Archives par mot-clé : recherche emploi

recherche d'emploi

Six attitudes à éviter face à la recherche d’ emploi

attitudes à éviterChez Parachute Carrière, nous utilisons la méthode entrepreneuriale d’insertion professionnelle (MEIP) en recherche d’emploi. Cette approche est fondée sur le développement d’une attitude fondamentale pour assurer son autonomie professionnelle, soit l’esprit d’entreprise. Pour illustrer certains de ses fondements, nous avons défini six attitudes et comportements à éviter. Ceci, pour la bonne raison qu’ils font tous échec à l’esprit d’entreprise. En effet, lorsqu’on souhaite avoir du succès dans sa recherche d’emploi, c’est-à-dire obtenir des résultats, il vaut mieux éviter les énergies improductives. 

Les six attitudes à éviter en période de recherche d’emploi :

1. L’attitude Petit Poucet

Aller remplir des demandes d’emploi d’une entreprise à une autre (pour ceux qui le font encore), sans même rencontrer la personne responsable du service où l’on souhaite intervenir.

2. L’attitude devinette

Acheminer votre CV en inscrivant « N’importe quoi », lorsqu’on demande d’indiquer pour quel emploi vous postulez. Ou encore, faire parvenir massivement son CV par courriel à des adresses « info@xyz.com » sans indiquer à quel titre vous offrez vos services.

3. L’attitude Y’en ont besoin partout

Acheminer votre CV un peu partout, par courriel, sans savoir si votre offre est pertinente avec les profils carrière de l’entreprise.

4. L’attitude 6/49

Remplir des demandes d’emplois (si vous le faites encore), acheminer votre CV de façon aléatoire en tant que candidature spontanée, puis attendre que le téléphone sonne.

5. L’attitude marathon

Consulter les rubriques, sites d’offres d’emploi ou autres et envoyer votre CV en même temps que 300 autres personnes qui postulent au même emploi.

6. L’attitude Y’en a pas de job!

Ne pas avoir de projet. En effet, si vous vous reconnaissez à travers cette famille d’attitudes, il est grand temps de joindre un groupe de recherche d’emploi. Ou encore, contacter un conseiller en développement de carrière ou un spécialiste de l’orientation. Bien sûr, un professionnel vous aidera à identifier un projet professionnel qui puisse avoir du sens à vos yeux. Lorsque vous aurez identifié celui-ci, croyez-moi, vous aurez le goût d’entreprendre. Votre esprit d’entreprise sera agréablement ravivée; tout comme votre moral, d’ailleurs.

Consultez la série recherche d’emploi Entreprendre pour obtenir des trousses d’auto-coaching vous permettant de développer votre esprit d’entreprise. En effet, ces documents vous feront cheminer, étape par étape. D’abord, on vous guidera vers la définition d’un projet mobilisant. Ensuite, on vous fera vivre, de façon enthousiaste, la réalisation de votre projet jusqu’à l’étape de l’entrevue et bien plus!

Choisir une orientation?

Si par ailleurs, vous souhaitez explorer des métiers ou nouveaux projets de carrière, nous vous invitons à découvrir nos deux trousses d’orientation. La première est destinée aux jeunes du secondaire ou du collégial: Le choix de carrière en 4 étapes. La seconde est destinée aux adultes qui souhaitent se réorienter : Se réorienter chez soi.  Dans les deux cas, vous devrez passer un test d’orientation. À l’aide d’une base de données, vous aurez accès aux métiers en lien avec votre profil. Vous serez ensuite guidé vers les étapes permettant de valider votre nouvelle orientation. Les deux trousses sont téléchargeables immédiatement.

intégrer un nouvel emploi

Intégrer un nouvel emploi : pas toujours facile !

intégrer un nouvel emploiYoupi! Vous allez intégrer un nouvel emploi! Vous avez été sélectionné et le stress de la recherche d’emploi est tombé! Cet instant ressemble étrangement au jour où on tombe en amour… On est insouciant, on dit oui à tout, on s’oublie et on n’écoute plus notre petite voix intérieure. Vous savez, celle qui nous dit de prendre notre temps, de relaxer, d’être prudent, de considérer certains critères avant de s’engager? Une analyse s’impose donc avant de dire OUI.

Une rencontre avec l’employeur est primordiale afin de discuter des modalités. On évite de régler à l’amiable par téléphone. Ne soyez pas mal à l’aise de faire part de vos attentes, de vos interrogations ou de vos besoins de précisions. Cela démontrera votre sérieux et votre sens de la négociation. Ce sont là  des traits positifs de votre personnalité. Les quelques petits trucs suivants pourront peut-être vous servir, ou du moins, vous épargner quelques déceptions lorsque viendra le temps de bien intégrer un nouvel emploi.

Évaluation préalable

Évaluez l’offre. En effet, plusieurs aspects sont à évaluer.  Par exemple, le salaire, l’échelle salariale, la période de probation, les possibilités de formation, l’avancement, les assurances collectives, les heures de travail, etc.). Après évaluation, il est possible que l’emploi ne corresponde pas à toutes vos exigences. Si vous acceptez malgré tout, ce sera pour avouer que rien n’est parfait. C’est donc en connaissance de cause que vous ferez votre choix.

Les premiers pas

Rappelez-vous qu’il y a toujours une première fois. Il vous faudra investir autant pour conserver votre emploi que d’efforts pour l’avoir obtenu. En général, on vous aura alloué un temps de probation. Utilisez-le de façon efficace et apprenez à prendre des notes afin d’éviter d’oublier ce dont on vous informe. Observer, vous adapter, questionner, afficher votre sens des responsabilités et votre autonomie. En effet, ce sont là des aptitudes à promouvoir. Maintenant, vous devez les utiliser pour vous intégrer favorablement au sein de l’entreprise.

Questionnez la vision de l’entreprise, sa mission, ses valeurs, son style de gestion. Montrez-vous intéressée à mieux connaître l’équipe, les politiques et procédures en place. Confirmez ou validez vos tâches et les objectifs à atteindre. Demandez des précisions face aux  attentes de votre employeur envers vous.

Ne craignez pas d’aller au-devant des gens. Présentez-vous. Expliquez votre rôle et restez prudent dans le développement de vos amitiés. Attendez de mieux connaître les gens avant de vous confier. Optez sur l’observation et l’écoute active, le temps nécessaire à vous faire une bonne idée de votre entourage.

Les compétences émotionnelles

De nos jours, plusieurs employeurs se dotent d’instruments de mesure à l’embauche, allant même jusqu’à vérifier la qualité de notre intelligence émotionnelle à l’aide d’outils psychométriques. En fait, l’intelligence émotionnelle caractérise notre capacité à développer et à contrôler diverses aptitudes en lien avec nos émotions. Par exemple, la conscience de soi, la confiance en soi, la maîtrise de soi, la motivation, l’intégrité. Enfin, la capacité de communiquer, d’influencer les autres et de susciter le changement. Bref, le fait d’apprendre à mieux vous connaître sera un atout très précieux tout au long de votre parcours professionnel. Apprendre à mieux connaître les autres le sera tout autant.

Dernier élément clé pour bien intégrer un nouvel emploi

Souriez! On aime assurément s’entourer et se rapprocher des gens souriants.

Pas encore de projet d’emploi?

Si vous souhaitez réorienter votre carrière, n’hésitez pas à vous procurer notre trousse : Se réorienter chez soi et à son rythme. Vous serez alors guidé vers un test d’orientation, puis vers des métiers liés à votre profil. Vous pourrez ensuite valider votre orientation grâce à des étapes qui ont fait leurs preuves.

Si votre jeune du secondaire ou du collégial n’a pas encore identifié un choix de carrière, nous l’invitons à parcourir notre trousse: Le choix de carrière en 4 étapes. Son engagement à travers les étapes de cette trousse lui permettra de fixer un choix de programme ou un choix de carrière de façon assurée.

suivi téléphonique

Le suivi téléphonique en recherche d’emploi

suivi téléphoniqueLorsqu’une personne travaille activement à sa recherche d’emploi, elle contacte de nombreux employeurs afin d’évaluer leurs besoins. Suite à chacun de ces appels, on recommande vivement d’effectuer un suivi téléphonique. Cet appel est réalisé quelques jours suivant l’envoi de l’offre de service.

Que permet le suivi téléphonique?

Il permet d’abord de vous assurer que l’employeur a bien reçu votre candidature. Si ce n’est pas le cas, il vous sera alors possible de lui ré-acheminer. Ce suivi permet aussi d’avoir une opportunité de questionner l’employeur sur le poste convoité. Et aussi, d’avoir une idée des besoins potentiels de l’employeur en matière de personnel. Par exemple, lui demander si le poste est toujours vacant. En faisant ce suivi, il pourrait même arriver, que vous deviez répondre à quelques questions. Cet entretien devient alors une sorte d’entrevue. Vous pourriez donc, par un seul suivi, obtenir une entrevue téléphonique qui pourrait conduire à une entrevue face à face.

Découvrez nos trousses d'orientation de carrière !

Comment faire le suivi téléphonique?

La préparation d’un petit scénario téléphonique s’avère pertinente afin d’assurer un suivi efficace.

  1. Présentez-vous et précisez que vous avez acheminé une offre de service en donnant la date de l’envoi et le poste ciblé.
  2. Demandez à l’employeur s’il a en main votre envoi et ouvrez une porte pour identifier les besoins actuels ou potentiels dans l’entreprise.

Voilà une façon proactive de gérer ses démarches de recherche d’emploi et ainsi optimiser vos chances d’atteindre vos objectifs. Vous ne devez pas vous placer dans une situation d’attente auprès des employeurs. Vous devez avoir l’heure juste, et ce, rapidement. En faisant un suivi, vous serez à même d’organiser, de planifier votre recherche d’emploi et de vous donner du pouvoir sur les résultats.

Le suivi téléphonique vous permet d’éliminer les entreprises qui n’ont aucun besoin afin de vous concentrer sur ceux qui sont toujours à la recherche de la perle rare, c’est-à-dire vous!

Pour mieux vous outiller et vous structurer de façon à obtenir des résultats à la hauteur de vos attentes, découvrez les trousses d’auto-coaching de la Série Entreprendre sa recherche d’emploi.

profil sur les réseaux sociaux

Votre profil sur les réseaux sociaux en période de recherche d’emploi

profil sur les réseaux sociauxVotre profil sur les réseaux sociaux

On entend partout parler des réseaux sociaux. Suivez-nous sur Twitter! Visitez notre page Facebook! Devenez fan de… et courez la chance de remporter un fabuleux prix! En s’affichant sur les réseaux sociaux, les entreprises ou organisations visent à se faire connaître par le plus de gens possible. En fait, elles visent à ce que vous soyez informés des dernières nouveautés, produits ou événements à promouvoir.

Faire connaître ses services

À la manière des entreprises, vous pouvez aussi utiliser les réseaux sociaux pour faire connaître vos services aux employeurs. En effet, Les réseaux sociaux partagent des caractéristiques communes. Aussi, ils permettent de publier un profil sur les réseaux sociaux. Et ainsi, de le mettre à jour, d’y ajouter des contacts professionnels, familiaux ou amicaux. On peut aussi visionner le profil d’autres utilisateurs. De plus, on peut utiliser les réseaux sociaux en recherche d’emploi en s’abonnant au profil d’une entreprise pour laquelle on aimerait travailler. En effet, on recevra ainsi leurs récentes offres d’emploi. En lus d’être à l’affût des dernières nouvelles concernant l’entreprise.

Les trois grands réseaux sociaux

Linkedin : C’est un réseau social utilisé par des professionnels afin d’établir des contacts et partager des intérêts communs. Il permet aux recruteurs de visionner le profil sur les réseaux sociaux des candidats, de voir leurs contacts communs. On peut décrire ses compétences, sa formation, son expérience professionnelle, etc.

Il n’est pas nécessaire ici de limiter son profil sur les réseaux sociaux à un certain groupe d’utilisateurs. Comme le contenu est strictement professionnel, on ouvre son profil à tous et on élargit ainsi son réseau de contacts. Il s’avère judicieux de tenir son profil à jour régulièrement même si vous n’êtes plus en recherche d’emploi. On ne sait jamais quelle opportunité peut se présenter!

Facebook : Il est utilisé par les professionnels pour le réseautage. Aussi, par son cercle d’amis pour garder contact. Ou encore, par les entreprises pour se faire connaître, etc. Il importe ici de se demander à qui l’on veut ouvrir son profil. En effet, il est possible de limiter la consultation de son profil. Un avantage de Facebook est la facilité de réseautage permise. Par exemple, on peut publier un statut et rejoindre tous nos contacts à la fois, ce qui accélère beaucoup les choses. Pas besoin de téléphoner tout son réseau pour annoncer une bonne nouvelle!

Twitter : Ce réseau permet d’être tenu au courant des dernières nouveautés concernant des entreprises, des marques de commerce, des artistes, des amis, etc. Le principe est simple. On publie un gazouilli (tweet, en anglais) d’une longueur de 140 caractères et moins et il peut être lu par tous. Il est aussi possible de protéger son compte et ainsi le rendre visible seulement aux abonnés du compte.

On utilise cet outil à la manière d’une entreprise. Vous êtes maquilleuse? Annoncez votre disponibilité pour les bals de finissants. Ou encore, vous êtes nouvellement diplômé en informatique? Inscrivez-le. Si vous utilisez votre créativité afin de promouvoir vos services et créer de nouvelles opportunités via les réseaux sociaux, qui sait quelles portes cela vous ouvrira!

3 façons de trouver « votre projet » professionnel?

Découvrez notre trousse d’orientation Se réorienter chez soi et à son rythme, prête à télécharger.

SE RÉORIENTER CHEZ SOI À SON RYTHME

votre jeune du secondaire ou du collégial n’a pas encore fixé un choix de carrière? Permettez-lui de le découvrir grâce à notre outil d’orientation autonome : Le choix de carrière en 4 étapes.

LE CHOIX DE CARRIÈRE SIMPLIFIÉ

La trousse téléchargeable Le projet professionnel permet de faire le tour de votre histoire personnelle et professionnelle. En effet, votre histoire est riche de pistes pouvant vous conduire à identifier un projet qui fera du sens à vos yeux.

LE PROJET PROFESSIONNEL