Archives par mot-clé : orienteur

Service d’aide en transition de carrière

Le service de transition de carrière est offert par un employeur lors de la mise à pied d’un employé. Autrefois, on utilisait couramment le terme réaffectation. Le terme transition de carrière exprime plus clairement ce dont il s’agit. Les PME offrent ce service d’aide aux cadres, professionnels, personnel de bureau et aux employés de production. Ce service d’aide aux employés est offert en individuel, dans le cadre d’un comité de reclassement et lors de mises à pied collectives.

La pertinence d’un service privé

Les entreprises actuelles n’hésitent plus à offrir un service de transition de carrière lors d’une mise à pied. En effet, les gestionnaires en mesurent les bénéfices de part et d’autre. Pourquoi offrir un service d’accompagnement privé alors qu’une personne mise à pied peut recourir aux services d’Emploi-Québec? Un service privé met l’accent sur un programme personnalisé, encadré et rapide d’accès. C’est aussi une façon humaine de souligner et reconnaître le travail accompli au sein de l’entreprise par chaque personne mise à pied.

Plus que jamais, il est désormais important de préserver sa marque employeur intacte afin d’attirer de nouveaux talents. Pour un montant négligeable, retenir les services d’une firme spécialisée en transition de carrière fait souvent la différence dans le processus de mise à pied. Une personne à qui on offre un service clé en main, est une personne reconnaissante. En effet, chaque personne sait reconnaître qu’un tel geste est volontaire et précieux. Il permet une gestion rassurante de sa transition.

Volets couverts par un service de transition de carrière

Chez Parachute Carrière, le service de transition de carrière réfère à un accompagnement individualisé et adapté aux besoins de la personne. Le programme couvre tous les éléments de coaching en recherche d’emploi et d’orientation de carrière, si requis. Voici brièvement les volets abordés dans un tel processus :

  • Deuil de la perte d’emploi
  • Bilan professionnel
  • Élaboration de l’offre de service (CV marketing)
  • L’approche auprès des employeurs (plan d’action)
  • Identification d’une stratégie de démarches sur internet adaptée à l’objectif
  • Préparation aux entrevues
  • Coaching de soutien
  • Et souvent, l’ajout d’une démarche d’orientation en prévision d’un retour aux études

Les professionnels de la transition

Il est important de recourir à des services reconnus par des ordres professionnels. Les professionnels de Parachute Carrière sont membres de l’Ordre des conseillers d’orientation du Québec et de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés. Avec plus de 25 ans d’expérience au sein de comités de reclassement dans l’ensemble des secteurs d’activités économiques du Québec, nos professionnels savent faire la différence auprès des personnes mises à pied.

Implanter un comité de reclassement

Parachute Carrière offre aussi le service de transition de carrière pour un seul individu et lors d’un licenciement collectif consécutif à une fermeture ou une réorganisation d’entreprise. Dans ce contexte, nous proposons des formules adaptées. Nous pouvons implanter un comité de reclassement et en coordonner les services. Nos services sont reconnus depuis plus de 25 ans. Des références d’employeurs sont disponibles.

Pour information sur nos services de transition de carrière, contactez Sylvain Maher, crha au 514-236.0659 ou par courriel.

Partager

Répondre à la question :  Parlez-moi de vous

Point d'interrogation lumineux dans une main ouverte symbolisant la réponse à la question Parlez-moi de vous

Êtes-vous prêt?

Vous êtes nerveux… Assis dans la salle d’attente chez une employeur à qui vous souhaitez offrir vos services. On vient de vous nommer. Une personne se présente et vous invite gentiment à la suivre. Petite salle de réunion. Trois personnes devant vous. Rien pour baisser la tension. On vous sourit, l’entrevue commence. Après vous avoir demandé si le trajet n’était pas trop difficile, on ouvre la séance avec la formule classique : Parlez-moi de vous!

Première question et déjà le blanc total. Vous vous demandez quoi dire ou ne pas dire. Il faut répondre vite. Ils sont là, crayon à la main, carnet de notes à griffonner, regards vous fixant droit dans les yeux…

Questions discriminatoires en entrevue

Cette question d’entrevue pourrait sembler référer à votre vie privée.  Méfiez-vous. Au Québec, il est interdit par la loi de poser des questions pouvant s’avérer discriminatoires. Cette question n’en est pas une, mais certains candidats la perçoivent comme si l’employeur souhaitait vous connaître personnellement. Ce n’est pas le cas.

Misez sur un contenu professionnel

En fait, pour chaque question d’entrevue, y compris celle-ci, sous-entendez qu’on recherche un contenu d’ordre professionnel. Ainsi, pour vous aider, quand un employeur pose une question, ajoutez dans votre tête l’expression  Professionnellement parlant. Donc, parlez-moi de vous (professionnellement parlant).

Bien que l’employeur ait lu votre offre de service (CV), ne vous méprenez pas. Rares sont les employeurs ou recruteurs qui prennent le temps de la lire attentivement. Même si c’était le cas, rappelez-vous que l’offre de service sert à susciter l’intérêt de vous rencontrer en entrevue. Or, l’entrevue sert à promouvoir ce qui est inscrit sur votre document.

Répondre à la question Parlez-moi de vous

La question Parlez-moi de vous est l’occasion de décrire brièvement votre expérience de travail. Plus spécifiquement, votre parcours de carrière. Il vous faut démontrer en quoi ce poste est une suite logique à votre parcours. Ensuite, vous devez expliquer ce que vous avez à offrir en lien avec ce poste. Vous mettrez alors en valeur vos compétences pertinentes. Vous devez faire les liens entre vos expériences et les compétences attendues pour cet emploi. En mettant vos compétences en premier plan, vous inspirerez la confiance.

Concision avant tout

Soyez bref et concis. N’oubliez pas que l’entrevue ne fait que commencer. En dévoilant les détails dès le début, vous serez piégé. Vous aurez de la difficulté à ne pas répéter ce qui a déjà été dit. Cela demande une certaine pratique.

Préparez-vous en écrivant votre réponse. Dressez un court résumé, pas un discours. Ensuite, vous pouvez vous pratiquer avec une personne de confiance qui tiendra le rôle de l’employeur. Si ce n’est pas possible ou si cela vous gêne, enregistrez-vous. Tant que vous ne serez pas satisfait de votre réponse, recommencez! Vous deviendrez vite excellent et prêt pour répondre à cette question en toute confiance.

Des outils pour bien se préparer

Pour mieux préparer votre prochaine entrevue, découvrez nos fiches téléchargeables 50 Questions d’entrevue. Vous aurez là tout ce qu’il vous faut pour rendre vos entrevues efficaces et vous donner confiance.

Questions d'entrevue - Les fiches à imprimer

Réorientation de carrière par soi-même

La trousse d’orientation par soi-même : Se réorienter permet une réorientation à son rythme, dans le confort de son domicile.  Découvrez des carrières orientées sur votre profil d’intérêts, sur vos valeurs et sur vos critères de satisfaction personnelle.

La trousse d’auto-coaching : Le choix de carrière permet d’identifier des projets d’avenir orientés sur ses intérêts personnels.

Partager
inscription au cégep

As-tu fait un choix de carrière pour ton inscription au cégep ?

Orientation à distance

Les jeunes n’ont pas tous accès à un orienteur.  Pour remédier au problème des jeunes indécis à quelques mois ou semaines de l’inscription au cégep, nous avons élaboré une trousse d’orientation numérique totalement à distance :

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

  • Avec cet outil, tu passes un test pour identifier ton profil d’intérêts.
  • On t’invite ensuite à découvrir des métiers liés à ton profil à l’aide d’une base de données spécialisée.
  • Tu feras ensuite une sélection de métiers et découvrira leurs caractéristiques et tu auras accès aux programmes de formation associés à tes choix.
  • Enfin, tu pourras valider un choix de carrière ou de programme.

Enfin prêt pour ton inscription au cégep !

Aussitôt téléchargé, la trousse est dirigée vers ta boîte courriel personnelle.  Vérifie bien dans tes « indésirables », car parfois le fichier s’y retrouve, dépendamment des règles de ta messagerie. Rien de plus facile ensuite! Tu n’as qu’à suivre les 4 étapes pour fixer ton choix! Bienvenue à toi et sois enfin prêt pour le 1er mars!

Les services régionaux d’admission pour l’inscription au cégep

Bien sûr, une seule demande peut être adressée à chacun des trois services régionaux d’admission pour inscription au cégep. Or, on peut aussi déposer une inscription aux trois services. Il peut être intéressant parfois, dépendamment du programme, d’envisager un hébergement sur campus. Les collèges privés peuvent aussi être une alternative d’inscription là où les programmes sont les plus contingentés. Bien sûr, on doit alors assumer les frais de formation.

À la rescousse des parents inquiets

La date limite d’inscription au cégep est le 1er mars. Et nous recevons, chaque fois en dernière minute, une quantité impressionnante d’appels de parents. Bien sûr, ils souhaitent obtenir rendez-vous en orientation de carrière pour leurs jeunes. Et ce, dans les meilleurs délais afin de respecter la date limite pour le premier tour d’inscription au cégep.  Or, vu les délais associés aux rendez-vous et les limites de disponibilité des jeunes pour des consultations privées, c’est souvent impossible de répondre aux demandes. La trousse d’orientation pour un choix de carrière en 4 étapes est donc une alternative à considérer.

Services d’orienteurs en présentiel dans les Laurentides

Si vous habitez les Laurentides, nous offrons des services de consultation en présentiel. Veuillez nous contacter au 450 492-5050 ou par courriel pour plus de détails.

Bon choix de programme et bon parcours scolaire!

Partager
Choix de programme

Pour identifier son choix de programme de formation à temps !

Choix de coursPour faire un choix de programme qui répond à votre profil, il est important d’être proactif et investir du temps à explorer les possibilités qui s’offrent à vous. En effet, un choix de programme fait à l’aveuglette peut rapidement devenir une source de démotivation. Et même, de décrochage.

Si le besoin se fait sentir d’être accompagné par un coach en orientation ou en gestion de carrière, il faut s’y prendre à l’avance, car une démarche incluent plusieurs rencontres, et  exige temps et énergie.

Une trousse d’orientation numérique comme alternative à des consultations

Le coach, aussi compétent et expérimenté soit-il, n’est pas un devin ni une cartomancienne. Son rôle est d’aider la personne à mieux se connaître. Et bien sûr, à  explorer le marché du travail. Le coach fournira les outils pour faire un choix de programme éclairé. Si vous manquez de temps pour faire une démarche complète en compagnie d’un coach de carrière, sans doute qu’une démarche à distance peut vous aider. La trousse d’orientation numérique : Le choix de carrière en 4 étapes est une bonne alternative.

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

Les questions à se poser pour faire son choix de programme

  1. Est-ce un choix de programme réfléchi, pour lequel j’ai obtenu les informations requises (débouchés, salaires, conditions de travail, etc.)?
  2. Est-ce que j’ai discuté avec une personne qui occupe le métier visé ou qui a complété le programme?
  3. Ai-je recouru aux services d’Academos?

Il s’agit d’un choix important, qui mérite qu’on s’y attarde. Il y a tant d’établissements scolaires, de programmes, populaires ou méconnus, de nouvelles opportunités qui apparaissent chaque année! Un choix de programme comporte de nombreux défis : choisir en fonction de soi, de sa personnalité, ses valeurs, intérêts. Il importe de s’assurer d’avoir les bonnes informations sur les perspectives d’emplois et sur la réalité du marché du travail.

Si la prise de décision s’avère claire et facile pour certains, elle peut être source d’insécurité, de stress et même d’anxiété pour bien d’autres! Il ne faut pas se sentir gêné d’avoir envie ou besoin d’être accompagné. Chaque individu étant unique, les différents défis rencontrés au cours d’une vie ne comporteront pas tous le même niveau de difficulté.

Les services d’orientation de carrière au privé en présentiel sont offerts exclusivement dans les Laurentides.  Contactez nous par courriel ou au 450.492.5050.

Partager
panneau-de-signalisation-affichant-le-mot-orientation

Orienteur ou conseiller d’orientation : pourquoi en rencontrer un?

conseiller d'orientationLe rôle d’un orienteur – conseiller d’orientation

Un conseiller d’orientation ou orienteur a pour mission d’aider des personnes à définir un cheminement scolaire ou professionnel réaliste et réalisable. Il les aide dans leurs démarches en élaborant et utilisant différents moyens :

  • entrevues individuelles ou de groupe
  • tests psychométriques (tests de personnalité, tests d’évaluation des aptitudes, tests d’évaluation des intérêts, etc.)
  • méthodes de recherche d’emploi
  • et du coaching visant à cerner une voie professionnelle convenable.

Les champs d’expertise d’un orienteur

On croit que les services des orienteur ou conseiller d’orientation sont exclusivement réservés aux problématiques relatives à l’orientation. Le parcours d’une carrière peut engendrer de nombreux questionnements. Aussi, un besoin de retrouver ses repères professionnels, de faire le point. Ces remises en question peuvent entraîner des impacts importants sur le fonctionnement de l’individu et à la maison.

Indécision face à un choix de carrière

  • Un individu vivant des indécisions et remises en question relatives au choix de carrière. De plus, il peut uniquement avoir besoin de quelques informations et éclaircissements sur le choix d’une formation vers un métier. Finalement, d’autres auront besoin d’interventions approfondies et des exercices de connaissance de soi.

Employabilité

  • Des personnes ayant de la difficulté à conserver un emploi ou à s’insérer sur le marché du travail. En effet, une démarche peut permettre d’améliorer ses chances d’être embauché. Ou encore, de conserver un emploi en identifiant les problématiques liées à son insertion professionnelle.

Réorienter sa carrière

  • Redéfinir son parcours professionnel en choisissant de se réorienter. D’autres peuvent y être contraints suite à des limitations physiques. Les personnes qui souhaitent explorer des projets de réorientation peuvent aussi le faire à leur rythme et à partir de leur domicile. La trousse d’orientation personnelle Se réorienter, développée par des conseillers d’orientation est un outil précieux. Nos services de consultation au privé sont offerts exclusivement dans les Laurentides. Contactez-nous par courriel à info@paragrh.com ou par téléphone au 450 492-5050. Un conseiller d’orientation vous contactera rapidement.

Explorer de nouvelles avenues

  • Des travailleurs désirant connaitre de nouvelles perspectives de carrière peuvent recevoir les services d’un conseiller d’orientation. Un bilan de compétences s’avère une alternative intéressante. De plus, cela vise à prendre conscience du bagage de l’individu afin de s’en servir pour mieux avancer.

Nouveau projet à la retraite

  • Les retraités et futurs retraités consultent les conseillers d’orientation. Cette étape s’avère être un grand changement dans leur vie. Cela demande une planification rigoureuse des années à venir.

Se réorienter à partir de son domicile?

Nos conseillers offrent des services conseils d’orientation à distance. Il suffit de nous communiquer vos nom et numéro de téléphone pour plus de détails info@paragrh.com. Un conseiller vous contactera rapidement.

Vous songez à vous réorienter par vous-même et explorer des choix de carrière à partir de votre domicile et à votre rythme? Découvrez la trousse : Se réorienter chez soi.

Les jeunes face à un choix de carrière au secondaire ou au collégial s’intéresseront aussi à notre trousse d’orientation par soi-même : Le choix de carrière en 4 étapes.

Partager
choix de carrière

Comment aider son jeune à faire son choix de carrière au secondaire ?

choix de carrière au secondaireÀ 15 ou 16 ans, il peut être un véritable casse-tête de décider ce qu’on va faire de sa vie. Ainsi, la présence des parents dans ce cheminement peut s’avérer précieuse pour tout adolescent à la recherche de son choix de carrière au secondaire. Voici quelques pistes de réflexion pour vous aider à guider votre jeune vers un choix de carrière.

Observez et discutez

Prenez le temps de vous arrêter et d’observer votre jeune. Quels sont ses intérêts? Dans quelle matière a-t-il plus de facilité? Quelles sont ses forces, ses qualités? Quels sont ses rêves présentement et quels étaient ses rêves étant enfant «Quand je serai grand, je serai…»? Aussi, de quels sujets vous parle-t-il avec passion? Vous a-t-il déjà parlé de métiers qui l’intriguaient?

N’hésitez pas à ouvrir une discussion suite à vos observations. Posez des questions. Écoutez attentivement les réponses. Faites-lui part de vos observations et commentaires avec respect. Lancez des suggestions de pistes à explorer. Il s’agit d’une énorme décision à cet âge. La majorité des jeunes vont apprécier avoir la chance de discuter avec ses parents.

Procurez-lui un outil de décision

La trousse d’orientation à distance Le choix de carrière au secondaire en 4 étapes vous permet, comme parent, d’accompagner votre enfant s’il le souhaite. En parcourant quatre étapes incontournables, cet outil d’orientation permet d’identifier son profil d’intérêts, d’explorer des métiers possibles et de sélectionner des choix réalistes.

LE CHOIX DE CARRIÈRE EN 4 ÉTAPES

Une discussion ressentie

Partager avec vos enfants de vos propres erreurs face à votre choix de carrière. Ou encore, de vos regrets face à votre choix de carrière peut être intéressant. La vie professionnelle semble changer de génération en génération. Cependant, une discussion honnête et ressentie peut sensibiliser votre jeune face à son choix de carrière.

SON choix de carrière, pas le vôtre

Il s’agit ici peut-être de la partie difficile pour le parent : respecter le choix de son enfant. Il ne faut jamais oublier qu’il s’agit du choix de carrière de l’enfant et non de l’adulte. À moins qu’il ne s’agisse d’activités criminelles, il est recommandé d’encourager son jeune à faire un choix de carrière lié à ce qui le passionne. Bien entendu, on peut discuter des pour et des contre des intérêts professionnels de notre jeune. Et l’inviter à avoir une perspective globale du choix de carrière qu’il s’apprête à prendre.

De longues études, c’est payant ?

Plusieurs parents souhaitent que leurs enfants obtiennent un diplôme universitaire, car ils croient que ce sera assurément payant. Toutefois, il ne s’agit pas d’une certitude. Aller à l’université à reculons, ce n’est pas nécessairement agréable ni bénéfique.

Il faut savoir que certains métiers sans diplôme universitaire peuvent être payants. Par exemple, électricien, directeur commercial dans un concessionnaire automobile, grutier, plombier, massothérapeute, représentant des ventes, etc. Les avenues sont nombreuses.

Bien entendu, il faut un salaire minimum pour vivre, mais ce minimum diffère pour chacun. Si votre jeune est heureux avec la moitié de votre salaire, ce sera son choix! Vaux mieux une personne heureuse professionnellement, mais moins nantie, qu’un riche malheureux !

Je ne sais plus comment l’aider!

Découvrez notre trousse d’orientation à distance pour les jeunes du secondaire et du collégial : Le choix de carrière en 4 étapes.

CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

Partager
remise en question

Une remise en question à 30 ans

remise en questionOn a souvent l’impression qu’à 30 ans on devrait savoir ce que l’on veut et déjà être sur la bonne voie pour y parvenir. Toutefois, dans la vie, rien n’est jamais coulé dans le béton. On ne peut jamais être certain de la route que l’on choisit. Et celle-ci peut nous faire prendre plusieurs détours avant d’avoir le sentiment de s’accomplir véritablement. Une remise en question est parfois inévitable.

La remise en question dans la trentaine

Changement dans nos modes de vie, nouvelles valeurs, aptitudes et talents que l’on souhaite mettre de l’avant, insatisfaction au travail, échecs répétés, fatigue, etc. Ce sont là des facteurs qui nous poussent à une remise en question.

Vers 30 ans, la plupart des gens passent par une période de remise en question, tant personnelle que professionnelle : c’est ce qu’on appelle communément la « crise de la trentaine ». Ai-je fait les bons choix? Est-ce que je mène vraiment la vie que je veux? Suis-je passé à côté d’une opportunité intéressante en renonçant à tel projet? Comment atteindre mes objectifs? Évidemment, notre carrière suit les cycles tout à fait normaux du développement de la personne.

La trousse numérique de réorientation à distance Se réorienter chez soi, développée par des professionnels de l’orientation peut grandement éclairer toute remise en question. Lorsqu’on explore, on prend le temps de réfléchir à ses préférences, à son type de personnalité, à ses valeurs. On se permet d’établir des critères de satisfaction personnelle. Cela contribue grandement à prendre une décision éclairée pour la suite.

Étape par étape

Avant d’entreprendre des démarches afin de réorienter sa carrière et de tout chambouler sa vie, il est bon d’y aller étape par étape. Premièrement, commencez par vous interroger sur vos motivations profondes de ce changement de cap. Il ne faut pas agir sur un coup de tête puisque votre vie professionnelle influence l’ensemble de votre vie.

  • Pourquoi est-ce que je ressens ce besoin de changement?
  • Qu’est-ce qui ne me convient plus?
  • Quels sont les avantages et inconvénients de mon métier actuel?
  • Est-ce normal de faire une telle remise en question?

Réfléchissez au métier qui vous intéresse. Par exemple, vérifiez et analysez les possibilités offertes sur le marché. Est-ce un métier en demande? Quels sont les avantages et inconvénients de ce choix? Est-ce qu’il y a des possibilités d’avancement? Aussi, est-ce que je vais conserver le même niveau de salaire et de conditions de travail? Enfin, vous pouvez même contacter des gens qui font un métier qui vous intéresse afin de leur poser des questions.

Prenez le temps de bien réfléchir, de clarifier et de faire le point sur ce que vous voulez et ne voulez plus.  Une remise en question vaut la peine de prendre son temps.

  • Devrez-vous retourner sur les bancs d’école pour atteindre vos objectifs professionnels ou pouvez-vous y arriver avec les compétences que vous avez acquises?
  • Quelles sont les tâches qui vous rebutent et que vous ne souhaitez plus jamais faire et quelles sont celles que vous aimez particulièrement?

Laissez mijoter les idées un peu avant d’aller de l’avant. Lorsque vous serez en mesure de définir un projet clair, vous serez enfin prêt à passer à l’action.

Se faire aider pour éclaircir ses idées

Une réorientation professionnelle est une grosse étape dans une vie. On peut parfois se sentir dépassé par toutes les questions qui nous viennent en tête. Obtenir de l’aide pour éclairer le tout est parfois une excellente idée. Les conseillers d’orientation et les conseillers en développement de carrière sont là pour ça!

Une démarche d’orientation

Une telle démarche implique une évaluation complète de votre situation. Voir l’article « C’est quoi une démarche d’orientation? ». Certaines personnes préfèrent ne pas consulter et recherchent des alternatives. La trousse numérique d’orientation à distance Le choix de carrière en 4 étapes est une alternative intéressante pour les jeunes du secondaire et du collégial. Pour une réorientation de carrière, la trousse numérique Se réorienter chez soi offre une démarche structurée pour explorer de nouvelles avenues de carrières.

L’utilité d’un bilan de compétences

Un bilan de compétences permet d’évaluer ce que vous pourriez faire d’autre avec votre bagage d’expérience et de compétences.

Du coaching dans vos démarches

Tout dépendant du besoin, le conseiller peut vous donner de l’information sur un métier, un programme de formation. Aussi, il peut vous aider à résoudre des problèmes d’insatisfaction au travail. Enfin, il peut aussi vous aider à préparer un plan de recherche d’emploi, etc.

Il n’y a pas d’âge pour changer sa vie et être enfin heureux! Bonne réflexion!

Partager

Les enjeux d’un retour aux études

retour aux étudesUn retour aux études représente un gros défi. Et cela, peu importe où nous en sommes rendus dans notre cheminement professionnel, notre âge ou notre niveau de scolarité. Certes, il s’agit d’un investissement, mais cela signifie aussi qu’il faudra faire certains compromis. Explorons davantage les avantages et défis reliés à la décision de faire un retour aux études.

Pourquoi faire un retour aux études?

Il y a plusieurs bonnes raisons de faire un retour aux études. Soit, pour se perfectionner au niveau de nos interventions, augmenter simplement notre savoir, effectuer un changement de domaine, satisfaire à des exigences du marché du travail ou d’un poste précis, etc.  Plusieurs personnes qui perdent leur emploi se retrouvent confrontées à la dure réalité de la difficulté à se trouver un emploi par manque de diplôme.

En 2016, les emplois ne demandant pas au minimum un diplôme d’études secondaires sont rares. Donc, un retour aux études est vraiment une bonne idée. Si on termine ses études secondaires, ou à tout le moins, obtenir une équivalence de 5e secondaire (TENS), c’est déjà excellent. Cela permet d’avoir accès à des opportunités d’emplois ou se qualifier à des attestations d’études collégiales (AEC). D’autres veulent se perfectionner au niveau de leur travail. Ils vont aller suivre des formations d’appoint ou des cours spécialisés dans leur domaine. Soit, des cours privés offerts par des professionnels du milieu. Soit un retour au cégep ou à l’université, un ajout d’un microprogramme. Ou encore, l’inscription à un certificat, par exemple.

Passez un pré-test pour évaluer vos chances de réussir les Tests d’équivalence de secondaire 5

Si vous êtes une personne curieuse, autonome et qui apprend rapidement, vous pouvez étudier par vous-même afin de vous préparer à la passation des tests. Il est toutefois très utile de connaitre quelles sont vos chances de réussir ces tests. Parachute Carrière rend désormais accessible son pré-test d’équivalence 5. En effet, ce pré-test vous permet de connaître vos forces et faiblesses. Et vous indique toutes les informations nécessaires pour bien préparer vos études et réussir vos tests.

TÉLÉCHARGEZ LE PRÉ-TEST

Faire un choix de métier nécessitant un retour aux études

Si vous souhaitez explorer des métiers ou professions qui conviennent à votre profil d’intérêts et à vos caractéristiques personnelles, découvrez notre trousse d’orientation autonome, une démarche d’orientation que vous pouvez réaliser chez vous, à votre rythme: Se réorienter chez soi.

Un choix reconnaissant

De plus en plus d’employeurs reconnaissent la scolarité de leurs employés et s’y réfèrent pour déterminer les échelles salariales. Concrètement, un retour aux études pourrait fort bien se traduire par une augmentation salariale ou par l’accès à une promotion dans l’entreprise. Même si vous avez quitté les études depuis longtemps et que vous ayez peur de vous y remettre (ce qui est normal), il vous faut croire en vos moyens. Il est possible de réussir ses études, même après une longue absence.

Les défis à surmonter

Certes, comme adulte, faire un retour aux études représente son lot de défis. Voici quelques points auxquels réfléchir lorsqu’un retour aux études nous trotte dans la tête.  Planifier les moments pour les cours et pour étudier au cours de la semaine. Entre les obligations familiales, les activités, le travail (si vous décidez de continuer à travailler ne même temps), et tout le reste qui remplit votre quotidien, il peut parfois être un vrai casse-tête de trouver le temps de mettre ses études à l’horaire.  Il est aussi fortement suggéré de prévoir des moments où les personnes susceptibles de nuire à votre concentration (les autres membres de la famille, par exemple) sont absentes de la maison. Vous aurez, du moins au début, besoin de beaucoup de concentration pour réaliser vos travaux scolaires.

Étudier en travaillant

Si vous décidez de rester sur le marché du travail en même temps que de faire un retour aux études, allez-y progressivement avec les études. Des études à temps partiel vous permettront d’avoir plus de temps pour gérer vos obligations professionnelles et personnelles, vous essouffleront moins et augmenteront vos chances de réussite.

Étudier sans travailler

Si vous décidez de ne pas travailler ou de diminuer vos heures de travail en même temps que vous effectuez votre retour aux études, il faudra revoir votre budget, car vous aurez moins de revenus. Votre train de vie sera donc modifié. Il faudra considérer les frais de scolarité, probablement prévoir l’achat d’équipement (ordinateur, tablette, etc.) ou l’aménagement d’un lieu d’études dans votre domicile, surtout si vous décidez d’étudier à distance (façon de faire de plus en plus populaire). Il est bien d’avoir un bureau, idéalement fermé, réservé à vos études et vos travaux. Donc, prévoyez le tout.

Aide financière

Un retour aux études, ça coûte cher! Si votre désir est fort, mais les moyens financiers vous manquent, sachez qu’il existe les prêts et bourses. Il serait triste de s’empêcher de faire un retour aux études pour une raison pécuniaire. Il existe plusieurs simulateurs web pouvant vous aider à faire les calculs nécessaires. Vous pouvez aussi vous informer directement auprès de l’établissement scolaire que vous souhaitez fréquenter.  Ils seront en mesure de vous informer sur les procédures à suivre pour faire votre demande. Vous pourriez aussi voir les possibilités avec votre institution financière.

Des avantages indéniables

Ce qu’il faut garder en tête, c’est que le retour aux études n’est pas une chose facile. Ça se planifie, ça se prévoit, ça s’organise, ça comporte des risques, c’est exigeant, mais ça peut vous apporter son lot d’avantages comme : un nouvel emploi, l’augmentation de vos connaissances générales, une promotion, des outils supplémentaires dans votre travail, une augmentation salariale, un changement de carrière, etc.  L’effort en vaut donc fort probablement la chandelle!

Si vous souhaitez vous réorienter chez vous et à votre rythme à l’aide d’une démarche structurée, découvrez notre trousse d’orientation : Se réorienter à distance, à son rythme.

SE RÉORIENTER SANS COACH

Partager
été

15 emplois d’été stimulants!

emplois d'étéL’été arrive à grand pas! Pour la majorité des étudiants, cela signifie qu’il est temps de penser à des emplois d’été qu’on pourrait occuper pendant la belle saison.

Voici 15 suggestions d’emplois d’été stimulants

1. Gardien(ne) d’enfants

Vous aimez les enfants et pouvoir leur donner de l’attention? Contrairement au moniteur de camp d’été qui est responsable d’une douzaine d’enfants en moyenne, être gardien(ne) d’enfants permet de se consacrer au divertissement d’un à 6 enfants à la fois. Finalement, cet emploi d’été vous permettra de retomber en enfance en bricolant, en chantant et en inventant des mondes imaginaires avec eux.

2. Commis de plancher

Vous aimez quand les journées passent vite? Dans un commerce, que ce soit dans une épicerie, une pharmacie ou un magasin à rayons, il y a toujours quelque chose à faire. Il faut être vaillant et fort physiquement. Ceci, car vous pourriez devoir soulever des charges. Aussi, vous devez aussi avoir un bon sens de l’esthétique pour mettre en valeur les produits sur les étagères.

3. Caissier(ère)

Travailler à l’air climatisé, être en contact avec le public, manipuler de l’argent, voici un aperçu des avantages de cet emploi d’été. Aussi, il faut être à l’affût des nouveaux produits, connaître les rabais en cours et offrir notre plus beau sourire à chaque client.

4. Vendeur(se)

La vente : un classique des emplois étudiants. Trouvez une boutique ou un magasin qui offre des produits ou services qui vous inspirent et foncez! De plus, les horaires sont flexibles et vous pouvez conserver votre emploi pendant vos études. Enfin, si vous avez une bouille sympathique et que vous aimez le public, vous apprécierez le contact avec les clients satisfaits de votre service.

5. Escouade de la propreté

Les municipalités sont généralement d’excellents employeurs pour les emplois d’été. Aussi, si vous souhaitez contribuer à la propreté de la planète, pourquoi ne pas être payé pour le faire? En effet, cet emploi d’été vous permettra d’arpenter les artères touristiques et ramasser les déchets qui jonchent le sol. En conclusion, vous contribuerez ainsi à la beauté des espaces publics et au bien-être des habitants et touristes.

6. Manœuvre au camping

Vous êtes manuel, débrouillard et aimez rendre service? Plutôt que de faire ce travail à la ville, pourquoi ne pas offrir vos services aux propriétaires d’un terrain de camping? Il y a toujours une réparation à faire ou de l’entretien dans ces établissements. Vous profiterez d’une ambiance agréable. En effet, c’est là où les vacanciers oublient leur quotidien du travail et décrochent pour profiter de l’été et de l’air frais.

7. Manœuvre à la récolte

Vous êtes en bonne forme physique, cherchez un emploi d’été payant et vous aimez le parfum de la nature? Manœuvre à la récolte est l’emploi pour vous. Vous devez être travaillant et capable de supporter la chaleur durant de longues heures. En revanche, vous serez fiers d’avoir participé à l’économie locale. Et aussi, d’avoir encouragé les agriculteurs québécois. En quelques semaines, vous aurez probablement accumulé assez d’argent pour subvenir à vos besoins durant la période scolaire.

8. Serveur(se) sur les terrasses

Qui dit temps chaud, dit ouverture des terrasses de restaurants. Vous avez besoin d’un emploi? Ça tombe bien, les restaurateurs ont besoin de plus d’employés pour pouvoir servir les clients nombreux qui affluent sur les terrasses par beau temps. Être bilingue est un atout, surtout si vous travaillez dans les grandes villes. Le choix de restaurant ne manque pas. Laissez-vous aller et visez les restos qui vous ressemblent. Vous passerez alors un bel emploi d’été en compagnie de clients et de collègues sympathiques. Aussi, vous devez être rapide, organisé et afficher un beau sourire.

9. Préposé(e) à la crèmerie

Comment ne pas résister à une bonne crème glacée lors d’une belle journée d’été? Les clients de la crèmerie sont généralement joyeux, ce qui rend le service à la clientèle agréable. Pour occuper cet emploi, il faut être souriant, offrir un service rapide. Et surtout, être capable de résister à la tentation de ne pas se délecter de ces produits chaque jour!

10. Préposé(e) au cinéma

Pour ceux et celles qui ne supportent pas la chaleur des canicules. Ou qui sont fanatiques de cinéma et qui aiment l’odeur du maïs soufflé, cet emploi est pour vous! Vous aurez accès aux premières de films et visionnerez des œuvres cinématographiques à rabais tout l’été. Enfin, il faut aussi être courtois avec la clientèle, offrir un service rapide et tenir les lieux propres.

11. Préposé(e) au mini-putt ou terrain de golf

Vous aimez être à l’extérieur, mais ne pas être exposé au soleil toute la journée? Cet emploi pourrait vous intéresser. Vous expliquerez les règlements, remettrez l’équipement nécessaire et veillerez à la propreté des lieux. Qui sait? Peut-être rencontrerez-vous le prochain Tiger Woods!

12. Préposé(e) au parc d’attractions

Généralement bien rémunéré, cet emploi est parfait pour les personnes qui aiment l’ambiance des fêtes foraines. Vous serez responsable de la mise en marche et de l’arrêt du manège et de la vérification des dispositifs de sécurité. Tant mieux si vous êtes extravertis, aimez les toutous et le bruit ne vous fait pas peur. De plus, vous pouvez être préposé(e) aux jeux d’adresse. Enfin, vous inviterez les gens à venir jouer, encouragerez les participants et leur donnerez des trucs pour réussir leurs exploits!

13. Sauveteur(se) (Piscines publiques ou glissades d’eau)

Passer l’été au bord de l’eau sous les chauds rayons du soleil, ça vous dit? Si la sécurité est une valeur importante pour vous et que les cris des enfants s’amusant dans l’eau ne vous rebutent pas, cet emploi est l’idéal. Vous devez être une personne attentive et capable de donner des directives claires afin de faire respecter les règlements. Être en bonne forme physique et faire preuve de sang-froid sont des qualités essentielles en cas d’urgence.

14. Animateur(trice) de camp de jour

Êtes-vous nostalgique des étés où vous chantiez les comptines avec vos amis et moniteurs? Et passiez votre journée à jouer dehors au soleil ou dans un gymnase lors des journées pluvieuses? Pourquoi ne pas transmettre vos souvenirs et faire profiter d’autres enfants qui ont tant en commun avec vous? Pour occuper cet emploi, il faut être responsable, car la sécurité des enfants est primordiale. Vous devez être enjoué, en bonne forme physique et agir comme un grand frère ou une grande sœur auprès des enfants. Le site de l’Association des camps du Québec peut vous aider à trouver les camps disponibles dans votre région.

15. Guide festivalier

Qui dit été dit festivals. Que ce soit à la campagne ou dans les grandes villes, chaque patelin a son ou ses festivals. Le guide festivalier a la responsabilité de renseigner les visiteurs sur la programmation des activités. Et aussi, sur les emplacements des restaurants et salles de bain et d’assurer la sécurité des festivaliers. Si vous êtes une personne bilingue, dynamique, qui aime les foules et les spectacles, cet emploi est pour vous!

Profiter de l’été pour faire un choix de carrière?

Découvrez notre trousse d’orientation à distance pour les jeunes du secondaire et du collégial : Le choix de carrière en 4 étapes.

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

Si vous êtes adulte et songez à vous réorienter ou désirez explorer des choix de carrière à partir de votre domicile et à votre rythme, découvrez: Se réorienter chez soi.

SE RÉORIENTER SANS CONSULTER

Partager

Intimidation au travail : 8 façons de s’en sortir la tête haute

intimidation au travailOn entend beaucoup parler du problème de l’intimidation dans le milieu scolaire. Or, l’intimidation au travail, c’est malheureusement un problème aussi présent qu’en milieu scolaire.

Un problème important

Selon une étude menée par le Workplace Bullying Institute en 2014 :

  • 27% des travailleurs ont déjà vécu une intimidation au travail ou en sont présentement victime;
  • 21% des travailleurs ont eu conscience que des collègues étaient victimes d’intimidation au travail;
  • 56% des intimidateurs occupaient un poste d’autorité;
  • 33% des cas d’intimidation au travail sont perpétrés par des collègues;
  • 60% des victimes d’intimidation au travail étaient des femmes.

C’est un problème qui touche tous les employés. En effet, tant les recrues que les travailleurs expérimentés dans l’entreprise.

Qu’est-ce que l’intimidation au travail?

On peut définir l’intimidation au travail comme étant une forme d’agression. Celle-ci est caractérisée par des comportements répétés cherchant à affaiblir, humilier, rabaisser et déprécier la personne. Les agissements peuvent être évidents ou subtils. Ou encore, être de nature psychologique ou physique.

La ligne entre une gestion rigoureuse et intimidation au travail peut parfois être mince. En effet, la rétroaction, l’orientation du travail, peuvent être transmis de façon directe, mais il ne s’agit pas nécessairement d’intimidation au travail. Aussi, les conseils constructifs à propos du comportement au travail, des différences d’opinions ou des mesures disciplinaires raisonnables ne constituent peut-être pas de l’intimidation. Il peut aussi s’agir d’une tentative d’aider l’employé à s’améliorer dans son travail.

Pour valider s’il s’agit bel et bien d’intimidation, vous pouvez utiliser la technique de la « personne raisonnable ». Est-ce que les agissements perçus comme de l’intimidation au travail seraient considérés inacceptables par la plupart des gens?

Des exemples d’intimidation au travail

  • Répandre des rumeurs malveillantes, du commérage ou des insinuations mensongères.
  • Exclure ou isoler une personne socialement.
  • Détruire ou consciemment entraver le travail de quelqu’un.
  • Abuser physiquement ou menacer de le faire.
  • Retirer des responsabilités sans raison.
  • Changer constamment les directives de travail.
  • Imposer des échéances impossibles qui mèneront la personne à échouer.
  • Retenir des renseignements nécessaires ou donner pertinemment de la mauvaise information.
  • Plaisanter dans le but d’offenser, verbalement ou par courriel.
  • S’immiscer dans la vie privée d’une personne en l’importunant, l’épiant ou la traquant.
  • Imposer des tâches excessives ou une charge de travail désavantageuse pour une personne (ce qui lui cause un stress inutile).
  • Attribuer une charge insuffisante de travail – créer un sentiment d’incompétence.
  • Insulter, injurier, crier ou dénigrer la personne.
  • Refuser les demandes de formation, de vacances ou de promotion.
  • Modifier les effets personnels ou le matériel de travail d’une personne.
  • Accuser faussement la personne d’avoir effectué une erreur qu’elle n’a pas commise.
  • Ignorer, contredire, rabaisser ou rejeter tous les commentaires et opinions exprimés par la personne.
  • Humilier et critiquer la personne à toutes les occasions, surtout en présence des autres.
  • Évaluer le travail de cette personne selon des standards différents des autres employés pour les mêmes tâches.

Les effets de l’intimidation sur la personne visée

Être victime d’intimidation au travail peut avoir des effets sur la santé psychologique et physique, en plus d’avoir des impacts importants sur les autres sphères de sa vie. Stress, anxiété, dépression, perte de confiance en soi, insomnie, perte d’appétit, maux d’estomac ou de tête, difficulté à se concentrer, se refermer sur soi-même, sentiment d’impuissance et de frustration, voilà tout plein de symptômes pouvant être ressentis par les victimes.

Les effets de l’intimidation… sur le milieu de travail

Certaines statistiques démontrent que les victimes d’intimidation au travail perdent entre 10 et 52% de leur temps à tenter de se défendre ou tenter de trouver des solutions face à la situation. En effet, un milieu de travail malsain augmente le degré de stress des employés. Cela abaisse aussi le moral des troupes, augmente le taux d’absentéisme et le taux de roulement. Aussi, cela diminue la motivation et la productivité des employés. Enfin, cela peut même aller jusqu’à diminuer la qualité des produits et services offerts aux clients qui ne seront pas satisfaits et ne reviendront plus. Un employeur a donc tout intérêt à prendre la chose au sérieux et à développer un plan d’action pour contrer l’intimidation au travail.

Se réorienter : une façon choisie par plusieurs

L’intimidation au travail conduit de nombreuses personnes à se réorienter vers un nouvel emploi ou envisager un changement de carrière. S’il advenait que ce soit votre cas, n’hésitez pas à amorcer votre réflexion à partir d’un outil efficace: Se réorienter chez soi.

Élaborée par des professionnels de l’orientation de carrière, cette trousse d’orientation numérique vous permettra de dresser votre profil d’intérêts, de réfléchir sur les conditions de travail que vous souhaitez retrouver et faire le point sur vos valeurs. Vous pourrez ensuite explorer une variété de métiers liés à votre profil et caractéristiques, découvrir les formations associées. Enfin vous pourrez valider une orientation à partir de conseils pratiques.

Que faire si on est victime d’intimidation au travail?

1. Prenez la situation au sérieux

Il s’agit d’une situation grave et inacceptable. Ne vous blâmez pas, ne minimisez pas la situation (ne la dramatisez pas non plus!). Enfin, agissez rapidement pour trouver des solutions.

2. Montez un dossier

Commencez par documenter tous les cas d’intimidation de façon détaillée. Conservez par écrit tous les détails de la situation, la date, l’heure, les personnes impliquées et les témoins, la description précise de l’incident ainsi que leurs résultats et conséquences. Gardez toutes les lettres, notes, courriels reçus de la part de l’intimidateur.

3. Soyez prudent

Déterminez qui sont vos alliés et demandez-leur de vous accompagner lorsque vous devez être confronté à votre intimidateur. Ils pourront témoigner en votre faveur en décrivant la situation dont ils ont été témoins ou intervenir au besoin. Ils pourront aussi vous épauler pour établir un plan d’intervention.

4. Demandez à l’intimidateur de cesser ses comportements

Dites fermement à votre intimidateur que son comportement n’est pas acceptable et que vous souhaitez qu’il arrête. Assurez-vous d’avoir un témoin lorsque vous le ferez.

5. Dénoncez

Rencontrez votre superviseur et faites-lui part de la situation. Sachez qu’un employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour assurer un environnement de travail agréable et sécuritaire.
Si vos préoccupations sont minimisées, n’hésitez pas à aller rencontrer un gestionnaire d’un échelon hiérarchique supérieur.

6. Ne laissez pas tomber

Prenez note des mesures qui seront prises pour régler la situation. Si rien n’est fait, vous pouvez toujours faire une plainte formelle à votre employeur ou vous adresser au ministère du Travail.

7. Si vous devez quitter votre emploi

Si vous vous sentez forcé de quitter votre emploi à cause l’intimidation dont vous êtes victime, assurez-vous d’avoir bien documenté la situation. Aussi, vous pourriez ainsi être éligible à de l’assurance-emploi.

8. Évitez de rendre la pareille

Même s’il peut être tentant de se venger, sachez qu’il s’agit d’un jeu dangereux. C’est vous qui pourriez passer comme étant l’instigateur du conflit. La prise de décision quant aux mesures disciplinaires à prendre deviendra beaucoup plus difficile pour l’employeur. De plus, n’oubliez pas que l’on récolte toujours ce que l’on sème…

9. Donnez-vous du pouvoir

Pourquoi ne pas envisager une réorientation de carrière alignés sur votre profil d’intérêts? À partir de chez vous, prenez le temps d’explorer vos possibilités avec notre trousse numérisée : Se réorienter chez soi.

Si vous souhaitez accroître votre employabilité avec un diplôme de secondaire 5, faites notre pré-test pour connaître vos chances de réussir les tests équivalence secondaire 5.

Pour mieux vous préparer à réussir votre prochaine entretien d’embauche, dotez-vous de notre outil: 50 questions d’entrevue.

Vous habitez les Laurentides et vous souhaitez consulter un orienteur ou conseiller d’orientation?  Contactez-nous.

Partager