Archives par mot-clé : indemnité de départ

Mise à pied réussie

Une mise à pied réussie

Question adressée aux gestionnaires d’entreprises et conseillers en ressources humaines:

Que pensent de vous ou de votre entreprise vos anciens employés suite à leur mise à pied?

J’ai souvent adressé ma question aux gestionnaires. Plusieurs m’ont répondu: « On a fait les choses dans les règles de l’art. Je n’ai rien à me reprocher, ni l’entreprise d’ailleurs. » Pour ceux-là, au cœur des règles de l’art, figurait un service de coaching en transition de carrière. Par ailleurs, d’autres gestionnaires m’ont répondu: « On préfère ne pas le savoir ».

En faisant comme si tout est OK pour l’employé mis à pied, ça peut donner bonne conscience. Or, la réputation d’une entreprise est devenue chose si fondamentale qu’aucun gestionnaire ne peut se permettre d’adopter la pensée magique : « Tout est OK pour notre employé mis à pied ».

La prévention a bien meilleur goût

Dans une période de pénurie de main-d’œuvre, il est important de déployer une image de marque comme employeur. Trop souvent, j’ai vu des entreprises mettre à pied des employés de façon cavalière. Or, une personne éconduite ou blessée développe rapidement une bonne dose de mépris. Et cela a parfois de malencontreuses conséquences pour des employeurs. À l’ère des réseaux sociaux, vaut mieux prévenir…

Une marque d’attention « humaine »

Un simple service de coaching de transition de carrière fait une grande différence pour la personne mise à pied. Cette « attention humaine » peut rapidement faire basculer l’attitude de la personne mise à pied. Et ce, pour l’unique raison qu’elle se sent respectée, aidée. La personne mise à pied sait pertinemment que l’employeur n’est pas obligé d’offrir un tel service. Pour cette raison, cette bonification ne passe pas inaperçue.

Préparer adéquatement la rencontre avec l’employé, faire preuve d’un minimum d’empathie, offrir à l’employé un accompagnement pour la supporter dans sa recherche d’emploi, ce sont là des éléments clé qui feront la différence le jour de l’annonce de mise à pied.

Préserver sa marque employeur

Dans bien des cas, malgré le choc et le deuil que l’employé mis à pied aura à vivre, une image dotée d’une certaine dignité sera accolée à l’événement. Lorsque celui-ci quittera l’entreprise, il parlera du choc de sa perte d’emploi. Il investira ensuite son énergie à travers l’accompagnement en transition de carrière qu’on lui aura offert. De fait, il sera beaucoup moins tenté de déverser sa colère à tous vents.

Pour informations sur les services de transition de carrière offerts chez Parachute Carrière, contactez Sylvain Maher, crha, c.o. au 514-236.0659 ou par courriel.

Pour un licenciement collectif, nous proposons des formules d’intervention adaptées aux besoins. Dépendamment du nombre de personnes visées, nous pouvons inviter Emploi Québec à contribuer au financement.

Partager