une inscription aux trois services. Il peut être intéressant parfois, dépendamment du programme, d’envisager un hébergement sur campus. Les collèges privés peuvent aussi être une alternative d’inscription là où les programmes sont les plus contingentés. Bien sûr, on doit alors assumer les frais de formation.

À la rescousse des parents inquiets

La date limite d’inscription au cégep est le 1er mars. Et nous recevons, chaque fois en dernière minute, une quantité impressionnante d’appels de parents. Bien sûr, ils souhaitent obtenir rendez-vous en orientation de carrière pour leurs jeunes. Et ce, dans les meilleurs délais afin de respecter la date limite pour le premier tour d’inscription au cégep.  Or, vu les délais associés aux rendez-vous et les limites de disponibilité des jeunes pour des consultations privées, c’est souvent impossible de répondre aux demandes. La trousse d’orientation pour un choix de carrière en 4 étapes est donc une alternative à considérer.

Bon choix de programme et bon parcours scolaire!

diplôme-sur-pile-de-livres

Les 4 avantages de réussir le test équivalence secondaire 5

Réussir les tensTENS est l’abréviation de Tests d’équivalence de niveau secondaire, communément appelé équivalence secondaire 5.   Sous forme d’examens, on évalue vos connaissances en français, mathématiques, anglais, sciences économiques, sciences humaines et sciences naturelles. En réussissant le test équivalence 5, vous obtenez une attestation d’équivalence niveau secondaire.  Cela se traduit par une reconnaissance que vous avez les connaissances générales de 5e secondaire. Plusieurs avantages s’offrent donc à vous :

Variété des postes convoités

Si vous avez consulté les offres d’emploi affichées sur Internet ou dans les journaux, vous avez probablement remarqué que les employeurs recherchent au moins une scolarité complétée de niveau secondaire. Au Québec, selon IMT en ligne, 31 professions sont accessibles avec un secondaire non complété. Avec une équivalence du secondaire, on passe de 31 professions à 121 !

Meilleure estime de soi grâce à une équivalence secondaire 5

J’ai moi-même été témoin d’une métamorphose de plusieurs clients qui ont réussi les tests équivalence secondaire 5. Pour augmenter l’estime de soi, il faut être fier de ce que l’on a accompli. Si on s’acharne sur ses échecs, on n’y arrive pas. La réussite des tests équivalence 5 est un élément déclencheur qui redonne confiance en ses capacités. L’expérience de vie à l’âge adulte est un avantage indéniable pour la réussite de ces examens. Ne comparez pas votre expérience de l’école secondaire à la passation de l’équivalence du secondaire. Ce n’est pas parce que vous avez complété un niveau de 1re secondaire que vous ne réussirez pas les test équivalence 5. L’apprentissage se fait différemment et est adapté aux adultes.

Accessibilité à certaines formations

L’obtention de l’Attestation d’une équivalence du secondaire ouvre des portes à certaines formations professionnelles et même collégiales. Les diplômes d’études professionnelles (DEP) exigent généralement un niveau de 3e et parfois de 4e secondaire complété. Avec une attestation équivalence 5 vous vous qualifiez. Il faut cependant vérifier s’il n’y a pas d’autres critères d’admission, comme un test de classement. Ou encore, des cours spécifiques du secondaire régulier. Certaines attestations de niveau collégial (AEC) acceptent l’attestation équivalence secondaire 5 et donnent accès à leur formation.

Mise à niveau des connaissances générales 

En réussissant les tests équivalence secondaire 5, vous aurez mis à niveau vos connaissances générales. Vous aurez une meilleure compréhension du monde qui vous entoure. De plus, vous serez en mesure d’en discuter grâce aux connaissances que vous aurez acquises.

Si vous êtes une personne curieuse, autonome et qui apprend rapidement, vous pouvez étudier par vous-même afin de vous préparer à la passation des tests. Il est toutefois très utile de connaitre quelles sont vos chances de réussir ces tests. Parachute Carrière rend désormais accessible son pré-test d’équivalence 5. En effet, ce pré-test vous permet de connaître vos forces et faiblesses. Et vous indique toutes les informations nécessaires pour bien préparer vos études et réussir vos tests.

TÉLÉCHARGEZ LE PRÉ-TEST

Pas encore de projet d’emploi?

Si vous souhaitez réorienter votre carrière, n’hésitez pas à vous procurer notre trousse : Se réorienter chez soi et à son rythme. Vous serez alors guidé vers un test d’orientation, puis vers des métiers liés à votre profil. Vous pourrez ensuite valider votre orientation grâce à des étapes qui ont fait leurs preuves.

SE RÉORIENTER CHEZ SOI À SON RYTHME

Si votre jeune du secondaire ou du collégial n’a pas encore identifié un choix de carrière, nous l’invitons à parcourir notre trousse: Le choix de carrière en 4 étapes. Son engagement à travers les étapes de cette trousse lui permettra de fixer un choix de programme ou un choix de carrière de façon assurée.

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

projet professionnel

L’importance d’avoir un projet professionnel

projetAvez-vous un véritable projet professionnel? La réponse à cette question peut vous conduire à la définition d’un projet professionnel source de motivation. Sans projet professionnel, impossible de bonifier sa carrière. Sans projet professionnel, impossible de structurer une recherche d’emploi. Avoir un projet, c’est mettre en place des actions significatives visant à le rendre concret !

Votre projet professionnel est en vous

On définit son projet professionnel à partir de soi, ses valeurs, ses intérêts, compétences et aptitudes. Plus un projet professionnel vous colle à la peau, plus il sera source de satisfaction durable. Alors, allez-y, dressez un portrait de vous-même! Vous serez surpris des pistes pouvant déboucher sur un emploi ou un domaine passionnant. C’est difficile pour vous de faire cet examen?  Pas de problème, procurez vous la trousse d’auto-coaching suivante :

Définir un projet professionnel

En effet, cette trousse vous permettra d’identifier un projet totalement aligné sur ce que vous êtes. On consacre un temps fou à choisir un véhicule automobile, car on compare les prix, les accessoires, les caractéristiques. On fait de même avec l’achat d’une maison. Très peu de gens investissent pareil temps et énergie pour le choix d’une carrière. Pourtant, cette dimension de notre vie occupe tellement de place!  Souvent, on accepte un emploi sans connaître le niveau de stress, les attentes. On ne questionne pas les valeurs de l’entreprise. Les conditions d’exercice du travail. En conséquence, tout projet professionnel calqué à ce que vous êtes vous offrira des années de satisfaction!

Vous réorienter complètement?

Peut-être songez vous depuis quelque temps à changer complètement d’emploi. Retourner aux études, peut-être?  Pour éviter de vous perdre dans les dédales des choix de carrière ou de programmes d’études, partez du bon pied avec la trousse de réorientation numérique Se réorienter. Cette trousse vous permettra de passer un test d’orientation et d’explorer des métiers et professions alignés sur vos intérêts professionnels. Vous serez ensuite guidé en fonction de vos valeurs et des caractéristiques que vous souhaitez retrouver dans votre prochain emploi.

SE RÉORIENTER

Vous êtes la seule et unique personne responsable de définir votre projet, de lui donner vie. C’est donc dire que vous êtes le principal réalisateur de votre succès, de votre réussite. Les comportements d’attente et de procrastination n’ont donc aucunement leur place dans la définition d’un projet professionnel gagnant.

Investir dans sa carrière, c’est investir en son potentiel

Ayez toujours en tête que le travail est une opportunité de s’engager, de grandir, d’apprendre, de se bâtir un réseau et de réaliser son potentiel.

Pour mettre toutes les chances de votre côté dans la belle aventure qu’est la recherche d’un emploi satisfaisant, il est donc important de débuter par la définition d’un projet qui nourrira votre intérêt à long terme. Plus il sera motivant et enrichissant, plus il vous permettra de vous épanouir. Qui sait combien de nouveaux projets le vôtre fera-t-il germer? En effet, tout projet significatif contient un potentiel infiniment créateur. Le plus difficile est parfois d’en fixer les limites!

Foncez droit vers un projet gagnant. Votre perception du travail s’en trouvera vite modifiée à jamais!

génie industriel

Une attestation d’études collégiales en génie industriel au cégep Ahuntsic

Le génie industriel se porte fort bien dans la région de Montréal. La demande pour les technologues et techniciens en génie industriel surpasse le nombre d’étudiants terminant leur formation. Pour cette raison, les perspectives d’emploi dans ce secteur sont classées « favorables ».

Les diplômés en génie industriel plus en demande que jamais

Le travail en milieu manufacturier n’est plus ce qu’il a été jadis. Les spécialistes en génie industriel sont recherchés en raison de la popularité des méthodes de production. Les entreprises ont besoin de personnes formées pour les assister dans l’amélioration continue. Et aussi, dans les opérations épurées (lean, juste-à-temps, planification et ordonnancement). Sans compter, le contrôle et l’assurance de la qualité, la logistique des entrepôts, les études d’aménagement des lieux de travail et la santé et la sécurité. C’est pour répondre aux besoins du marché du travail que l’AEC intensive « Génie industriel: optimisation des opérations » a été développée.

Répondre aux besoins de main d’œuvre spécialisée

Ce programme intensif de 900 heures s’adresse aux personnes qui ont un diplôme d’études secondaires ou une formation jugée suffisante. Il est offert en collaboration avec Emploi-Québec. Les candidats possédant un diplôme collégial ou universitaire relié à la production manufacturière auront priorité. Aussi, il sera nécessaire d’obtenir l’autorisation d’un agent ou d’une agente d’Emploi-Québec avant de déposer une demande d’admission.

Vous réorienter ou faire un choix de carrière associé à votre profil?

Vous souhaitez découvrir votre profil d’intérêts ou valider envers le génie industriel? Nous vous invitons à découvrir notre trousse d’orientation à distance. Celle-ci s’adresse aux étudiants du secondaire et du collégial à la recherche d’un programme d’études associé à leur profil : Le choix de carrière en 4 étapes.

Par ailleurs, si vous avez plus de 30 ans et songez à vous réorienter ou désirez explorer des choix de carrière à partir de votre domicile et à votre rythme, découvrez: Se réorienter chez soi.

réflexion sur ses compétences

Réflexion sur ses compétences

réflexion sur ses compétencesPrendre le temps d’identifier ses compétences permet de se reconnaître des capacités. Inévitablement, cette «reconnaissance» intervient favorablement sur notre estime personnelle et sur notre sentiment d’efficacité.

Quelles compétences vous reconnaissez-vous?

Je vous propose de reporter le résultat de votre réflexion sur papier, car les écrits restent… Et servent à plusieurs choses, entre autres à vous rappeler une bonne partie de la richesse qui vous habite.

Commençons par les compétences sociales développées à travers vos expériences professionnelles. Il peut s’agir de l’entregent, la courtoisie, l’esprit d’équipe, le sens du public, l’empathie, la diplomatie, la loyauté, etc.

Compétences associées aux différents savoirs

Passons aux compétences associées aux emplois que vous avez occupés jusqu’à maintenant. Par exemple, la facilité d’organisation, la capacité de planification, la facilité à établir des priorités, la capacité à mener plusieurs tâches de front, la capacité à gérer son temps, une bonne dextérité manuelle, etc.

  • Quelles compétences vos employeurs et collègues de travail vous reconnaissent-ils?
  • Lesquelles avez-vous développées en termes de savoir, de savoir-faire et de savoir-être?
  • Qu’avez-vous su développer au fil des années à travers chacun de vos intérêts personnels, engagements familiaux, sociaux, récréatifs?

En prenant cet exercice à cœur, tout en demeurant objectif dans votre réflexion, vous aurez vite fait de constater la richesse de votre expérience. En vous appropriant ces compétences, vous saurez les mettre en valeur et les exploiter à différentes fins. Par exemple, mettre à jour votre offre de service (CV marketing), vous préparer pour une entrevue, les utiliser dans une lettre de motivation, négocier votre salaire, un changement de poste ou une promotion. Dans un contexte tout à fait personnel, cet exercice vous permettra à coup sûr de revivifier votre estime personnelle.

Un aide-mémoire qui fait du bien

Surtout, n’oubliez pas de garder à portée de main le document sur lequel vous aurez énoncé vos compétences. Ça fait toujours du bien de se remémorer les bons aspects de sa personnalité. Et qui sait à quel moment vous pourriez être appelé à mettre vos compétences sur le tapis rouge !!

Pas encore de projet de carrière?

Si vous souhaitez réorienter votre carrière, n’hésitez pas à vous procurer notre trousse : Se réorienter chez soi et à son rythme. Vous serez alors guidé vers un test d’orientation, puis vers des métiers liés à votre profil. Vous pourrez ensuite valider votre orientation grâce à des étapes qui ont fait leurs preuves.

SE RÉORIENTER CHEZ SOI À SON RYTHME

Si votre jeune du secondaire ou du collégial n’a pas encore identifié un choix de carrière, nous l’invitons à parcourir notre trousse: Le choix de carrière en 4 étapes. Son engagement à travers les étapes de cette trousse lui permettra de fixer un choix de programme ou un choix de carrière de façon assurée.

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

jeune moi

16 ans et tout à fait indécise face à mes choix

Chère jeune moi,

Aujourd’hui, tu as reçu le formulaire d’inscription au cégep. C’est excitant et paniquant. Je le sais, on te demande d’être un adulte beaucoup trop vite. Faire un choix de carrière à 16 ans, voyons donc! Et tu as de bonnes notes en plus… On te dit que c’est excellent, car toutes les portes te sont ouvertes. Non, pour toi c’est la galère, car justement tous les choix sont possibles! Et si tu prenais la mauvaise décision?

Non, jeune moi! Faire le mauvais choix, ce n’est pas la fin du monde. En fait, c’est quoi un mauvais choix? Un choix où tu n’apprendrais rien, ni sur toi, ni sur le monde? Désolée, jeune moi, mais choisir un programme qui ne te correspond pas tout à fait, au cégep ou à l’université, ne risque pas de ruiner ta vie. Tu pourras toujours changer de voie en cours de route. Je sais, personne ne t’a dit ça. C’est pourtant ce que feront plusieurs de tes camarades. Et tu sais quoi? Ils n’auront aucun regret, car ils auront appris des tas de choses en cours de route. Leurs connaissances leur seront toujours utiles. Et mieux encore, chacun aura réussi à se connaître davantage. Si tu savais combien cela a de la valeur…

Personne ne te demande de faire un choix pour la vie. Alors, prends la voie de ton cœur, fais un choix au meilleur de tes connaissances sur toi-même et surtout, ne t’en fais pas trop. Rappelle-toi que ce n’est jamais le nom de la destination qui importe, mais tellement davantage chaque instant de ton voyage.

Bonne route à toi!

Pas encore de projet d’emploi?

Si vous souhaitez réorienter votre carrière, n’hésitez pas à vous procurer notre trousse : Se réorienter chez soi et à son rythme. Vous serez alors guidé vers un test d’orientation, puis vers des métiers liés à votre profil. Vous pourrez ensuite valider votre orientation grâce à des étapes qui ont fait leurs preuves.

SE RÉORIENTER CHEZ SOI À SON RYTHME

Si votre jeune du secondaire ou du collégial n’a pas encore identifié un choix de carrière, nous l’invitons à parcourir notre trousse: Le choix de carrière en 4 étapes. Son engagement à travers les étapes de cette trousse lui permettra de fixer un choix de programme ou un choix de carrière de façon assurée.

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

stages

Les stages qui ouvrent des portes

stagesAvant de se lancer dans une nouvelle carrière, il est important de vérifier si tous les aspects de ce métier nous conviennent. Lire une fiche qui décrit un métier en détail c’est bien, mais rien ne vaut les stages qui offrent la possibilité de se projeter dans un nouvel environnement de travail de manière concrète.

La préparation avant stage

Pour que le stage soit une expérience enrichissante, il est primordial de bien s’y préparer : identifier la durée du stage, la distance que nous sommes prêt à parcourir, les questions à poser et les objectifs à atteindre. Le lieu de stage idéal comporte un mentor disponible pour répondre à toutes nos questions. Ce mentor est généralement un employé passionné par son métier et qui se fera un plaisir de partager ses expériences entourant son travail.

Il existe plusieurs types de stages : rémunérés ou non, d’un jour (stage d’observation) ou de durée prolongée, obligatoires au cours d’une formation, ou volontaires en participant à un programme qui offre cette opportunité. Chacun comporte des avantages non négligeables. La prospection de stage se fait de la même façon que lorsque nous sommes à la recherche d’un emploi.

Le réseau de contacts

Le réseau de contacts est un moyen efficace d’obtenir un stage rapidement et selon nos besoins. Par exemple, si nous hésitons à suivre une formation pour devenir assistante en pharmacie, nous pouvons demander à notre pharmacien s’il y a une possibilité de faire un stage d’un jour au sein de son entreprise. Dans l’éventualité où ce n’est pas possible, on peut lui demander s’il connait d’autres pharmaciens que l’on pourrait approcher.

Il existe certains domaines où il est impossible de faire des stages. Dans ce cas, il ne faut pas baisser les bras. Plusieurs établissements scolaires offrent des journées élève d’un jour. Il est alors possible de poser plusieurs questions sur le domaine convoité. Prendre rendez-vous avec quelqu’un qui œuvre dans ce domaine et le questionner sur son métier peut aussi être une excellente idée. Si notre réseau de contacts est épuisé, il existe des sites internet qui affichent les stages disponibles (voir la liste en bas de page).

Les avantages des stages

Les stages offrent plusieurs avantages. Prenons l’exemple de quelqu’un qui hésite à suivre une formation de préposé aux bénéficiaires. Participer à un stage d’un jour lui permettra de prendre le pouls de l’emploi, rencontrer les patients et observer les soins prodigués.

Pour les finissants d’une formation, le stage permet de mettre en pratique les théories apprises.

Si le stage est d’une durée prolongée, il est aussi possible d’apprendre le jargon du métier et d’élargir son réseau de contacts dans le domaine. Ainsi, à l’ouverture d’un nouveau poste, l’employeur sera enclin à embaucher le ou la stagiaire qui démontre un intérêt et des aptitudes correspondant au profil recherché. Pour les gens plus éloignés du marché du travail, s’offrir l’opportunité de vivre cette expérience permet de se réhabituer à un horaire de travail, se sentir utile, sociabiliser et surtout briser le cercle vicieux : pas d’expérience; pas d’emploi, pas d’emploi; pas d’expérience. En somme, le stage permet de clarifier ses choix professionnels et augmente l’estime de soi.

Quelques conseils

Durant le stage, prenez des notes. Utilisez un carnet de bord et écrivez les questions à poser. Écrivez ensuite vos impressions et vos sentiments vécus en cours de stage. Posez plusieurs questions. Soyez curieux et tentez de vous faire connaître. Demandez des rétroactions à vos mentors. Si l’occasion se présente, n’ayez pas peur de participer aux tâches. Présentez-vous sous votre meilleur jour, comme si vous vous apprêtiez à débuter un nouvel emploi.

Liens vers des sites offrant des stages

Cybermentorat :

http://www.academos.qc.ca/

Projects abroad (stages internationaux):

http://www.projects-abroad.ca/fr/stages/?gclid=CLumrIvdxbUCFQZV4AodVn4A4w

Programme de stages internationaux pour les jeunes : Agence canadienne de développement international

http://www.acdi-cida.gc.ca/

Stages au sein d’organisations internationales gouvernementales :

http://www.mrifce.gouv.qc.ca/fr/stages

Programme de stages en sciences et technologie : Ressources naturelles Canada

http://www.rncan.gc.ca/carrieres/26

Placement en ligne / stages rémunérés :

http://placement.emploiquebec.net/mbe/ut/rechroffr/erechroffr.asp?CL=french

Pas encore de projet de carrière?

Si vous souhaitez réorienter votre carrière, n’hésitez pas à vous procurer notre trousse : Se réorienter chez soi et à son rythme. Vous serez alors guidé vers un test d’orientation, puis vers des métiers liés à votre profil. Vous pourrez ensuite valider votre orientation grâce à des étapes qui ont fait leurs preuves.

SE RÉORIENTER CHEZ SOI À SON RYTHME

Si votre jeune du secondaire ou du collégial n’a pas encore identifié un choix de carrière, nous l’invitons à parcourir notre trousse: Le choix de carrière en 4 étapes. Son engagement à travers les étapes de cette trousse lui permettra de fixer un choix de programme ou un choix de carrière de façon assurée.

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

attitudes

7 attitudes révélatrices de succès

attitudesIl arrive qu’une démarche de changement fonctionne pour un individu et non pour un autre. Certains vivent des réussites inespérées là où d’autres abandonnent ou échouent. En nous intéressant à ceux qui réussissent à atteindre leurs objectifs personnels et professionnels lors d’une période de transition, nous avons identifié sept attitudes menant au succès.

Des profils différents

Dans le cadre de notre travail, nous rencontrons une variété de personnes ayant besoin d’aide. Parfois, ils souhaitent explorer de nouveaux projets. Ou encore, ils ont besoin de se fixer de nouveaux objectifs. Tantôt, ils adhèrent à une démarche approfondie à travers laquelle ils chemineront pour plusieurs semaines. Toutes ces personnes possèdent des expériences de vie particulières. Elles proviennent de milieux socio-économiques variés. Et affichent des niveaux de scolarité très différents. Peu importe ces variables, certaines adopteront des attitudes proactives. Elles passeront à l’action et réussiront, tandis que d’autres démontreront des attitudes plus négatives, tourneront en rond ou abandonneront leurs projets.

Sept attitudes communes

Les individus qui réussissent leur démarche de transition adoptent généralement ces attitudes communes :

  1. Ils font preuve d’honnêteté envers eux-mêmes : ils sont capables de se regarder tels qu’ils sont afin de prendre conscience de leurs forces et faiblesses;
  2. s’approprient et valorisent leurs forces et leurs succès, si petits soient-ils;
  3. examinent leurs barrières et leurs limites personnelles avec courage, sans tenter de se justifier. Et choisissent consciemment de placer celles-ci derrière eux et ce, tout au long de la démarche de transition;
  4. sont prêts à adopter de nouveaux comportements ou de nouvelles attitudes et à mettre en place des stratégies concrètes qu’ils adoptent au quotidien;
  5. Malgré les écueils, ils persévèrent, car ils savent que si les efforts sont difficiles, abandonner l’est encore plus, compte tenu des répercussions;
  6. démontrent habituellement des attitudes positives face à la vie, face aux gens et face à eux-mêmes. Ces attitudes, ils les ont apprises et développées;
  7. sont généralement ouverts d’esprit et véritablement prêts à vivre un changement.

Dis-moi qui tu fréquentes

L’environnement social est un facteur important quand on entreprend un changement. Parfois, les gens de notre entourage aiment bien nous voir rester tel qu’ils nous connaissent. Ça les conforte dans leur « non-besoin » de changement ou leur « non-désir » de se remettre en question. Nos clients se font parfois dire des choses, tel : « T’as pas besoin d’un diplôme ou d’un projet pour réussir dans la vie! T’es correct comme tu es! Pourquoi t’en veux plus? C’est trop difficile. Tu vas lâcher, c’est sûr! »

Il est si facile d’échouer

Imaginez que vous faites de gros efforts pour réussir un examen. Il est à parier que vous vivrez au moins une phase difficile durant cette période. Si vous êtes entourés de gens qui influencent négativement votre énergie, vos attitudes en seront entachées et les risques d’abandon sont très présents. Il est donc sage de bien choisir les personnes à côtoyer durant les périodes de transition. C’est du moins ce que font les gens qui réussissent à atteindre leurs objectifs et à réussir leur transition :

  • Ils sont entourés d’aidants naturels : c’est-à-dire des amis ou des membres de leur famille qui adoptent des attitudes valorisant leur désir de changement en les encourageant et en soutenant leur réussite.
  • Mais, parfois, ils sont entourés d’oiseaux de malheur : dans un tel cas, ils font le choix conscient d’éviter tout contact avec ces derniers durant leur période de transition. Lorsque c’est impossible (imaginez un conjoint peu encourageant), ils transforment aussitôt les messages limitatifs par des phrases nourrissantes. Ils le font secrètement, en eux-mêmes, pour éviter les discussions inutiles et les risques de perturbations; puis passent à autre chose. Lorsque ces personnes réussissent, grâce à leur force intérieure et toute leur motivation, il n’est pas rare qu’elles refont complètement leur vie, loin des nids sombres…

Conditions optimales à une démarche

Lorsque nous ne mangeons pas à notre faim. Si notre foyer est instable ou si notre sécurité est menacée. Les chances sont minces pour que nous soyons capables de nous concentrer sur autre chose. Il en est de même pour une dépendance à l’alcool ou aux drogues. Les obstacles seront nombreux, car la dépendance prend généralement tout l’espace nécessaire au changement. Il importe donc de combler nos besoins fondamentaux avant d’entreprendre une démarche vers une échelle de besoins supérieurs. C’est-à-dire, vers les besoins d’accomplissement, de réalisation personnelle ou de développement de son potentiel.

Nourrir le désir

Quoi que vous décidiez d’entreprendre, faites en sorte que vos attitudes reflètent que votre désir à l’égard de ce projet est  plus grand que votre peur d’échouer. Et comme l’a souligné Mark Twain : « Dans 20 ans, tu seras plus déçu par les choses que tu n’auras pas faites que par celles que tu auras accomplies. Alors largue les amarres, sors du port, attrape les alizés par les voiles. Explore. Rêve. Découvre! » La fierté d’oser le changement, passer à l’action et sortir de sa zone de confort est, selon les commentaires de plusieurs personnes qui ont atteint leurs objectifs, le meilleur antidépresseur qui soit. N’hésitez pas à nourrir vos désirs et les laisser vous surprendre…

Vous souhaitez passer à l’action?

Vous songez à vous réorienter ou désirez explorer des choix de carrière à partir de votre domicile et à votre rythme, découvrez: Se réorienter chez soi.

Si vous avez moins de 30 ans, cette trousse d’orientation numérique pourra vous intéresser : Le choix de carrière en 4 étapes.

tests d'aptitudes

L’utilité des tests d’aptitudes en orientation de carrière

tests d'aptitudesIl peut s’avérer profitable d’utiliser des tests d’aptitudes dans certains contextes et sous certaines conditions. Si une personne veut terminer ses études secondaires et envisage de poursuivre au collégial, il peut être intéressant de s’assurer de ses aptitudes. Sans abaisser les espoirs, les tests sont utiles pour un conseiller qui veut bien aider son client. Les tests aident à recadrer les projets de façon réaliste. Par exemple, si un client désire obtenir un diplôme d’études collégiales en comptabilité, mais vit certaines craintes par rapport à sa réussite, le test peut le rassurer. Aussi, d’après les résultats, le conseiller peut lui proposer de commencer par un diplôme d’études professionnelles en comptabilité, qui serait plus accessible selon ses aptitudes.

Les tests d’aptitudes : des outils et non pas une vérité immuable

Évidemment, les tests d’aptitudes doivent être administrés dans des conditions contrôlées selon les normes du test lui-même. La passation demande de la concentration, du calme et un environnement propice. De plus, la personne qui le passe doit être bien disposée, sans quoi les résultats peuvent être biaisés. Il ne faut  pas voir les tests d’aptitudes comme des preuves immuables de nos capacités. Si, lors de la passation du test, vous êtes excessivement nerveux, il est possible que vos résultats en soient influencés. En conséquence, assurez-vous d’être à votre meilleur lors de la passation du test. De plus, soyez certain que la personne qui vous le fait compléter possède les qualifications requises. Et aussi, les compétences pour bien interpréter les résultats. L’administrateur du test doit prendre le temps de bien vous expliquer toutes les données importantes. Et de plus, s’assurer que vous partiez avec une bonne compréhension de l’interprétation qu’il a faite de vos résultats.

Gardez toujours en tête, que personne, ni aucun test, ne peut vous dire votre valeur et votre potentiel. Les tests peuvent vous éclairer et vous permettre de faire des choix judicieux. Or, l’être humain sait faire preuve d’un sens de l’adaptation. Ainsi, il est possible d’améliorer des points plus faibles avec une grande motivation et des efforts.

Croyez en vous, envisagez des projets réalistes et réalisables qui tiennent compte de vos capacités. Toutefois, ne donnez jamais tout le pouvoir aux tests de décider pour vous ce que vous devez faire dans la vie.

Pas encore de projet d’emploi?

Si vous souhaitez réorienter votre carrière, n’hésitez pas à vous procurer notre trousse : Se réorienter chez soi et à son rythme. Vous serez alors guidé vers un test d’orientation, puis vers des métiers liés à votre profil. Vous pourrez ensuite valider votre orientation grâce à des étapes qui ont fait leurs preuves.

SE RÉORIENTER CHEZ SOI À SON RYTHME

Si votre jeune du secondaire ou du collégial n’a pas encore identifié un choix de carrière, nous l’invitons à parcourir notre trousse: Le choix de carrière en 4 étapes. Son engagement à travers les étapes de cette trousse lui permettra de fixer un choix de programme ou un choix de carrière de façon assurée.

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

remise en question

Une remise en question à 30 ans

remise en questionOn a souvent l’impression qu’à 30 ans on devrait savoir ce que l’on veut et déjà être sur la bonne voie pour y parvenir. Toutefois, dans la vie, rien n’est jamais coulé dans le béton. On ne peut jamais être certain de la route que l’on choisit. Et celle-ci peut nous faire prendre plusieurs détours avant d’avoir le sentiment de s’accomplir véritablement. Une remise en question est parfois inévitable.

La remise en question dans la trentaine

Changement dans nos modes de vie, nouvelles valeurs, aptitudes et talents que l’on souhaite mettre de l’avant, insatisfaction au travail, échecs répétés, fatigue, etc. Ce sont là des facteurs qui nous poussent à une remise en question.

Vers 30 ans, la plupart des gens passent par une période de remise en question, tant personnelle que professionnelle : c’est ce qu’on appelle communément la « crise de la trentaine ». Ai-je fait les bons choix? Est-ce que je mène vraiment la vie que je veux? Suis-je passé à côté d’une opportunité intéressante en renonçant à tel projet? Comment atteindre mes objectifs? Évidemment, notre carrière suit les cycles tout à fait normaux du développement de la personne.

La trousse numérique de réorientation à distance Se réorienter chez soi, développée par des professionnels de l’orientation peut grandement éclairer toute remise en question. Lorsqu’on explore, on prend le temps de réfléchir à ses préférences, à son type de personnalité, à ses valeurs. On se permet d’établir des critères de satisfaction personnelle. Cela contribue grandement à prendre une décision éclairée pour la suite.

Étape par étape

Avant d’entreprendre des démarches afin de réorienter sa carrière et de tout chambouler sa vie, il est bon d’y aller étape par étape. Premièrement, commencez par vous interroger sur vos motivations profondes de ce changement de cap. Il ne faut pas agir sur un coup de tête puisque votre vie professionnelle influence l’ensemble de votre vie.

  • Pourquoi est-ce que je ressens ce besoin de changement?
  • Qu’est-ce qui ne me convient plus?
  • Quels sont les avantages et inconvénients de mon métier actuel?
  • Est-ce normal de faire une telle remise en question?

Réfléchissez au métier qui vous intéresse. Par exemple, vérifiez et analysez les possibilités offertes sur le marché. Est-ce un métier en demande? Quels sont les avantages et inconvénients de ce choix? Est-ce qu’il y a des possibilités d’avancement? Aussi, est-ce que je vais conserver le même niveau de salaire et de conditions de travail? Enfin, vous pouvez même contacter des gens qui font un métier qui vous intéresse afin de leur poser des questions.

Prenez le temps de bien réfléchir, de clarifier et de faire le point sur ce que vous voulez et ne voulez plus.  Une remise en question vaut la peine de prendre son temps.

  • Devrez-vous retourner sur les bancs d’école pour atteindre vos objectifs professionnels ou pouvez-vous y arriver avec les compétences que vous avez acquises?
  • Quelles sont les tâches qui vous rebutent et que vous ne souhaitez plus jamais faire et quelles sont celles que vous aimez particulièrement?

Laissez mijoter les idées un peu avant d’aller de l’avant. Lorsque vous serez en mesure de définir un projet clair, vous serez enfin prêt à passer à l’action.

Se faire aider pour éclaircir ses idées

Une réorientation professionnelle est une grosse étape dans une vie. On peut parfois se sentir dépassé par toutes les questions qui nous viennent en tête. Obtenir de l’aide pour éclairer le tout est parfois une excellente idée. Les conseillers d’orientation et les conseillers en développement de carrière sont là pour ça!

Une démarche d’orientation

Une telle démarche implique une évaluation complète de votre situation. Voir l’article « C’est quoi une démarche d’orientation? ». Certaines personnes préfèrent ne pas consulter et recherchent des alternatives. La trousse numérique d’orientation à distance Le choix de carrière en 4 étapes est une alternative intéressante pour les jeunes du secondaire et du collégial. Pour une réorientation de carrière, la trousse numérique Se réorienter chez soi offre une démarche structurée pour explorer de nouvelles avenues de carrières.

L’utilité d’un bilan de compétences

Un bilan de compétences permet d’évaluer ce que vous pourriez faire d’autre avec votre bagage d’expérience et de compétences.

Du coaching dans vos démarches

Tout dépendant du besoin, le conseiller peut vous donner de l’information sur un métier, un programme de formation. Aussi, il peut vous aider à résoudre des problèmes d’insatisfaction au travail. Enfin, il peut aussi vous aider à préparer un plan de recherche d’emploi, etc.

Il n’y a pas d’âge pour changer sa vie et être enfin heureux! Bonne réflexion!